MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Bioshock, Le Tombeau Sous-Marin, 1ère partie : sympa mais cher

Bioshock, Le Tombeau Sous-Marin, 1ère partie : sympa mais cher

NOTE DE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Comment faire en sorte que les fans de Bioshock mettent la main à la poche ? C'est simple, il suffit de les titiller du côté de la nostalgie. On a aimé Columbia mais son ambiance ne vaut pas celle de Rapture. Et bien voilà, Booker se paie une balade sous-marine en compagnie d'Elisabeth. Le tour est joué : un petit tour à Rapture, c'est forcément un appel du pied aux vétérans de la licence ...

bioshock-infinite-tombeau-sous-marin-haut 

Ce DLC propose une aventure solo totalement nouvelle. Attention, ce n’est que la première partie de ce DLC qui est testé ici. 

Vous voilà donc de retour dans la belle et tourmentée Rapture. L’émotion est au rendez-vous, on a passé beaucoup d’heures en sa compagnie. Et puis on n’arrive pas à n’importe quel moment. C’est le 31 décembre 1958, le jour même où la ville sous-marine bascule totalement. Nous voilà donc projetés dans le futur, avec un Booker égal à lui-même et une Elisabeth qui a pris quelques rides, forcément, après toutes ces années. Elle est, cela dit, toujours aussi efficace pour vous fournir en Eve, Munitions, Santé et autres artefacts jaillis de ses fameuses failles. 

bioshock-infinite-tombeau-sous-marin-2

La première partie de l’aventure nous montre une Rapture comme nous ne l’avons jamais vue. Tout va bien, les gens vaquent à leurs occupations, tout le monde a l’air heureux. On est loin de l’ambiance glauque des couloirs infestés de Chrosômes. Votre mission, retrouver une petite fille appelée Sally et c’est Elisabeth, que vous ne semblez pas connaître dans cette réalité, qui vous le demande. 

Vous devez, dans un premier temps, chercher quelques objets. C’est plutôt mou mais cela nous permet au moins de nous immerger dans cette ambiance bucolique. C’est seulement au bout d’une grosse demi-heure que les choses se corsent et donc deviennent intéressantes. A partir de ce moment là, les chrosômes vont se multiplier sur votre route. On retrouve donc le gameplay qui a fait les belles heures de Bioshock : mélange de plasmides et de flingues. Le plaisir est toujours bien là. On y affronte en plus un nouveau type de dingue : les chrosômes de glace qui sont particulièrement coriaces. Vraiment sympa. Et puis c’est aussi le retour de big daddy, là c’est encore plus sympa.

bioshock-infinite-tombeau-sous-marin-1

Pour affronter ce beau monde, on nous fournit justement un nouveau plasmide : la glace. Vous pouvez ainsi immobiliser temporairement les adversaires ou encore transformer un flux d’eau en pont de glace. On ne va pas tout vous dévoiler mais vous aurez le droit aussi à un nouveau flingue et à un outil particulièrement dévastateur mais on ne vous en dit pas plus. 

Le level design joue la carte de l’open space. Les affrontements demandent donc beaucoup de vigilance et de mobilité. C’est bon pour les combats mais un peu moins pour l’ambiance. On regrette vraiment les couloirs glauques et étriqués des deux premiers Bioshock… 

En tout cas, les fans de la licence seront heureux de retourner à Rapture et malgré les petites réservés énoncées ici, le plaisir est indéniable. 

 

NOTE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

On attendait un petit peu plus dans la narration probablement. Il faut dire que la licence nous a habitué à raconter de belles histoires. Heureusement, le dénouement du DLC nous offre une bien belle pirouette. Les combats sont toujours aussi savoureux même si cela manque un peu de mise en scène. Heureusement la direction artistique est toujours aussi inspirée. Et puis c'est tout de même plaisant de retourner à Rapture même si le voyage ne dure pas assez longtemps.
ON A AIMÉ !
- Rapture, toujours aussi merveilleuse
- Le nouveau plasmide
- Revoir un big Daddy
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu mou du genou par moments
- Les allers-retours inutiles
- On aurait aimé plus de petites soeurs
- Le prix par rapport à la durée (environ 2h30)
Bioshock Infinite : Tombeau Sous-Marin
Editeur : 2K Games
Développeur : Irrational Games
Genre : FPS
Support(s) : PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 12/11/2013

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...