MaXoE > GAMES > Tests > PC > The Callisto Protocol : Beau et terrifiant à la fois

The Callisto Protocol : Beau et terrifiant à la fois
Un peu de frayeur en ces périodes de fêtes

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
The Callisto Protocol est un excellent survival horror. Il met la barre très haut au niveau des graphismes. L'expression corporelle et du visage est exceptionnellement réaliste. L'horreur bien que progressive, devrait réussir à vous mettre la boule au ventre.

Vous incarnez Jacob, qui se retrouve malencontreusement emprisonné alors qu’il effectuait une livraison pour cette même prison. Et parce que notre pauvre Jacob n’a pas de chance, une épidémie se répand dans la prison, transformant la plupart des gens en monstres qui tuent les survivants. Mais il réussit à s’échapper et part en quête d’une sortie. Mais comme Jacob n’a pas de chance…

Bon, l’histoire est un peu classique, mais elle est quand même bien écrite. Il y a un mystère à résoudre en plus d’essayer de sauver sa peau. Et au fur et à mesure de notre parcours, on découvre quelques enregistrements audios qui nous permettent d’en savoir un peu plus sur ce qui s’est passé.

Le côté horreur est progressif. Je ne m’y attendais pas et au début du jeu, j’étais vraiment déçue. Mais au fur et à mesure qu’on avance, ça devient de plus en plus terrifiant. Et le début du chapitre 4 m’a donné la boule au ventre tellement j’étais sous tension ! Une réussite pour moi donc. Je ne vous donnerai pas plus de détails, je vous laisse l’effet de surprise.

Le jeu est un peu linéaire que ce soit pour l’histoire ou la carte. Mais en même temps, on traverse une prison, des tunnels, les ruines d’une cité… Ce ne sont pas les meilleurs endroits pour avoir une grande map. Les seuls moments où on pourrait avoir de la marge sur la carte sont quand on est à la surface. Mais au final, ça ne m’a manqué qu’au début de ne pas pouvoir aller partout, je m’y suis vite faite. Et puis ça permet d’avancer et de ne pas perdre de la tension du jeu. Mais ce que j’ai trouvé amusant, c’est que même si la map est quasi unidirectionnelle (les croisements sont des culs de sac qui ramènent toujours au même endroit), les développeurs se sont senti obligés de marquer le chemin avec des flèches, des trainées de sang ou autre. Ils avaient peur qu’on se perde ?

Graphiquement, ce jeu est une merveille. Les détails sont excellents : les pores de la peau, la sueur, l’environnement très précis… C’est une gifle visuelle et c’est le premier jeu qui est au niveau de ce que j’attendais avec la Xbox Series X. ENFIN !!!! Les mouvements corporels sont très bien faits mais c’est surtout les expressions du visage qui m’ont surprise. Fini les visages figés. On a droit à un véritable visage humain avec ses micro-mouvements. Un exemple ? Facile, quand vous êtes au téléphone avec quelqu’un, vous avez peut-être remarqué comment vos yeux bougent, soit en restant fixés sur quelque chose, soit vers le haut quand vous essayez d’imaginer quelque chose… Et bien c’est parfaitement rendu quand Jacob est en conversation à distance avec quelqu’un. Et ce n’est pas que ça, les joues, les lèvres, les yeux, le front… Tout bouge ! Exceptionnel je vous dis !

La bande son est tout aussi incroyable. Pas la musique, qui est bonne mais qui ne m’a pas marquée plus que ça. Mais les sons ambiants sont extrêmement bien faits. Les trucs qui courent dans les parois, les bruits des monstres, les bruits de grincements et craquements, les bruits dégoutants de trucs visqueux… Tout ça aide énormément à se mettre dans l’ambiance. Et donc forcément, l’effet est bien meilleur quand on joue avec un casque.

Au niveau des adversaires, vous avez les robots gardiens que vous rencontrerez assez rarement au final. Et les monstres. Ils sont moches/dégoutants/terrifiants à souhait. Il y a pas mal de jumpscares de différentes sortes. Il y a les vers rampants, les monstres humanoïdes, les boss avec deux torses fusionnés, des araignées humanoïdes (dégoutantes), ceux qui attaquent au bruit, ceux qui crachent, ceux qui explosent… Il y a de quoi faire. Toutefois, à certains passages, leur apparition est répétitive. A chaque chapitre, vous avez un passage de « horde » où vous êtes coincés dans un endroit et subissez des attaques répétitives. Sur ces passages là, si vous mourrez, il vous suffit de retenir où ils apparaissent. Vous n’avez plus qu’à vous préparer en conséquence et recommencer.

Les combats sont bien pensés aussi. J’aime beaucoup le système d’esquive qui ne requiert pas d’appuyer sur un bouton mais d’indiquer la direction avec le joystick. C’est beaucoup plus intuitif. Après, vous avez à disposition le baton électrifiant, le GRP qui vous permet de projeter n’importe quoi (ou n’importe qui) et quelques armes dont vous trouverez les plans si vous prenez la peine de chercher autour de vous. Le bâton est un indispensable qu’il est nécessaire de maîtriser parce qu’il est facile de se retrouver à court de munitions ou de batteries. Parce que le GRP fonctionne avec des batteries, ce serait trop facile sinon. C’est une arme particulièrement utile et c’est devenu un réflexe pour moi de l’activer quand il y a un jumpscare. Ce qui fait que je suis souvent à court de batteries… Sans compter qu’à certains endroits, le décor vous pousse à l’utiliser pour projeter des monstres sur des pics ou sur des hélices en mouvement. Pour les armes à feu, je n’utilise que les trois premières : le Riot Gun, le Skunk Gun et le premier pistolet que vous trouverez (dont j’ai zappé le nom). J’ai les plans pour les autres, mais je ne vais pas les développer je pense. D’autant plus que je viens d’équiper mon pistolet d’explosifs et que c’est très utile, même si ça vide mes munitions à une vitesse folle. Parce que bien sûr, vous pouvez upgrader vos armes. Et pour finir, vous avez aussi l’attaque furtive où vous vous approchez par derrière pour poignarder le monstre. Très très utile à partir du chapitre 4…

Le jeu comporte quelques défauts qui, il me semble, ont été modifiés par un patch très rapidement. J’ai eu un problème de doublage : la voix était en retard par rapport à la vidéo et aux sous-titres (oui, je joue toujours avec les sous-titres). Mais le premier patch a corrigé ça. Au début du jeu, je n’étais pas satisfaite de la façon dont mon personnage se déplaçait. Il me semble que ça a été amélioré avec un patch aussi. Ou alors peut-être que je m’y suis habituée, ce qui veut dire que ce n’était pas si grave que ça. La vue est vraiment liée au positionnement du personnage. C’est une habitude à prendre mais on s’y habitue vite. Et je trouve que quand on se retrouve a ramper dans un tunnel, Jacob a une manière bizarre de passer un coude de tunnel : il s’accroche au mur pour se tirer alors qu’il a juste à continuer à quatre pattes. Mais je cherche la petite bête. Je pense juste que les développeurs feraient bien de parcourir des tunnels plus souvent…

J’ai eu beaucoup de mal à noter ce jeu. Le niveau d’horreur est progressif donc ça commence doucement. J’avoue qu’à cause de ça, au début, il n’aurait pas dépassé les 6 malgré la claque graphique. Parce que j’étais déçue qu’il ne soit pas terrifiant, même si pratiquement tout le reste était parfait. Mais à la fin, je lui donnais volontiers 10. Parce qu’il remplit toutes mes cases. Mais voilà, il a fallu quand même que j’attende quelques chapitres pour avoir que ce que je voulais (et j’ai même eu plus que ce que j’attendais). Donc j’ai choisi 8. Je ne pouvais pas lui mettre moins, pas possible. Mais maintenant que j’y pense, peut-être qu’un 9 serait bien aussi…

Et je vais finir avec une ode aux différentes morts de Jacob. Les développeurs ont bien du s’amuser avec ça. Jacob peut mourir de plein de manières différentes et vous aurez rarement la même. Vous avez la possibilité de passer ces morts en appuyant sur un bouton. Mais vu le mal qu’ils se sont donné à imaginer ces passages gores, ce serait dommage, non ?

Place au trailer !

Testé sur Xbox Series X

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce jeu a été ma bonne surprise de Noël. Je l'attendais avec impatience et j'avoue que mes premières heures de jeu n'étaient pas à la hauteur de ce que j'espérais. Il est certes extrêmement beau avec une bande son incroyable, mais il n'était pas très terrifiant. Et puis plus j'avançais dans le jeu, plus ça devenait terrifiant. Jusqu'au chapitre 4 où j'avais la boule au ventre et j'ai même du faire une pause parce qu'il y avait trop de tension. Et au final, j'adore ce jeu ! Il est phénoménal. Alors si vous aimez les jeux d'horreur, lancez-vous !
ON A AIMÉ !
- Il est beau, parfaitement beau.
- Les mouvements corporels et les expressions du visage sont extrêmement bien rendus
- La bande son est phénoménale
- Le côté effrayant au rendez-vous, même si un peu long à se mettre en place
ON A MOINS AIMÉ...
- Le contrôle des déplacements un peu bizarre au début
- Il pourrait être mieux au niveau de la détection des monstres
The Callisto Protocol : Beau et terrifiant à la fois
The Callisto Protocol
Editeur : Krafton
Développeur : Striking Distance Studios
Genre : Horreur, survival
Support(s) : PC, PS4, PS5, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : Solo
Sortie France : 02/12/2022

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...