MaXoE > ZOOM > Dossiers > Sports > Le Festival des Arts Martiaux de Bercy 2009 : notre compte rendu !
Sports /
Le Festival des Arts Martiaux de Bercy 2009 : notre compte rendu !

C’est le moment de vous parler du Festival des Arts Martiaux qui s’est déroulé le samedi 28 mars 2009 au Palais Omnisport de Paris Bercy. Comme les deux dernières fois, en 2007 et en 2008, nous étions présents. Et comme les deux dernières fois, nous avons aimé. Mais cette année, l’accueil presse du Karate Bushido était dans le hall d’entrée. Ce qui est plutôt une bonne chose (je me souviens avoir fait le tour de Bercy la première fois pour le trouver). Et je dois avouer que cela nous a énormément aidé cette année vu que nous sommes arrivés passablement en retard à cause des bouchons parisiens. Vive Paris.

Alors non seulement nous avons eu droit aux bouchons typiques, mais en plus nous avons subit les conséquences d’un public plus nombreux que les années précédentes qui bouchonnait pour l’entrée aux parkings. Parce que Bercy était bien plus rempli cette année que les deux années précédentes. Preuve en est que c’est la première fois que je vois les balcons pris d’assaut et plutôt bien remplis. Je n’ai pas de photos, mon flash n’est pas assez puissant pour un Bercy plongé dans le noir. Il va donc falloir que vous me croyiez sur parole.

Quoiqu’il en soit, du fait que nous soyions arrivés en retard (mais sans nous perdre), nous n’avons pas eu le temps d’aller faire un petit tour dans les coulisses. Donc après avoir récupéré nos entrées et nos badges presse auprès du stand Karaté Bushido dont l’accueil a été très agréable, nous avons filé nous trouver une place.

Et au programme, il y avait du nouveau, comme d’habitude du vieux, de l’impressionnant, de l’amusant et du sang. J’ai remarqué que le public de Bercy aimait beaucoup quand il entendait les coups claquer et que le sang coulait… Donc forcément, ils ont beaucoup apprécié le tournoi de Kyokushinkai avec 7 combats de 3 minutes opposant les meilleurs français aux meilleurs européens. Forcément, quand ils donnent un coup de pied au Kyokushinkai, ça claque et tout le public de Bercy l’a entendu. Je dois avouer qu’il y a un combat que j’ai particulièrement apprécié avec quelques jolis coups de pieds. Quand on pratique un art martial et qu’on n’est pas particulièrement souple, voir la facilité avec laquelle ils lèvent la jambe est impressionnante. Et quand on a déjà eu l’occasion de travailler avec l’un d’entre eux (lors d’un FightingKlass), on sait que leurs coups de poing ne sont pas des faux. Et quand on découvre qu’ils combattent sans gants, même pas des mitaines, poings nus, on comprend qu’il y ait eu un doigt cassé lors de la finale.

Donc comme d’habitude, le Karaté était présent. Et comme d’habitude, il n’y avait pas qu’un seul style. Le Nanbudo était présenté, c’est un karaté qui ne ressemble pas à du karaté. Il a été fondé en France par le japonais Yoshimao Nanbu qui avait déjà fondé l’école de Karaté Sankukaï. Au festival, le présentateur a présenté cet art comme étant du Karaté, mais en fait c’est un art martial défensif basé sur l’esquive. Il est composé de 3 branches : les techniques de combat (Budoho), les techniques de santé (Kidoho) et les techniques de développement de soi (Noryokukaihatsuho).

Sinon l’équipe de France de karaté nous a fait une démonstration de kata synchronisé parfaitement synchronisé. Vraiment parfait. Vraiment impressionnant. Ils ont aussi présenté quelques techniques d’attaque / contre-attaque et nous ont fait un ciseau parfaitement exécuté. On appelle ça se faire moucher et je me suis fait moucher avec plaisir, si je puis me permettre.

Comme chaque année depuis que j’assiste au festival, la Russie était présente. Mais cette fois-ci, ce n’était pas le combat russe avec Vladimir Khoudenkihk, mais le Stenka qui était présenté avec l’équipe de Maître Maistrovoy. Le Stenka remonte au Moyen-Age, c’est du corps à corps dont les mouvements sont inspirés des mouvements routiniers (coupe du bois par exemple). Ils nous ont fait une petite démonstration de fouets et de casse où, allongés sur des pics en métal, on cassait à la massue des briques posées sur leur ventre. Personnellement, je ne suis pas tentée par l’expérience et bien que leur présentation était intéressante, je préfère quand même le combat russe et notamment le spectacle qu’ils nous ont présenté l’année dernière. Très bon souvenir ça.

Comme pour le karaté, le Kung-fu était présent de plusieurs manières. Forcément, les moines de Shaolin étaient là pour nous présenter leur numéro très bien rodé et trop souvent vu. A noter que la partie contorsionniste a beaucoup impressionné le public. Personnellement j’ai préféré le Tao du serpent exécuté par Maître Zhang Xiao Yan. Ce Tao foisonne de positions basses et de mouvements ondulatoires typiques des serpents. Il n’est pas aussi beau que le Tao de l’éventail d’il y a 2 ans mais plus impressionnant. Pour information, Maître Zhang Xiao Yan est 7 fois championne de Chine et a été entraîneur de l’équipe de France pendant 10 ans.

Le Viet Vo Dao était là, comme d’hab, et représenté par deux équipes. Les enfants de Roissy en Brie nous ont fait une petite démonstration particulièrement entraînante et riche en ciseaux. Tout y a été exécuté à la perfection et il n’y a pas eu un seul temps mort. Le public a été séduit et moi aussi. Par contre, la prestation de l’équipe de France laissait à désirer. Il se sont contenté d’exécuter des ciseaux pas toujours bien réussi d’ailleurs et ce fut court, très court. Et ils ne choisissent jamais bien la musique. Pourtant, il y en a qui viennent chaque année et qui chaque année, choisissent une musique bien entraînante comme le TaiKwonDo.

L’équipe de Gallice était encore là et nous a fait des démonstrations de casse acrobatique. Ils n’ont pas fait que ça, mais c’est ce qui m’a le plus marqué et certainement ce qui a le plus marqué le public. Il vous suffit de voir les photos et vidéos et vous comprendrez. Ils montent haut et font des trucs de plus en plus compliqués. Ça a toujours son petit effet je l’avoue.

Cette année, ils nous ont présenté un peu de lutte. Trois styles de lutte pour être plus précise : la lutte Ouzbek (qui vient de l’Ouzbekistan, je le précise parce que je suis sûre qu’au moins une personne serait venue me poser la question rien que pour m’embêter), la lutte bretonne et la lutte Greco-romaine. J’ai adoré la lutte Ouzbek notamment avec leur deux vieux papy de 70 ans qui pêtent la forme. J’ai adoré son petit côté traditionnel et festif. Ça a été une petite perle.

La lutte bretonne m’était inconnue. Honte à moi, honte à tous les français qui ne savaient pas comme moi qu’on a comme ça des sports typiquement régionaux qui ne sont pas la pétanque ou autre sport typique du sud. Ils nous ont fait de jolies démonstrations, des portés avec projections au sol. Il y avait dans l’équipe deux jeunes femmes et c’est assez impressionnant de les voir se porter pour se jeter au sol. On dirait que la partenaire ne pèse rien du tout en observant la facilité avec laquelle elle la soulève !

Et pour finir la lutte greco-romaine que tout le monde connaît et que certains n’apprécient pas à cause de leur tenue (il n’y a que les hommes qui trouvent à y redire d’ailleurs). Je ne m’étalerai pas dessus parce que tout le monde connaît et qu’il n’y a pas de petit plaisir de découverte qui ont accompagné les deux autres styles de lutte. Mais c’était bien, hein, faut pas croire. 😀

Le Jeet Kune Do a été présenté par Salvatore Oliva qui a présenté sa méthode Oliva. Personnellement, je trouve ça un peu narcissique de nommer une méthode d’après son nom. Mais il est vrai que c’est quelque chose qui se pratique dans d’autres arts martiaux, sauf que, je ne sais pas pourquoi, là, ça ne passait pas super bien… Pour ceux qui ne connaissent pas, le Jeet Kune Do c’est Bruce Lee qui l’a inventé. Mais ce que nous a présenté Monsieur Oliva ressemblait plus à mes yeux à du Krav Maga qu’à du Jeet Kune Do. Mais bon, c’était une démonstration de self-défense efficace à défaut d’être véritablement représentative du Jeet Kune Do.

L’association No différence était présente comme chaque année depuis que MaXoE assiste au festival. Et c’est franchement intéressant (ou rassurant peut-être) de savoir que même handicapé, on peut pratiquer un art martial. Encore plus intéressant de voir, retrouver et de suivre l’évolution de certains d’entre eux qui sont présents chaque année à ce festival.

Cette année, le Kempo était present mais pas le Kempo Bulgare, c’était le Shôrinji Kempo que nous avons déjà vu il me semble il y a deux ans, toujours sous la direction de Maître Aosaka (8ème Dan). Le fondateur est Shike So Doshin qui a vécu 17 années en Chine pendant lesquelles il fut initié aux arts martiaux avant de revenir au Japon en 1945 pour fonder le Nippon Shôrinji Kempo en 1947. Basé sur des préceptes philosophiques, cet art martial a pour but d’unir les hommes et de redonner un sens aux mots courage et justice en prônant de vivre « moitié pour soi-même, moitié pour les autres« . Le titre de grand maître est actuellement porté par la fille de So et le siège de l’association est à Shikoku au Japon.

Parler de tous les arts martiaux présentés serait long et fastidieux, c’est pour ça que je ne vais pas tous les énumérer, ce qui ne veut pas dire qu’ils n’étaient pas bons, loin de là. L’équipe d’Hapikido venant d’Espagne était très impressionnante et très sympathique (ils étaient au même hôtel que nous :b). L’Aïkido et Christian Tissier toujours aussi impressionnant à voir (et toujours aussi hypnotisant). Le Kendo ravive la petite vague manga en moi. Mais non, je ne vais pas tous les énumérer. Cela ferait trop long (et puis je n’ai pas forcément assez de photos de tout le monde pour ça). Je me contenterais de finir en parlant du Souffle du vent qui nous a présenté La légende de Musashi (le plus fameux escrimeur du Japon). C’est leur 3ème année de présence au festival de Bercy si je ne me trompe pas et ils font toujours quelque chose de beau. Leur spectacle doit être particulièrement intéressant à voir et j’attends avec impatience le jour où ils feront une tournée. Et puis j’avoue que je flashe totalement sur leur maquillage corporel.^_^

 

Initialement publié le 16.04.09 à 12:14.