La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > Wii > The Conduit : enfin un FPS sur Wii…
Wii
The Conduit : enfin un FPS sur Wii…

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Premier FPS exclusif à la Wii, The Conduit tente de s'imposer en tant que titre third-party ambitieux. Pari réussi ?
The Conduit : enfin un FPS sur Wii...

Avant de réaliser The Conduit, le studio High Voltage Software était plus connu du grand public pour la série Hunter : The Reckoning. Mais un peu plus d’un an après la sortie de la console de salon de Nintendo, les développeurs d’HVS ont remarqué que peu de studios third-party tentaient de réaliser des titres Wii de qualité destinés aux véritables gamers. Partant de ce constat, ils ont donc saisi l’opportunité et ont ainsi voulu montrer de quoi ils étaient capables.

Un pari osé

Malheureusement, comme de nombreux développeurs désireux de proposer des titres Wii autres que des compilations de mini-jeux, High Voltage Software a eu beaucoup de mal à trouver un éditeur pour les suivre dans leur pari potentiellement risqué. En décidant de financer le projet eux-mêmes, le studio a tout de même pu travailler sur un FPS exclusif à la Wii basé sur un moteur 3D propriétaire. C’était un gros risque que peu de studios auraient pu prendre, mais au final, cela a payé. En effet, non content d’avoir enfin pu attirer un éditeur de renom (Sega), les développeurs d’HVS ont su proposer avec The Conduit l’un des plus beaux titres jamais vu sur Wii.

Dès le début, le jeu apparait comme prometteur. Se réveillant dans une station de Métro abandonnée, le joueur doit franchir une série de tutoriels pour entrer dans la peau de l’agent Michael Ford. Ces premiers pas permettent de prendre en main les contrôles et les mécanismes de jeu, et de découvrir les ennemis que le joueur rencontrera tout au long de la campagne solo. Malheureusement, le scénario est assez léger et consiste en un mix de classiques de science-fiction bon marché. L’humour est mal calibré et au final, il est assez difficile de s’intéresser réellement au déroulement de l’histoire.

Bon gameplay mais trop linéaire

Heureusement, le design particulièrement bien pensé des contrôles et du gameplay est là pour rendre l’expérience intéressante. Mis à part le demi-tour rapide (flèche du haut de la croix directionnelle), le reste des contrôles semble vraiment naturel (même pour les changements d’armes ou l’utilisation des grenades) et rend la prise en main vraiment aisée. Les puristes pourront même paramétrer entièrement les contrôles pour les adapter à leur façon de jouer. Combiné à une très bonne gestion de la caméra, ces contrôles offrent un gameplay tout en fluidité qu’il serait difficile de ne pas apprécier.

En plus d’un arsenal assez fourni (même s’il n’est pas vraiment original), le joueur pourra compter sur l’ASE (All-Seing Eye) autrement surnommé « l’Oeil », un dispositif permettant de repérer des éléments invisibles à l’oeil nu. Qu’il s’agisse de verrous, de bonus ou d’ordinateurs à hacker, « l’Oeil » se révèlera vite indispensable à la progression du joueur. Il permet également, à la manière de ce que propose Dead Space, d’indiquer au joueur perdu le chemin à suivre pour la suite de l’aventure. Malheureusement, cette possibilité se révèlera très souvent inutile car The Conduit est très linéaire.

L’expérience de jeu est en effet réglée par une progression linéaire qui se base sur deux étapes : nettoyer une pièce remplie d’ennemies, poursuivre jusqu’à la pièce suivante et recommencer, ce qui est assez dommage car les phases d’actions sont plutôt réussies. Des évènements scriptés viennent apporter un peu de variété, mais c’est rarement suffisant, notamment car la palette d’ennemis se révèle assez réduite (d’autant que ces derniers rappellent étrangement les bruits des Brutes de Halo ou des Zerglings de Starcraft). De plus, la durée de vie de la campagne solo se révèle assez limitée (entre 6 et 8 heures de jeu).

Et à plusieurs ?

Heureusement, le titre de High Voltage Software propose un mode multi qui se révèle assez efficace et permet d’améliorer grandement la durée de vie globale de The Conduit. Les modes de jeu ne sont pas particulièrement innovants, mais sont plutôt bien implémentés. Le plus intéressant reste sans doute le mode Football, qui consiste à récupérer le seul Oeil de la map et à le conserver le plus longtemps possible (un peu comme dans les batailles de Mario Kart). Avec 11 concurrents à ses trousses, le joueur aura du mal à rester en vie longtemps et les batailles deviennent vite acharnées.

Comme mentionné au début de ce test, les graphismes de The Conduit sont excellents mais cela ne fait malheureusement pas tout car le design des niveaux est peu inspiré et vite répétitif. De même, les contrôles ont beau être très bien pensés, ils sont un peu gâchés par l’imprécision de la Wiimote. Globalement, The Conduit reste donc un titre à recommander pour tous les fans du genre qui n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent sur Wii, mais il ne s’agit pas encore du FPS ultime de la console, seulement d’un premier jet plutôt prometteur. Il ne reste plus qu’à espérer que The Conduit 2 parvienne à corriger le tir et offre enfin à la Wii un FPS marquant.


Initialement publié le 21.08.09

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Pour un premier essai, le titre de High Voltage Software ne s'en tire pas trop mal, mais il y a encore de la place pour de l'amélioration. A recommander tout de même aux possesseurs de Wii en mal d'action.
ON A AIMÉ !
- Gameplay efficace
- Contrôles très bien adaptés
- Modes multi
ON A MOINS AIMÉ...
- Trop linéaire
- Un peu trop court
- Scénario un peu bidon
The Conduit
Editeur : Sega
Développeur : High Voltage Software
Genre : FPS
Support(s) : Wii
Nombre de Joueur(s) : 1 à 12 joueurs
Sortie France : 10/07/2009
Sortie USA : 23/06/2009
Sortie Japon : 12/07/2009