MaXoE > GAMES > Tests > PS Vita > Unit 13 : efficace mais en manque de charisme

Unit 13 : efficace mais en manque de charisme

NOTE DE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le line-up de lancement de la Vita a été touffu sans nul doute possible. Tous les types de jeu ou presque (on regrette l'absence d'un RPG) ont répondu présent. voici le test d'un jeu de tir à la 3ème personne entre action et infiltration.

unit13

jaqCa fait du bien de voir débarquer des titres nouveaux non ? Certes les licences à succès ont du bon, mais un peu de fraîcheur c’est agréable. Le titre qui nous intéresse ici met en scène l’Unit 13. Comment ça vous connaissez pas ? C’est une unité créée par l’OTAN pour lutter contre le terrorisme international, of course ! Le 13 fait référence à la 13ème carte du Tarot à savoir la mort. Brrrrr ca fait peur hein ! 

Ainsi dans la peau de ces spécialistes de la mort, vous êtes amené à exécuter des missions en territoire ennemi en vue à la 3ème personne. Le gameplay est classique au possible. Votre perso peut se planquer derrière un abri et, à la manière d’un Gears of War, sortir le bout de son nez pour canarder comme il se doit les impudents qui se dressent devant lui. La maniabilité est bonne. Les déplacements sont aisés et la visée se fait plutôt bien. Signalons d’ailleurs une utilisation intelligente de l’écran tactile avec la possibilité de recharger ou encore de passer par dessus un obstacle d’une simple tapotement. On voit que la Vita est astucieusement utilisée avec un beau compromis entre l’utilisation des touches et gâchettes et les fonctions tactiles. Car vous ne m’ôterez pas de la tête que le tout tactile, façon smartphone, pose de vrais soucis de jouabilité. Rien donc à reprocher du côté de la maniabilité. 

Bourrin ou pas bourrin ?

Les missions se présentent sous la forme d’un tableau à choix qui vous octroie la possibilité de privilégier telle ou telle défi. Elles sont au nombre de 36 et se débloquent au fur et à mesure de votre avancée. Premier hic : aucun scénario ne vient lier vos différentes sorties. En gros, on vous envoie ici et là sur des missions indépendantes. Bon, pas grave, sur ce genre de soft, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir des justifications pour faire un massacre. Ces missions sont de 5 types possibles : action directe, assaut, furtivité, élite et dynamique pour, respectivement, de la baston bourrine, du challenge en temps limité, de l’infiltration mesurée, de l’absence de point de contrôle et des missions surprise. Avant chaque mission vous choisissez un combattant parmi 6, entre artilleur, sniper, … De ce choix découlera l’arsenal disponible.

2

Sur le terrain cela se traduit par des challenges efficaces à défaut d’être originaux. Quel que soit le type de la mission, vous devez ici poser des bombes, là subtiliser un ordinateur et encore là occire une cible particulière. En substance, vous débarquez sur le terrain et vous avancez dans des lieux, qui sont la plupart du temps clos, afin d’opérer vos objectifs. Ce qui nous a le plus motivé, ce sont les missions de type assaut. Celles-ci font monter la pression avec leur temps limité. La furtivité nous a moins convaincus. Il est vraiment très difficile de passer entre les gouttes de la surveillance des gardes surtout qu’on a souvent l’impression qu’ils ont des capacités extra-sensorielles pour vous détecter. Profitons-en pour parler de l’IA. Elle est basée sur une grande mobilité des ennemis qui, de ce fait, sont un peu difficiles à accrocher. Mais le problème, c’est qu’ils choisissent parfois des zones totalement à découvert pour vous aligner. Ils font alors des cibles faciles. Vous prendrez rapidement la mesure de ce comportement ce qui nuit à l’intérêt du soft. Pour finir sur les types de missions, les challenges élite sont franchement agréables. Le fait de n’avoir aucun point de contrôle ni aucune régénération de vie est un atout pour le plaisir de jeu. Pour finir, on peut citer les missions cible prioritaire, qui sont des challenges plutôt longs ayant comme objectif l’élimination d’un VIP. Sympa !

En tout cas, si vous cherchiez un jeu tactique, abandonnez tout de suite cette idée. Le titre est en fait arcade malgré ses atours d’infiltration. D’ailleurs les scores qui s’affichent après chaque élimination, après la neutralisation d’une caméra ou encore après la pose d’une bombe sont autant d’indicateurs de la volonté des développeurs de donner un aspect scoring. Mais après tout pourquoi pas, l’aspect arcade est assumé et on aime ça. 

Ce qui est plus contestable, c’est la répétitivité des missions et des lieux. On retrouve souvent des objectifs similaires et des théâtres d’opération déjà-vus (ils sont au nombre de 9 dans le jeu). Ainsi, le soft peut provoquer une certaine lassitude sur des sessions de jeu trop longues. Pensez à faire des pauses. 

 

T’as fait combien toi ? 

Après ces quelques reproches, parlons du principal atout du soft : les aspects communautaires. Première chose, vous pouvez jouer en ligne en coop avec un camarade de jeu sur toutes les missions proposées. Franchement sympa, cette fonctionnalité booste l’intérêt du soft. Le mode Défi quotidien, quant à lui, propose une mission renouvelée chaque jour et sur laquelle les joueurs de monde entier vont se tirer la bourre. Ca c’est une vraie bonne idée. On peut signaler aussi le système de notifications qui vous tient au courant des scores effectués par les autres joueurs online, sur les missions solo comme sur les défis. Vous vous verrez aussi attribuer un classement mondial pour chacune de vos sorties. Terriblement motivant.

 

3

Une Vita peu bousculée

Du côte des graphismes, la console sait faire beaucoup mieux. Les animations sont certes réussies mais les les textures sont simplissimes quand elles ne sont pas bâclées. il faut dire qu’il est difficile de passer derrière Uncharted Golden Abyss. Mais franchement les développeurs auraient pu faire des efforts pour rendre les tableaux moins neutres, moins vides. Malheureusement la partition sonore suit le même chemin avec des bruitages qui manquent de relief et des voix peu convaincantes.

Au final, le titre est sympathique. Il propose de l’action débridée dans un contexte de guerre moderne. Son contenu est suffisant pour de longues heures de jeu et ses aspects communautaires forcent le respect. Sa répétitivité et son IA sont ses défauts. Mais ce qu’on peut lui reprocher le plus, c’est probablement son manque de charisme. Il est difficile de s’attacher aux personnages surtout en l’absence de scénario. Il manque ce petit je-ne-sais-quoi qui donne du relief à un jeu. Mais ne soyons pas trop durs, c’est défoulant, c’est bien construit, bref, les amateurs de fights armés seront aux anges.

4

 

NOTE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Le titre nous laisse un petit goût de "dommage, ça aurait pu être mieux". Comprenez bien, le titre est bien réalisé, les missions s'enchaînent sans coup férir mais tout cela manque un peu de relief et l'absence de scénario pose souci. Reste un jeu agréable axé sur le scoring et finalement c'est déjà pas si mal.
ON A AIMÉ !
- le contenu fourni
- les aspects communautaires
- l'accessibilité
ON A MOINS AIMÉ...
- l'IA
- pas assez de théâtres d'opération
- manque de variété
- manque de personnalité
- pas de mode multi versus
- quid de l'histoire ?
Unit 13
Editeur : Sony
Développeur : Zipper Interactive
Genre : TPS
Support(s) : PS Vita
Nombre de Joueur(s) : 1-2
Sortie France : 22/02/2012

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...