La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PSP > Fate / Unlimited Codes : bon pour le téléchargement !
PSP
Fate / Unlimited Codes : bon pour le téléchargement !

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Après le manga et l'anime, l'univers de Fate / Stay Night s'invite sur consoles pour le plus grand bonheur des fans.
Fate / Unlimited Codes : bon pour le téléchargement !

Créé à l’origine pour l’arcade, puis pour la PlayStation 2, Fate/Unlimited Codes arrive aujourd’hui sur la console portable de Sony via le PlayStation Store. Le titre de Capcom est un jeu de combat qui reprend l’univers de l’anime Fate/Stay Night diffusé en 2006 au Japon et réalisé par Yuji Yamaguchi. L’anime, qui met en scène une guerre à mort entre différents mages utilisant de puissants esprits guerriers pour combattre, est un décor parfait pour ce genre de titres. Reste à savoir si le résultat est à la hauteur.

Anime et jeux de baston…

Même s’il arbore des graphismes en 3D, le gameplay de Fate/Unlimited Codes ressemble davantage à celui d’un jeu de combat classique en 2D. A l’instar d’un Street Fighter, il n’est ici pas possible de se déplacer librement dans l’environnement de jeu. Même s’il est possible d’effectuer des esquives sous forme de roulades, la plupart des coups sont distribués dans un plan 2D.

Le scénario du jeu n’est pas vraiment très développé, même si les combats du mode Arcade sont agrémentés de quelques phases de dialogues entre personnages. Les joueurs qui ne connaitraient pas l’univers de Fate/Stay Night seront malheureusement totalement perdus, le contexte n’étant pas suffisamment détaillé pour que les non-initiés puissent s’intéresser aux actions des combattants. C’est un peu dommage, mais heureusement ce n’est pas un énorme problème, le grand intérêt du jeu se trouvant dans les combats et dans les missions.

Apprendre tu devras

Les missions proposées dans le jeu apparaissent sous différentes formes, mais les plus intéressantes consistent à réaliser un combo assez complexe pour pouvoir progresser. Pour les joueurs en manque d’entrainement, ces missions constituent d’ailleurs un très bon moyen d’apprendre des combos avancés avant de pouvoir s’en servir dans l’arène. Les autres missions consistent parfois à vaincre des adversaires particuliers, ou à réaliser un combo de fin assez spectaculaire.

Heureusement, il existe aussi un tutoriel pour vrais débutants qui permet d’appréhender les bases du gameplay. Pour faire simple, chaque personnage dispose des trois attaques (faible, moyenne et puissante) ainsi que d’une « Reflect Guard » qui peut être utilisée pour la défense. Le combo de base peut être réalisé en enchainant les trois attaques l’une après l’autre. Bien entendu, les possibilités de combos sont beaucoup plus élaborées mais il s’agit là d’un bon début.

Un gameplay plutôt élaboré

Les personnages possèdent également des coups spéciaux dont il faudra tirer parti pour sortir victorieux. Ces attaques plus spécifiques à chaque combattant sont dans la plus pure tradition des jeux de combat et nécessitent des combinaisons de directions avant appui sur l’une des touches d’attaque. A cela s’ajoutent des contre-attaques grâce à la fameuse garde, et le tout offre au joueur un gameplay pas forcément très original mais solide et efficace qui promet de bons combats, à la fois techniques et funs.

En plus de la barre de vie, chaque personnage dispose d’une barre de Magie divisée en trois parties, qui se remplit au fur et à mesure du combat. Elle pourra être utilisée pour réaliser des super attaques, qui peuvent même servir de conclusion à un combo standard. Enfin, une jauge dite du Saint Graal, située au centre de l’écran de jeu, permet à l’un ou l’autre des personnages de réaliser une attaque extrêmement dévastatrice. Pour cela, il faut réaliser plus de combos que l’adversaire pour remplir la barre avant qu’il ne le fasse.

Pour un titre résolument fun

Même s’il n’était pas pensé à l’origine pour la PSP, Fate/Unlimited Codes fonctionne très bien sur la portable de Sony. En dehors de la présentation qui aurait pu bénéficier d’un peu plus de travail, le jeu en lui-même est très fun et les contrôles s’avèrent bien adaptés au hardware de la console. Les attaques sortent sans difficulté et la réalisation combos est très satisfaisante. Le casting de combattants (avec bien entendu les Saber, Archer et autres héros de l’anime) et quelques coups spéciaux impressionnants en font un investissement très intéressant.

Au final, même si la réalisation de Fate/Unlimited Codes n’est pas au niveau de ce que peut proposer un Soul Calibur : Broken Destiny, le titre de Capcom propose un gameplay certes classique mais très efficace qui devrait attirer bon nombre de fans de jeux de baston. Les modes de jeu ne sont pas forcément très nombreux, mais avec un mode multi plutôt bien exécuté, Fate/Unlimited Codes se révèle être un titre de choix qui mérite le téléchargement.


Initialement publié le 18.09.09

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Avec un gameplay solide et véritablement fun, Fate / Stay Night devrait tout de même arriver à tirer son épingle du jeu.
ON A AIMÉ !
- Gameplay complet
- Combats funs
- Bon casting de personnages
- Enfin un titre du genre qui arrive en Europe
ON A MOINS AIMÉ...
- Scénario trop peu développé
- Pas beaucoup de modes de jeu
Fate / Unlimited Codes
Editeur : Capcom
Développeur : 8ing
Genre : Combat
Support(s) : PSP
Nombre de Joueur(s) : 1 à 2 joueurs
Sortie France : 10/09/2009
Sortie USA : 03/09/2009
Sortie Japon : 18/06/2009