MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Ghost Of Tsushima : classique mais beau et prenant

Ghost Of Tsushima : classique mais beau et prenant

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Annoncé comme une dernière des grosses exclus de la PS4 (voire la dernière), Ghost Of Tsushima nous a été confié pour un test un peu avant sa sortie. Au menu : ambiance féodale japonaise, combats et infiltration. Alors, est-ce que le studio à l'origine d'Infamous a su prendre un nouveau virage ?

L’histoire nous plonge dans le Japon du 13ème siècle. Les Mongols envahissent l’île de Tsushima. C’est un massacre, les forces Mongoles sont bien supérieures en nombre. Vous incarnez Jin, un Samouraï survivant, neveu du samouraï qui règne sur l’île. Vous êtes blessé mais vous partez en croisade contre l’envahisseur. 

Un monde ouvert

Coupons court à tout suspense, le jeu vous propose un monde ouvert avec ce que cela implique : des missions principales et secondaires, des lieux à visiter, des personnages à rencontrer, … Oui on connaît. J’entends déjà les futures critiques sur le jeu autour d’un manque d’originalité peut-être, d’un manque d’imagination aussi sûrement. Certes on pourrait le dire mais ce serait faire l’impasse sur ce qui fait la marque du titre. 

Comme dans tout monde ouvert, il y a une grosse composante exploration. Vous allez parcourir cette île en long, en large et en travers. Pour cela vous disposez d’un cheval mais il y a aussi les téléportations pour les lieux déjà visités. Classique encore une fois. Mais vous n’avez pas vu ce monde. Il est magnifique. La direction artistique est juste exceptionnelle alors que Sucker Punch n’a jamais montré ces prédispositions sur inFamous. Ici c’est juste impressionnant. Les effets de lumières, les champs caressés par les vents, les feuilles se laissant guider par les éléments, tout est parfait. Et puis les particules. Elles sont gérées d’une main de maître. En bref, vous allez arpenter ces terres nippones juste pour le plaisir d’un soleil couchant, d’une pluie battante ou simplement des feuilles planant dans le vent. 

Côté histoire, on peut faire un peu mieux. Vous allez rencontrer des personnages divers et inégaux. Certains vous interloqueront par leur passé, par leur histoire et d’autres vous laisseront indifférent. Mais pour autant, on enchaîne les missions sans rechigner. Elles se résument très souvent à rencontrer des personnes et à en occire d’autres. 

 

Infiltration et Baston

Oh oui vous allez tuer des gens. Il y a d’abord les combats. Ceux-ci sont assez techniques et c’est un vrai plaisir d’y participer. Vous maniez le sabre, coup rapide, coup lourd, combos, garde, tout y est. Gardez au bon moment pour déstabiliser votre adversaire. Des indicateurs sont là aussi pour vous prévenir de l’attaque prochaine et ainsi contre-attaquer. Ce qui est plaisant, c’est quand les adversaires vous submergent. Il faut anticiper, improviser, faire preuve d’une précision sans failles. 

Au fur et à mesure du jeu, notre samouraï va devenir un combattant de l’ombre. Il va ainsi s’infiltrer et assassiner. Sans pitié. Accroupissez-vous dans les herbes pour passer inaperçu, sautez d’un toit pour surprendre vos adversaires, … Encore une fois, on connaît cela et dans ces phases, on ne peut pas s’empêcher de penser à Assassin’s Creed. Non pas que je veuille faire un comparatif, pas du tout, l’idée est plutôt au contraire de rendre hommage au gameplay proposé. Ces phases sont au top, avec une vision qui permet de voir les ennemis derrière les obstacles, cela permet de bien construire sa stratégie. Et puis vous pouvez tirer partie de votre environnement : agiter des abeilles pour étourdir l’adversaire, mettre le feu à certains endroits, … Le petit hic dans tout cela, c’est qu’on se retrouve souvent en conflit ouvert, difficile de faire dans l’infiltration de bout en bout. L’IA est correcte mais elle a parfois de petits défauts basiques comme vous oublier quand vous vous éloignez. Côté armes, vous avez donc votre lame mais aussi des petits dagues ou un arc. Je ne vous dévoile pas tout mais il y a de quoi faire. 

 

Soigner son personnage 

Au fur et à mesure de votre avancée, vous allez débloquer des points de compétence utilisables dans des arbres dédiés pour améliorer vos capacités. Il y a aussi des moyens d’upgrader vos équipements et d’apprendre de nouvelles techniques de combat. Je pense ainsi aux postures ; c’est, en substance, une manière de combattre. Et vous allez ainsi pouvoir adapter cette manière en fonction du type d’adversaire. Il y a aussi tout ce qu’il faut de marchands et autres artisans à même d’améliorer votre armement, vos équipements, tout ce qui vous sert au final. 

La touche Ghost Of Tsushima

Je vous en ai déjà touché deux mots plus haut mais malgré des mécaniques connues, le soft charme. De par son ambiance oui mais aussi par une multitude de petits détails. Ainsi les objectifs ne sont pas clairement apparents, il faut chercher les choses et seul le vent peut vous emmener, à peu près, dans la bonne direction. Vous pouvez d’ailleurs lui demander de vous indiquer différents types de choses : les artefacts, les sources d’eau chaude, les éléments à collectionner… C’est un ensemble de détails qui fait la différence. Le système de progression sur les techniques est très intéressant par exemple. Difficile à dire exactement de quoi il s’agit, simplement on se laisse emporter, on n’a pas envie de laisser la manette, on est réellement dans ce monde médiéval. Certains pourraient, encore une fois, crier au convenu mais c’est bien l’ambiance qui fait toute la différence. Et cette ambiance est renforcée par des voix japonaises totalement immersives. Enfin, il est passionnant de voir Jin changer petit à petit et renoncer, au moins pour partie, à la voie du Bushido. 

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Pari réussi pour Sucker Punch. Ils ont réussi à faire un titre qui ravira tous les fans de monde ouvert. Certes le gameplay rappelle celui de bien d'autres jeux, comme Assassin's Creed par exemple ou même The Last Of Us, mais ce n'est pas important. Ils ont su donner une personnalité à l'ensemble avec des approches tactiques, des combats très techniques et plein d'autres choses. Et puis, c'est d'une beauté incroyable, on parcourt ce monde juste pour le plaisir des yeux. La PS4 est en fin de vie et elle nous offre ici un bien joli titre avant de tirer sa révérence.
ON A AIMÉ !
- L'ambiance aux petits oignons
- Les graphismes
- Les combats très techniques et précis
- Le système d'évolution
- Un monde à visiter de fond en comble
ON A MOINS AIMÉ...
- Un gameplay finalement assez connu
- Quelques personnages un peu fades
- L'IA parfois à la ramasse
Ghost Of Tsushima : classique mais beau et prenant
Ghost Of Tsushima
Editeur : Sony
Développeur : Sucker Punch
Genre : Aventure, action
Support(s) : PS4
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 17/07/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...