MaXoE > GAMES > Tests > PC > King’s Quest, Chapitre 1, La Voie du Chevalier : différent mais pas moins…

King’s Quest, Chapitre 1, La Voie du Chevalier : différent mais pas moins passionnant
Retour dans le passé

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On a l'habitude de voir débarquer, ces derniers temps, des reboot, remakes et autres remaster ! Mais cette fois, il s'agit de relancer une série née dans les années 80. King's Quest, rien que ça ! La série d'aventure qui a torturé des générations de cerveaux. L'éditeur Sierra a tout de suite annoncé sa volonté de respecter l'esprit de la série tout en proposant des petites choses nouvelles. Voyons-voir ce qu'il en est.
King's Quest_20150809173502

Voilà donc le retour de King’s Quest. Le roi Graham, vieillissant, narre ses plus grandes aventures à sa petite fille Gwendolyn. Celle-ci n’est pas forcément dans ce que l’on peut appeler la tradition de l’époque. Très proche de son grand-père, elle ne rêve que d’aventures improbables. Elle ne quitte pas la chambre du roi, pour s’abreuver de ses exploits passés, jusqu’à plus-soif. C’est ainsi que l’on va vivre les premières escapades de Graham, avant même qu’il ne devienne roi. 

Aventure mais pas que …

Attardons-nous un peu sur le gameplay. Il s’inspire évidemment de son noble ancêtre. Vous allez explorer les environs, trouver des objets, les utiliser ici ou là. Il faudra discuter avec les autochtones, histoire de chercher des indices et de réaliser quelques quêtes pour eux. Concrètement, le titre propose une vue à la 3ème personne, parfois on a le droit à un scrolling, parfois, surtout lorsque l’on est sur une scène de puzzle, nous avons une scène fixe. 

Voici notre Press Start : 

On peut vous le dire tout de suite, on n’atteint pas la difficulté des premiers opus. Ceux-ci aimaient nous faire mélanger des objets, nous obliger à pas mal d’actions parfois très alambiquées pour parvenir à nos fins. N’allez pas croire pour autant que les choses sont simples. Il va falloir cogiter un peu, imaginer des solutions, aller chercher les informations… On prend beaucoup de plaisir à parcourir ces terres médiévales, les personnages sont hauts en couleur et les énigmes sont plutôt bien fichues. On retrouve un peu le style de ce genre de jeu, on pense aux productions de Telltale.

Mais ce qui fait la particularité du titre, c’est qu’il y a mille façons de résoudre les énigmes. C’est cela qui est formidable. Vous allez pouvoir faire des choix pour atteindre vos objectifs. C’est le cas par exemple pour l’énigme de l’oeil. Vous devez ramener un oeil et pour cela vous pouvez emprunter de nombreuses voies. A vous de faire votre choix, à vous de trouver une des pistes possibles. Ces possibilités assurent une belle rejouabilité au titre. 

Mais il y a d’autres séquences. Certains jeux vont vous demander des réflexes avec quelques QTE plutôt faciles. D’autres font appel à votre adresse et à votre mémoire. Rassurez-vous, ce n’est pas un grand foutoir, non, simplement ces séquences apportent une belle bouffée d’oxygène entre deux énigmes. 

C’est très beau ! 

Le jeu est magnifique. Les animations forcent le respect, jetez un oeil aux mouvements de la cape de Graham. Et puis les décors ont été peints à la main. On a donc une impression de peinture, très belle impression. 

Notre vidéo de gameplay :

Du côté du son, les doublages sont assez convaincants même si on aurait aimé disposer du doublage anglais (notamment avec Christophe LLoyd). Ce n’est pas grave car les voix françaises savent faire preuve d’humour, en totale adéquation avec le soft. 

 

Le bilan

Alors on a pu lire pas mal de choses sur Internet. Certains joueurs ou journalistes se plaignaient de la trahison opérée par rapport à la série. Oui ce n’est pas pareil mais on y retrouve les grandes lignes mises en place par cette légendaire licence et même un véritable hommage. Légendaire mais aussi critiquée à l’époque pour ses énigmes parfois bien tirées par les cheveux.

On peut lire ici ou là également que le jeu s’inspire un peu trop des oeuvres de Telltale. Oui on retrouve cette ambiance et ce dépoussiérage du genre point’n click mais finalement c’est Sierra qui reprend ses droits sur un genre dont il a été le pionnier. Pour nous, ces comparaisons n’ont pas de sens. Prenons ce jeu tel qu’il vient. Il propose une ambiance sympa et des chemins multiples pour arriver à vos fins. Il est servi par de magnifiques graphismes et par un humour bon enfant. En bref, on a apprécié l’ensemble, ce nouveau jeu qui a finalement sa propre patte ! 

On a beaucoup aimé, vous l’avez compris. Il vous faudra 4 à 6 heures de jeu pour un premier passage et plus si vous souhaitez résoudre autrement les énigmes. Ce n’est que le premier chapitre. Il vous coûtera 10 euros pièce mais vous pouvez aussi opter pour le Season Pass à 40 euros pour les 5 chapitres. Plutôt honnête en terme de prix non ? 

Testé sur une version PS4

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Pari réussi ! Attention, n'allez pas y chercher la complexité, la difficulté de la série King's Quest. Non, pas contre l'esprit est bien là. Des dialogues, des objets à utiliser, des scènes à explorer et des énigmes. Il y a du point'n click mais aussi un peu d'action. Le tout constitue un ensemble tout à fait goûteux surtout si l'on considère les graphismes magnifiques et une ambiance très soignée.
ON A AIMÉ !
- L'ambiance King's Quest
- L'humour
- Les multiples chemins pour arriver à une solution
- Les graphismes somptueux
- Le prix
ON A MOINS AIMÉ...
- L'ajout de scènes d'action pourrait ne pas plaire à tout le monde
- Quelques allers-retours un peu longuets
King’s Quest, Chapitre 1, La Voie du Chevalier : différent mais pas moins passionnant
King's Quest, Chapitre 1, La Voie du Chevalier
Editeur : Sierra Entertainment
Développeur : The Odd Gentlemen
Genre : Aventure
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 29/07/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...