MaXoE > GAMES > Tests > PC > MotoGP 21 : dans la continuité mais pas sans nouveautés

MotoGP 21 : dans la continuité mais pas sans nouveautés

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Cela devient une habitude, MotoGP nous sort un nouvel opus tous les ans. C'est le jeu officiel du championnat du monde de moto, on a donc le droit aux licences à jour de la discipline. Et puis Milestone nous promet quelques ajustements de gameplay...

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle de MotoGP, on vous avait proposé un test de la version 2020 ici. On vous rappelle tout de même quelques petites choses : c’est le jeu officiel du championnat de MotoGP, il est plutôt exigeant dans la conduite (malgré les assistances possibles) et se range donc plutôt dans la catégorie simulation. Et puis, chaque année, Milestone nous propose une mise à jour des pilotes, motos et autres circuits, le tout agrémenté de quelques ajustements dans les modes et le gameplay. 

Un contenu à la hauteur 

Comme je le disais, c’est le jeu officiel du championnat MotoGP. On retrouve donc tous les pilotes, catégories (MotoGP, Moto2, Moto3), motos, circuits de cette saison 2021. On nous propose même de pouvoir jouer avec une quarantaine de pilotes historiques. Du côté des modes de jeu, on retrouve le classique : week-end de course, championnat, carrière, mode en ligne. Pour cette dernière, on a une petite modification : désormais vous gérez le manager qui va être en charge du recrutement du pilote, de l’analyste de données, de l’ingénieur, bref de tout le monde. Et ce recrutement est important car il permet de faire progresser sensiblement les performances de votre écurie. C’est appréciable car le mode carrière de MotoGP 20 était sympathique mais un peu limité, ici on va plus loin dans cette gestion. 

Une fois de plus le titre fait le job, les nombreux modes, la carrière, les possibilités de customisation des épreuves, des motos, des pilotes, tout cela rend le jeu particulièrement addictif. Tout fan de cette discipline ne peut que s’y retrouver. 

Le gameplay légèrement ajusté

Oui Milestone a apporté quelques petites nouveautés à l’ensemble. Commençons par le système des suspensions qui se veut, selon eux, plus réaliste. Mes compétences en la matière ne me permettent pas de pleinement juger ceci. Par contre, on voit arriver quelque chose de bien tangible : la gestion de la température des freins. Il va falloir surveiller cela de près pour que cette température permette un freinage optimal. Cela s’ajoute à la gestion de la température des pneus et c’est plutôt pas mal du tout. Et puis en course, vous avez accès à la gestion électronique de votre moto : anti-wheelie, puissance moteur et consommation d’essence, contrôle de traction, frein moteur… Tout est fait pour le puriste du deux-roues. 

Autre nouveauté, la gestion des pénalités. Ainsi, si vous coupez trop les trajectoires, vous serez astreint à des pénalités comme dans les compétitions officielles. Ainsi, vous pourrez avoir une pénalité dite du tour long, en substance la moto est obligée de suivre un parcours particulier, plus long, qui lui fera perdre au moins 2 secondes pour ce tour. 

Côté IA, les développeurs annoncent qu’elle est encore en progrès. Manette en main, en tout cas, je suis pleinement satisfait de celle-ci. Les pilotes adverses sont prudents mais habiles et les bugs de comportements sont vraiment très rares. J’ai donc une jolie sensation d’amélioration, les pilotes sont moins agressifs, même si cela reste difficile à évaluer précisément. 

Enfin, en cas de chute, il faut désormais se relever et aller chercher sa moto pour se remettre en selle, c’est une bonne idée ça pour renforcer le réalisme de l’ensemble. 

En résumé, le titre reste le jeu de simulation motoGP. Le plaisir de piloter est bel et bien là et même les débutants pourront rapidement s’éclater. Les plus aguerris, eux, apprécieront le niveau de détail offert. 

Fluide et agréable

Concernant les graphismes, le test a été fait sur Xbox One, je peux donc dire que c’est tout à fait correct et surtout très fluide. Le moteur Unreal fait le job sans soucis même si les détails manquent parfois. Non, ce qui choque le plus, c’est le côté un peu vide des abords des circuits. Si vous avez une console next-gen, on nous promet du 4K en 60 FPS. Côté sons, la partition est désormais bien maîtrisée avec des rugissements de moteurs toujours aussi plaisants. Les voix françaises ne sont pas extraordinaires mais elles participent plutôt bien à l’immersion. 

Testé sur Xbox One

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Milestone continue de faire le boulot très sérieusement. Les ajustements sont certes plutôt mineurs mais ils sont les bienvenus, on va de plus en plus vers la simulation avec cette nouvelle gestion du freinage ou encore cette gestion des pénalités. En tout cas, on prend toujours autant de plaisir à s'enivrer de la vitesse procurée par ces bolides. Une valeur sûre.
ON A AIMÉ !
- Toujours plus fin dans la simulation
- La gestion du freinage
- L'IA très correcte
- Toutes les licences officielles
- Le côté manager du mode carrière.
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas de changements majeurs
- Une interface un peu austère
- Les circuits manquent de vie
MotoGP 21 : dans la continuité mais pas sans nouveautés
MotoGP 21
Editeur : Milestone
Développeur : Milestone
Genre : Motos
Support(s) : PC, PS4, PS5, Switch, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-22
Sortie France : 21/04/2021

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...