Quai des Bulles sur MaXoE !
Focus Grèce Antique
Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
Le 8ème Supercross Indoor de Lyon

Pour une fois, nous allons changer de registre et parler d’autre chose que des arts martiaux. Et le sujet du jour est le 8ème Supercross Indoor qui avait lieu les 14 et 15 décembre derniers au Palais des Sports de Lyon. Et ceux qui ont eu la chance d’y assister pourront vous confirmer qu’il y avait du bruit, du spectacle, des sensations fortes et une sacré ambiance !

Et comme d’hab…
Tadam a eu du mal à trouver son chemin… Oh ! Je n’ai eu aucun mal à arriver au Palais des Sports vu que je m’étais dégotée un chauffeur (et par le froid qu’il faisait, ce n’était pas du luxe). Non, c’était pour trouver la tribune presse que j’ai eu du mal. Parce que cette tribune était à un niveau, mais l’entrée était au niveau inférieur. Donc quand je suis arrivée au niveau de la tribune avec le panneau « presse », je me suis dit « Chouette, pour une fois ça été facile! ». Et ben non ! Parce qu’en fait, c’était l’entrée VIP. Le placeur m’a gentiment indiqué l’entrée suivante qui était aussi une entrée VIP dont le placeur m’a indiqué l’entrée précédente et ainsi de suite… Au final, un des deux placeurs m’a montré la tribune et arrivée devant le mur vide où devait se trouver l’entrée, j’ai compris qu’elle ne devait pas être au même niveau. Je suis donc allée au niveau inférieur où j’ai trouvé une porte sans aucune indication qui ouvrait sur une salle sans lumière. J’ai quand même remarqué un escalier qui montait à l’étage et qui m’a permis de me retrouver dans la tribune presse ! Enfin ! 😀

Le finale du Championnat de France SX tour 2007
Alors pour commencer, une petite précision pour les novices comme moi qui ne connaissaient pas la différence entre le supercross (abrévié SX) et le motocross : les pilotes de motocross pataugent dans la boue tandis que ceux de SX ont droit à des pistes de stades ou des salles couvertes. Par conséquent, les motos de Supercross ont des suspensions plus dures, un moteur différent et une puissance immédiate permettant de parer aux difficultés successives plus facilement.

Je pourrais vous donner le résultat des classements, mais vous pourrez facilement les trouver sur n’importe quel site spécialisé qui les a mis en ligne dès la fin de la finale. ^^ Mais avant que Maxime (notre webmaster) ne me tape dessus, je vous les indique quand même :

Le classement de la finale SX1 de samedi : 1 Benjamin Coisy (Honda) , 2 Cyrille Coulon (Yamaha), 3 Christophe Martin (HVA)

Le classement Final SX2 : 1 Marvin Musquin (Kawasaki), 2 Cédric Soubeyras (Yamahas), 3 Stephan Demartis (Honda)

Si vous souhaitez plus de détails, je vous invite à aller voir les sites pro. Personnellement, c’était ma première compétition de SX donc il m’est difficile de prétendre faire des commentaires de pro. ^^ Quoiqu’il en soit, je peux vous dire que j’ai été très impressionnée ! Le bruit des moteurs est particulièrement « trippant », je l’avoue. Assourdissant aussi. ^^ Mais sur la ligne de départ, quand toutes les motos rendent impossible toute conversation, vous vibrez au même rythme que leur « ronronnement » avec pour conséquence, une montée en pression assez incroyable ! Et la petite accélération qu’ils donnent dans chaque virage est impressionnante. Mais ce qui m’a le plus surpris, c’est la fatigue que certains coureurs montraient au bout d’un certain moment, preuve de l’aspect très physique de la pratique.

Le freestyle
L’attraction de cette finale était les deux séances de Freestyle. Deux séances d’à peu près une demie-heure par 4 casse-cou. Parmis eux Tom Pagès, le premier à effectuer un back flip il y a 3 ans. Le japonais Daice Suzuko était aussi présent avec son style inimitable et son « back flip Superman ». Et les deux derniers étaient Arno Adam et Manu Troux. Ce dernier était l’un des pionniers du freestyle en France et cette finale était pour lui sa séance d’adieu. Mais vous en parler plus serait inutile, admirez les photos (même si je l’avoue, elles ne sont pour la plupart pas très bien réussies ^^ Ces messieurs sont un peu trop rapides pour moi 🙁 ).

Au final : l’ambiance
Comme tous les shows à l’américaine, les pompom girls étaient présentes. Ces filles ont bien du courage parce qu’il faisait particulièrement froid sous le Palais des Sports ! Sinon, on a eu droit à la streap-tiseuse super musclée qui nous a fait un concours de tee-shirt mouillé qui n’a pas forcément plu à tous les parents accompagnés de leurs enfants… Mais en dehors de ça, l’ambiance était là. Une ambiance d’enfer avec deux présentateurs bavards (qui ont du avoir la voix cassée après les deux soirées qu’ils ont du se taper). Et un DJ qui a assuré le son et lumière, et enchaîné les couvre-chefs. Ce fût au final pour moi une excellente découverte et une excellente soirée malgré le froid ambiant. ^^

 

Initialement publié le 26.12.07 à 18:26.