MaXoE > GAMES > Tests > Autres > Les jeux de dés : Zombie Dice et Strike

Les jeux de dés : Zombie Dice et Strike

Cette semaine, un peu de légèreté dans cette chronique de brutes ! Après le test du jeu sans matériel, après le test du jeu de cartes, nous revenons aux fondamentaux avec deux jeux de dés, des gras, des forts, des tatoués (alors qu’en fait ils sont tamoué).

Le premier d’entre eux est le sympathique Zombie Dice.

Dans la boîte, enfin plutôt l’odieux plastique rigide impossible à ouvrir, on trouve un tube, fermé. A l’intérieur de ce tube, 13 dés, exactement.

– 6 cubes verts, dont trois faces comportent un cerveau, deux faces des traces de pas, et une face un coup de fusil.

– 4 cubes jaunes, avec deux faces de chaque.

– 3 cubes rouges, l’inverse des dés verts: 3 fusils, 2 pas, un seul cerveau.

Chaque joueur joue un zombi, désireux de manger de la chair fraiche et plus particulièrement de la cervelle. Le premier joueur met tous ses dés dans le tube, secoue, puis en pioche trois au hasard, qu’il lance.

Il range les cerveaux à sa gauche, les coups de fusil à sa droit, et les pas au milieu. Le premier représente une prise, le second un dégât, et le troisième un humain en fuite. Dès lors, deux possibilités:

-Il marque autant de points que de cerveaux et passe à sa voisin

– Ou bien il prend les traces de pas, secoue le tube, pioche des dés supplémentaires jusqu’à en avoir 3, les lance, et applique la même méthode. Ainsi, s’il restait devant lui deux traces de pas, il les lancera avec un dé du tube, car on lance toujours trois dés.

Le point fondamental est que si jamais on prend trois coups de fusil la manche est finie, on ne marque aucun point pour cette manche et on passe à son voisin. Autant dire que la prise de risque doit être mûrement réfléchie: il faut tenir compte de la couleur des dés déjà fixés (fusils et cerveaux donc) pour savoir ce qu’il reste dans le tube et donc ce que l’on est susceptible de piocher, mais aussi tenir compte de la couleur des traces de pas devant soi: il sera toujours moins risqué de relancer un vert qu’un rouge.

On tourne ainsi de joueur en joueur, et dès qu’un joueur atteint le seuil de 13, il peut finir son tour, puis tous ceux qui n’ont pas encore joué avant de finir le tour de table jouent à leur tour et peuvent essayer de dépasser le score de celui qui a fini en premier. Pour information, en ce qui nous concerne, le record est de 10 points glanés en une seule manche.

Le jeu est donc stratégique, diabolique, et terriblement addictif. En revanche, ceux qui ont la prise de risque chevillée au corps ou les fanas des casinos risquent d’avoir quelques soucis pour se réfréner!

C’est de Steve Jackson le père entre autres de l’éternel Munchkin, ça coute 10 euros, et c’est le jeu apéro par excellence puisque ça se joue en 15-20 minutes.

Si ça vous intéresse, le site officiel propose une démo version Flash.

 

Strike

Deuxième escale au pays des dés avec Strike, à la fois le jeu le plus simple et le plus addictif qui soit.

 Dans la boîte, rien. Enfin, presque rien: 31 dés. L’intérieur de la boîte figure une arène, et chaque joueur reçoit un certain nombre de dés, suivant le nombre de participants. Les dés sont des dés classiques dont le 1 est remplacé par un X.

On lance un dé au fond de l’arène, et le jeu commence.

Chaque joueur va lancer un dé. Si différents dés sont identiques, il récupère ces dés et passe à son voisin. S’il n’y a que des dés dépareillés, il peut relancer ou passer à son voisin. Et si un dé affiche une croix ou sort de l’arène, il est immédiatement éliminé. Le gagnant est le dernier joueur à qui il reste un ou des dés. Voilà, le principe est acquis, et il est fort simple, quoique calculer l’opportunité de relancer ou pas peut exiger une certaine stratégie.

Nous vous proposons néanmoins, comme nous le ferons parfois, une variante: tant qu’un joueur n’a pas réussi à obtenir de dés identiques, il doit continuer à lancer ses dés. Les parties sont plus rapides, plus amusantes, et vous vous surprendrez à lancer un dé d’une main tremblante en suppliant ou en hurlant « fais un 2, fais un 2, fais un 2 ». Comme quoi les recettes les plus simples sont souvent les meilleurs.

Ca s’appelle Strike, c’est chez Ravensburger, ça dure 10 minutes et ça coûte 18 euros, soit même pas le prix des dés ! 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...