MaXoE > GAMES > Tests > Autres > Les loups-garous de Thiercelieux : loup y es-tu?

Les loups-garous de Thiercelieux : loup y es-tu?

NOTE DE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Horreur au village : le vieux Marcel a été retrouvé ce matin, lacéré par une énorme bête. Mais à Roswell-sur-Gougnon, les habitants ne sont pas nés de la dernière pluie : les loups qui marchent sont venus manger les vivants. Qu'à cela ne tienne! Des fourches, un bûcher, et on va les purifier par le feu ces sales bêtes! Au fait, qui a fait le cou?

 

Les Loups-Garous de Thiercelieux est une légende du jeu de société, le chainon manquant entre le jeu de société et le jeu de rôle pour être précis.

Au début de la partie, un Maître du jeu, pour ainsi dire, distribue un rôle à chacun de ses joueurs. Il va sans dire, et vous le verrez vite, que plus il y a de joueurs, plus le jeu sera amusant.

Le premier rôle, c’est le paysan ordinaire. Ce n’est pas un lupin, et il ne peut que prier pour survivre et voter pour envoyer quelqu’un au bûcher.

L’autre grand groupe, ce sont les loups-garous, et ce sera au Maître d’en fixer le nombre avant la partie, et de dire ce nombre aux joueurs ou non. Ainsi, pour plus de 15 joueurs, on peut avoir quatre grosses bêtes, par exemple.

Mais les villageois ne sont pas sans défense. Ainsi, l’un d’entre eux est un(e) voyant(e), qui pourra obtenir l’identité réelle d’un joueur, loup ou villageois. Un autre pourra être un chasseur, qui s’il meurt pourra tuer un autre joueur de son choix. La sorcière aura deux potions : une pour tuer un joueur, et une autre pour ressusciter un joueur. Le Chef du Village n’est pas donné par le Maïtre, il est élu par le joueur, et sa voix permet de départager les votes équilibrés.

Il y a évidemment de nombreuses variantes et des rôles supplémentaires, que le Maître peut attribuer ou non selon son humeur. Tout, en fait, est très modulable et les parties, de ce fait, sont changeantes. Citons ainsi Cupidon, qui peut pousser deux villageois à avoir de tendres sentiments, ou l’enfant sauvage, élevé en ville par un Mentor mais qui à la mort de celui-ci redeviendra un Garou…

 

Comment cela se passe-t-il ?

D’abord, il y a la nuit. Tous les joueurs ferment les yeux. Le jeu est en effet basé sur la confiance mais on s’aperçoit vite que tricher ne mène nulle part. Le Maître appelle alors le rôle de son choix, et le ou les joueurs concernés ouvre(nt) les yeux. Ainsi, le voyant pourra désigner un joueur en toute discrétion, et le Maître répondra à sa question tout aussi discrètement, puisqu’il a accès à tous les rôles laissés hors de portée des joueurs concernés. Les loups, quant à eux, ouvriront les yeux, s’identifieront de facto, puis désigneront une cible qu’ils tueront dans la nuit.

Une fois que tous les rôles ont joué, vient le jour. Tous les joueurs ouvrent les yeux, et en général, il y a au moins un mort, mais parfois plus, et rarement moins. Les villageois, excédés, vont voter pour envoyer quelqu’un au bûcher, alors même que parmi eux il y a les loups-garous qui gambadent incognito. Tout l’enjeu pour les villageois consiste à débusquer les sales bêtes, et pour ce faire il faut un peu de psychologie, de sens de l’observation… et un peu de chance. Il faut bien le dire : surtout au début de la partie, le jeu repose en partie sur la chance, et les morts sont souvent aléatoires donc injustes… Bien vite, du reste, la paranoïa s’empare des joueurs : celui-ci est bien véhément, qu’a-t-il à cacher? Ces deux-là m’ont l’air de comploter! Et lui, là, qui est silencieux depuis le début! C’est suspect! Rapidement, tout le monde se méfie de tout le monde, et l’on notera d’ailleurs que souvent les joueurs se tournent spontanément vers leurs amis de la vraie vie, quand bien même ils pourraient avoir à faire à un loup-garou sans le savoir!

Vient donc le moment du vote, et celui qui obtient le plus de suffrage passe au bûcher. La nuit tombe, le village se rendort, et le jeu continue… jusqu’à élimination totale de l’un des deux camps!

Évidemment, il est très possible de varier les plaisirs. Il n’y a rien d’écrit sur les cartes, donc rien n’empêche d’imaginer que la partie se passe dans l’espace avec comme antagonistes des poneys-garous et pour voyant un biologiste (c’est du vécu)! Tout dépend de la créativité du maître…

Les Loups-Garous est un jeu qui s’adresse plutôt à un (gros) groupe d’amis, d’environ 10 personnes. Il fait les beaux jours des conventions mais peut aussi séduire dans des registres très variés, pour un week-end ou des vacances ou autre. Il a en tous cas démontré sa qualité, étant à peu près unanimement reconnu et souvent copié, et a surtout une facilité déconcertante pour pousser même les novices les plus timides à se prêter au jeu, quand bien même ils ne seraient absolument pas habitués aux jeux « inhabituels ».

NOTE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

La meilleure preuve, finalement, que ce jeu est excellent. Amusant, idéal pour créer des situations délirantes et avoir de beaux éclats de rire entre amis, l'essayer, c'est l'adopter! Les loups-garous, ca coûte 10 euros, c'est un jeu de Philippe des Pallières et Hervé Marly, et c'est indispensable! Et n'oubliez pas , on n'arrête pas de jouer parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de jouer!
ON A AIMÉ !
- Très facile d'accès
- Très entraînant
- C'est bon de stresser!
ON A MOINS AIMÉ...
- La part d'aléatoire, qui peut durer un certain temps.
Les Loups-Garous de Thiercelieux
Support(s) : Autres

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...