MaXoE > GAMES > Tests > PC > Hades : le rogue-lite premium, attention addiction en vue !

Hades : le rogue-lite premium, attention addiction en vue !

NOTE DE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Nous continuons de vous parler des jeux qui étaient dans la sélection du festival MaXoE 2021. Cette fois, on se penche sur un indé qui a séduit les foules. Dans Hadès, on vous propose de l'action frénétique dans un contexte de mythologie grecque. En avant pour l'Antiquité !

Vous incarnez Zagreus, le fils d’Hadès. On pourrait presque dire qu’il est en pleine crise d’adolescence car il veut partir des enfers, quitter le foyer familial et rejoindre l’Olympe. Cela n’a de cesse d’énerver son père mais le jeune homme n’entend pas raison, il veut s’enfuir. 

Un hack’n slash en mode rogue-lite

Peut-être qu’il est nécessaire de donner quelques explications. Le style hack’n slash est un genre qui propose de dézinguer des hordes d’ennemis avec des armes diverses et variées mais plutôt orientées lames blanches. Il y a aussi une composante progression empruntée au genre RPG : votre personnage devient plus fort au gré des affrontements. Maintenant, parlons du Rogue-Lite. Ici, il s’agit d’atteindre un objectif donné en parcourant des niveaux générés aléatoirement. Pourquoi aléatoirement ? Tout simplement pour apporter de la variété aux parties puisque le genre vous impose de recommencer, à chaque mort, le jeu depuis le début. Je vois vos yeux agacés mais les run (chaque tentative) sont plutôt courts, donc cela ne pose pas vraiment de soucis qu’il n’y ait pas de point de sauvegarde. Vous savez cela revient à ce que nous avions sur les jeux d’antan : au moment du Game Over, il fallait généralement tout recommencer. Bon, il est vrai que nous avions plusieurs vies ce qui n’est pas le cas ici. Enfin, pas au début tout du moins. 

Passons au gameplay. Vous dirigez votre personnage dans des salles successives, fermées, bourrées d’ennemis tous plus agressifs les uns que les autres. La vue est en mode 3D isométrique, les graphismes sont très fins, très inspirés. Votre personnage dispose de plusieurs coups : une attaque normale, une attaque spéciale, un dash et un lancer. Plusieurs armes se débloquent au fil de l’aventure, vous aurez le choix entre l’arc, l’épée, le bouclier, la lance, … Si je prends l’exemple de l’arc, vous pouvez lancer une flèche en attaque normale, c’est puissant et précis. Si vous êtes entouré de nombreux ennemis peu puissants, l’attaque spéciale déclenche une volée de flèches sur une zone plus large. Votre dash permet d’échapper aux attaques et si vous attaquez en sortie de mouvement cela opère un coup spécial. Il y a aussi quelques avantages quand on a un bon timing : appuyez longuement et relâchez à l’exact bon moment pour obtenir un bonus de dégâts. Vous pouvez aussi lancer une pierre de sang qui se loge dans vos ennemis pour leur infliger des dégâts sur la longueur. Les débuts sont un peu compliqués mais on se fait vite à ce gameplay. Celui-ci est très efficace et finalement assez intuitif, petit à petit vous allez gagner en dextérité et ainsi passer de plus en plus de niveaux à chaque run. Le jeu est vraiment nerveux, il faut constamment rester sur ses gardes et ne pas hésiter à adapter sa stratégie à tout moment. 

Vous pouvez aussi détruire des parties du décor pour qu’elle tombent sur les ennemis. Il y a aussi des pièges à déclencher pour leur faire encore plus mal. Tout cela apporte de la variété au gameplay. Celui-ci se rapproche parfois d’un shoot’em up quand les projectiles ennemis deviennent légion et que vous devez naviguer entre eux tout en attaquant les adversaires. Terriblement jouissif. Les Boss arrivent en fin, comme d’habitude, et ils sont bien pensés et particulièrement pugnaces.

On pourrait avoir un goût de répétitif de temps à autres mais le monde généré aléatoirement gomme rapidement cela, surtout que certaines salles proposent plusieurs sorties avec, sur la porte, une indication du bonus que vous pourrez trouver dans celle-ci. Ce choix laissé au joueur est une très bonne idée. 

Parler, améliorer, débloquer

Rogue-lite oblige, le titre vous permet d’améliorer votre personnage à chaque run avec des avantages passifs et actifs. Pour cela, vous allez récolter des gemmes dans les niveaux, il s’agit d’une des monnaies du jeu. Elle permet, entre autres, d’acheter le droit à une vie supplémentaire pour chaque run, d’obtenir des bonus d’attaque, … Tout cela en mode définitif. Il existe aussi des diamants qui permettent notamment d’agir sur l’esthétique du royaume d’Hadès mais aussi d’obtenir des modifications de ce royaume à des fins plus lucratives : des fontaines qui redonnent plus de vie, des urnes qui donnent plus d’argent, j’en passe et des meilleurs. Encore une fois, ce sont des modifications définitives, qui vous octroient donc une meilleure chance au fur et à mesure des tentatives. Il existe d’autres monnaies dans le jeu. Les clés permettent notamment d’acheter de nouvelles armes.

Et puis il y a l’argent, pure et dure, indispensable pour acquérir des objets ou des améliorations pendant un run. Quand vous commencez un run, vous avez vos avantages permanents que nous venons de citer, mais vous avez aussi des avantages temporaires. Ceux-ci peuvent être obtenus en les achetant avec cet argent mais aussi au gré des rencontres. Vous allez ainsi tomber sur des divinités de l’Olympe dans les salles du dédale que vous traversez. Elles veulent vous aider à vous échapper et vous donne donc des avantages divers (amélioration du niveau d’attaque, nouvelle attaque, dash à effets dévastateurs, …). Chaque run s’avère donc différent car les rencontres sont différentes et vos attaques aussi du coup. 

Finissons avec le nectar que vous pouvez offrir aux divinités, quelles qu’elles soient. Plus vous le faites, plus vous avez de chances que ces créatures vous offrent quelque chose en échange, voire deviennent votre compagnon de route. Pas mal non ? N’oubliez pas non plus de leur parler, cela peut débloquer des choses et surtout le jeu possède sa narration, son univers, ces moments de dialogue sont très importants pour l’immersion.

Bon je ne vais pas aller plus loin dans le descriptif du gameplay mais sachez qu’il y a également un codex pour stocker toutes vos connaissances, une boutique d’échange de monnaies, des souvenirs à choisir pour améliorer encore plus votre personnage, des attaques très spéciales des dieux … 

Comme je l’ai dit, graphiquement, c’est très réussi. C’est toujours fluide même si on a quelques petites chutes de framerate dans les mêlées les plus acharnées. Finissons sur la musique. La bande-son ne tombe pas dans la facilité habituelle de ce genre de soft à savoir du bourrin. Non ici, c’est inspiré et plutôt fin, merci aux artistes.

Testé sur Switch

NOTE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Une totale réussite pour ce titre pour qui aime les hack'n slash et le style Rogue-Lite. Car oui, on meurt et on recommence mais la progression du personnage nous motive à aller toujours plus loin. Les pouvoirs donnés par les divinités sont jouissifs et les univers visités sont très réussis. Tout est fait pour apporter de la variété notamment les mécaniques de progression du personnage. Voilà le genre de titre sans prétention qui vous accroche à votre console pour un bon moment. A posséder de toute urgence.
ON A AIMÉ !
- Très beau
- Un humour très sympathique
- De l'action frénétique
- L'addiction est bien présente
- Des Boss inspirés
- Les dieux à rencontrer
ON A MOINS AIMÉ...
- Forcément parfois un peu répétitif
- Quelques chutes de framerate
Hades : le rogue-lite premium, attention addiction en vue !
Hadès
Editeur : Supergiant Games
Développeur : Supergiant Games
Genre : Hack'n Slash, Action
Support(s) : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 17/09/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...