MaXoE > ZOOM > Dossiers > Auto / Moto / Vélo > Gran Turismo 5 aux 24h du Mans

Gran Turismo 5 aux 24h du Mans

Gran Turismo 5 aux 24h du Mans

Comme chaque année depuis 1923, les amateurs de sport automobile ont le plaisir de se retrouver durant plusieurs jours à l’occasion de ce qui est qualifiée comme « la plus belle course du monde », les 24h du Mans. Course d’endurance mythique, véritable fête populaire, cet évènement qui rassemble les fans du monde entier a été l’occasion pour Sony de faire parler, quelques heures avant l’E3, de son éternelle arlésienne, Gran Turismo 5. Invités sur le circuit de la Sarthe pour l’occasion, nous vous livrons nos impressions sur le jeu et sur l’évènement.

Après un voyage en bus de 3h depuis Paris, nous sommes arrivés au Mans sous un ciel malheureusement très couvert, mais qui n’a en rien entamé la ferveur des amateurs de sport automobile, venus nombreux pour assister à cette 78ème édition des 24h du Mans. Après une visite rapide du village et un passage devant les paddocks, nous découvrons le stand PlayStation, d’ores et déjà pris d’assaut par les fans de Gran Turismo venus essayer le jeu sur les nombreuses bornes disponibles. Sony a en effet mis les moyens pour véritablement faire parler de son jeu attendu par les fans depuis plus de quatre ans maintenant.

Au rythme de la musique et des annonces de l’animateur, les nombreuses hôtesses font le show et distribuent des cadeaux dans la foule avant la première surprise du jour, l’arrivée de Jordan Tresson, le champion du monde français de la GT Academy, qui a ensuite montré l’étendue de sa maîtrise en réalisant un contre-la-montre sur le circuit du Mans aux commandes de la Peugeot 908 HDI FAP, voiture victorieuse lors de la dernière édition des 24h du Mans. Après quelques minutes d’attente et un nouveau passage des hôtesses, les amateurs de sport automobile présents sur le stand ont pu profiter d’une véritable surprise de taille, l’arrivée de Sébastien Loeb.

Sextuple champion du monde WRC avec Citroën, l’alsacien arrive sur le stand PlayStation sous les applaudissements d’une foule ravie de le voir parcourir le village des 24h du Mans. Après quelques tours de chauffe en backstage, Sébastien Loeb revient sur la scène pour défier Jordan sur le circuit de la Sarthe dans le même contre-la-montre. Après deux tours sur le circuit de 13 km, les deux pilotes sont à seulement quelques secondes l’un de l’autre, et offrent ainsi un spectacle intéressant au public. Une fois la course terminée, le champion du monde de rallye s’est prêté à une classique séance de dédicace.

Alors que la foule est toujours présente à l’extérieur, nous avons pu tester au calme cette nouvelle version de Gran Turismo 5. Il s’agit de la version également présentée à l’E3, dernière build en date d’un jeu qui devrait être enfin disponible cette année (même si les nombreux reports permettent encore d’en douter) mais dont la date de sortie officielle n’est pas encore connue et ne nous a pas été dévoilée. De manière un peu décevante, le jeu ne propose que de tester le circuit des 24h du Mans au volant de la fameuse Peugeot 908 HDI FAP.

Les sensations de conduite sont bonnes, l’impression de vitesse également et les graphismes sont d’un très bon niveau. Malheureusement, pas de gestion des dégâts, pas de gestion de la météo et pas vraiment de grande nouveauté par rapport aux versions présentées il y a déjà quelques mois. Nous restons donc sur notre faim et prenons alors la direction des tribunes pour le départ des 24h du Mans. Dans un bruit assourdissant, face à des tribunes noires de monde, les pilotes prennent le départ de la plus belle course du monde à 15h, après un passage de la Patrouille de France au dessus du circuit.

Après quelques heures passées en tribune à suivre les premiers tours de piste des nombreux bolides présents en course, nous avons pu bénéficier d’une exclusivité avant l’E3, la présentation du PlayStation Move sur deux applications test. Alors que la reconnaissance des mouvements s’avère plutôt précise, les jeux présentés sont encore à un état de développement peu avancé, et ne laissent malheureusement pas présager d’une véritable intégration du PlayStation Move dans des titres gamers. Le périphérique, qui s’apparente à une version plus évoluée de l’Eye Toy, semble en effet plus voué à être utilisé dans des jeux casuals qui sortent traditionnellement sur Wii qu’à être véritablement mis à profit dans des titres phares. Espérons que l’avenir nous donnera tort.

Au final, le bilan de la journée est mitigé. L’évènement conserve un caractère exceptionnel et les surprises proposées par Sony étaient de taille. Malheureusement, nous avons eu peu d’informations à propos de Gran Turismo 5, qui reste l’un des jeux les plus attendus par les amateurs du genre, mais qui doit véritablement convaincre pour justifier un retard pharaonique. De l’autre côté, le PlayStation Move se dévoile enfin et si la technologie semble maîtrisée, il faudra attendre avant de voir si le périphérique s’impose véritablement ou reste au rang de gadget. Au final, nous garderons tout de même un très bon souvenir de l’évènement et espérons que les prochains mois verront l’arrivée d’un exceptionnel GT5 et l’émergence du Motion Gaming sur PS3.


Initialement publié le 15.06.10


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...