MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Retour sur deux jeux avec Captain America : Ultimate Marvel vs Capcom 3, Lego Ma…

Retour sur deux jeux avec Captain America : Ultimate Marvel vs Capcom 3, Lego Marvel Super Heroes

Deuxième rétrospective sur les jeux impliquant Captain America. En avant pour la bannière étoilée. 

lego-marvel-super-heroes-haut

 

UltimateMarvelVsCapcom-jaqUltimate Marvel vs Capcom 3

Editeur : Capcom

Date de sortie : 2012

Genre : combat

Support : Vita

Notre avis : on peut dire que l’éditeur a mis les petits plats dans les grands ! Déjà, sur le casting : 48 personnages plus 2 en DLC (fort cher), voilà un casting qui rajoute 12 personnages à la version de base, parmi lesquels Phoenix Wright, Frank West de Dead Rising, Nemesis, Iron Fist, Ghost Rider ou Hawkeye. Du lourd donc.

Puisque nous en sommes à la version de base, je rassure les puristes, ils seront gâtés : les équilibrages récents ont tous été transposés, et les combats sont donc équilibrés, à part face à l’épouvantable Wesker que Capcom ne veut pas ou ne sait pas affaiblir. Chaque personnage a son style particulier, certains ayant même un gameplay particulier comme Strange ou Phoenix Wright, gameplay qui mérite un apprentissage particulier. Au rayon des nouveautés, toutefois, le Facteur X est un poil moins puissant, ce qui lui évite d’être la powerhouse que nous connaissions.

ultimate-marvel-vs-capcom-3-playstation-vita-2

Enfin, le jeu ajoute diverses arènes, et un Mode Galactus, dans lequel on doit détruire des vagues de héros en prenant le rôle du grand méchant. Jouissif. Pour ceux qui avaient déjà les versions précédentes, tout est dit, les autres, restez assis.

UMVC3 est un jeu de combat qui met aux prises des légendes des univers de Capcom et de Marvel. Ainsi, on retrouvera dans le jeu Ryu (mais pas Ken, pfffff), Felicia de Darkstalkers, Arthur de Ghouls’n Ghost, Spiderman, Serval ou encore Phénix. Le scénario, comme vous vous en doutez, est épais comme du papier à cigarette : Wesker (de Résident Evil) et le Docteur Fatalis ont décidé d’unir leur forces pour soumettre leurs dimensions respectives. Mais un tel déluge de pouvoir n’est pas sans aiguiser l’appétit de Galactus, le Dévoreur de Mondes, qui entend bien faire un petit gueuleton pour mettre tout le monde d’accord.

ultimate-marvel-vs-capcom-3-playstation-vita-2

1001 façons d’occire

La maniabilité est assez simple : trois boutons d’attaque, plus ou moins forts, un bouton pour déclencher les coups spéciaux, et les deux gachettes pour appeler ses partenaires à la rescousse.

En effet, le jeu se joue par équipe de 3, et vos camarades pourront venir participer à vos combos, vous sortir d’un mauvais pas, appuyer un coup spécial dévastateur ou surtout vous remplacer au pied levé, la partie étant finie quand l’une des deux équipes n’a plus de membre valide. A noter d’ailleurs que la barre de vie de vos comparses se recharge partiellement et progressivement quand ils ne combattent pas.

Après avoir roué de coups votre adversaire, reçu quelque baffes et rempli votre jauge Super, vous pourrez déclencher un Ultra, attaque spéciale surpuissante qui dévorera la barre de vie adverse, voire une attaque encore plus puissante de nature à tuer net un adversaire.

ultimate-marvel-vs-capcom-3-playstation-vita-3

Enfin, quand vous serez à l’article de la mort, vous pourrez activer le X-Factor, qui vous rendra provisoirement beaucoup plus fort et résistant, pour essayer de renverser la tendance.

Le jeu en ligne. Copieux et bien achalandé, on ne tarde jamais à trouver un adversaire, d’autant que l’on peut jouer en solo en attendant, ce qui est vraiment très plaisant, un héritage direct de Street 4. Bien sûr, un système de niveau a été installé pour éviter que vous ne rencontriez Beast, l’éternel champion du monde, au détour d’une partie, comme ça m’est arrivé à SF4, et je vous prie de croire que ça picote.

Bref, c’est du tout bon.

Note : 10/10 

Retrouvez l’intégralité du test du charentais

 

 

 

lego-marvel-super-heroes-jaq - copieLego Marvel Super Heroes

Editeur : Warner Interactive 

Date de sortie : 2013

Genre : action

Support : 3DS, DS, PC, PS Vita, PS3, PS4, Wii U, Xbox One, Xbox360

Notre avis : Le scénario est inexistant ou presque. Il est vrai que c’est plus difficile que lorsque le titre est inspiré d’un film. Le Surfer d’Argent s’est fait bastonné par un vaisseau inconnu, du coup sa planche s’est brisée en plusieurs briques convoitées, du coup, de par leur valeur cosmique, par Fatalis et un mystérieux commanditaire. Allez hop, c’est la bonne excuse pour s’affronter entre héros.

lego-marvel-super-heroes-2 

Du beau monde

Faisons un peu le tour des personnages. Iron Man peut voler, bien sûr et utiliser ses attaques énergétiques pour blesser à distance ou détruire des objets métalliques. Hulk mise tout sur la force, il va pouvoir soulever des charges incroyables mais il sait aussi redevenir Bruce Banner quand c’est nécessaire. Spiderman sait grimper le long des murs ou encore attraper des choses à distance avec sa toile. Mais il y a aussi Captain America, très véloce à pied, il peut, comme il se doit, envoyer son bouclier. Mister Fantastic va lui pouvoir étendre ses membres pour planer sur une courte distance ou se faufiler à travers les grilles. Et puis il y a les autres : Doc Octopus, le Bouffon Vert, l’Homme de Sable, l’Abomination, la Veuve Noire, Oeil de Faucon … On ne peut pas dire, vue la débauche de héros, qu’ils en aient gardé sous le coude. Ah oui j’oubliais un détail : il y en a 150 à débloquer, elle est pas belle la vie ! 

L’humour est, comme toujours omniprésent. Il faut voir Mister Fantastic se transformer en théière (voir notre vidéo maison ci-dessous) pour comprendre un petit peu. Mais on constate que le 3ème degré frappe un peu moins fort, on l’avait senti plus fin sur Lego Batman. De toutes façons, c’est toujours le cas sur les titres qui ne sont pas une adaptation directe d’un film, la parodie marche forcément un peu moins bien.

 

Le gameplay made in Lego

Les missions vous proposent toujours 3 personnages, jouables à 2 en local. Parfois, dans la licence Lego, vous n’en avez que deux à l’écran mais tout un tas en stock à choisir. Là, 3 persos et c’est tout. Les puzzles sont un peu moins présents, le jeu mise beaucoup sur l’action, Marvel oblige. Oui c’est bien la sensation manette en main, le soft est plus dans le beat’em all que dans l’exploration contrairement à d’autres dans le passé (comme Pirates des Caraïbes par exemple).

Du côté de la maniabilité, c’est toujours aussi accessible. Les héros disposent de plusieurs attaques assignées à des boutons différents. Petit hic cependant, les actions contextuelles sont assignées aux mêmes boutons, ce qui entraîne parfois des mauvaises manipulations si votre personnage n’est pas correctement positionné.

lego-marvel-super-heroes-1

La ville est bien animée et parcourir les rues en volant avec Iron Man est un vrai plaisir de gosse ! Vous pouvez aussi vous balader dans l’héliporteur du S.H.I.E.L.D. Vraiment sympa ces à-côtés. Sur l’héliporteur, vous pourrez acheter des briques rouges, débloquer des bonus, customiser votre héros, … Pour cette dernière opération, vous voilà apte à créer un héros qui aurait le look le plus improbable mais aussi les capacités d’Iron Man en sus de celles de Captain America par exemple. Bref, il y a des tonnes et des tonnes de choses à faire … Le contenu est vraiment gargantuesque. 

Vous l’avez compris, le titre ne change pas réellement la donne mais il offre encore une fois des niveaux à foison, des objets à collectionner en pagaille (et comme vous le savez, cet aspect collection fait partie du pouvoir d’attraction de la licence) et surtout un tas de personnages à manipuler avec leurs pouvoirs spécifiques. 

Note : 8/10

Retrouvez l’intégralité du test de tof.  


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...