MaXoE > GAMES > Tests > PC > Multiversus : quand Warner distribue les bourre-pifs

Multiversus : quand Warner distribue les bourre-pifs

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le jeu revient après une phase de bêta et une longue absence. On nous promet d'avoir écouté la communauté des joueurs. Celle-ci avait réclamé plus de contenu bien sûr mais aussi un mode campagne. Est-ce que l'éditeur a tenu parole ?

 

Nous vous avions déjà proposé un test de la beta ici, je vais d’ailleurs reprendre quelques éléments de cette preview ici pour les choses qui n’ont pas changé dans la version que j’ai entre les pognes.

 

Bis repetitae

Ainsi, vous vous en doutez, le système de jeu reste le même : vous vous bastonnez en 2D et le but c’est d’éjecter l’adversaire d’une plate-forme de taille modeste. Il faut augmenter le score de coups encaissés par l’adversaire pour rendre plus probable son éjection de la zone. En gros, en ce qui vous concerne, plus le score associé à votre perso est élevé plus vous avez de chances de perdre au prochain coup. Bonne idée à signaler : le score est juste en dessous du personnage, c’est plus pratique qu’en bas de l’écran je trouve. 

Vous disposez de deux touches d’attaques, à agrémenter de positions de sticks pour varier les plaisirs et les combos. Elle provoquent des coups normaux mais également des coups spéciaux, spécifiques à chaque personnage. Ces coups peuvent nécessiter un temps de recharge. Prenons un exemple avec Batman. Si vous appuyez longtemps sur la touche d’attaque, vous lancez un batarang. Celui-ci demande une quinzaine de secondes pour se recharger. Et il possède d’autres pouvoirs mais je ne vous en dis pas plus, car le plaisir est bien dans la découverte des atouts de chacun des persos (vive la voiture de Gizmo).

On peut, bien entendu, esquiver. C’est le bouton B qu’il faudra utiliser et vous pourrez remarquer une jauge d’esquive juste en dessous de l’indicateur de coups déjà pris. Cette jauge baissera au fur et à mesure de l’utilisation de l’esquive ce qui limite son utilisation pour éviter des combats trop fuyants ! Bon, rassurez-vous, la jauge se remplit petit à petit en combattant. 

Côté mobilité, on a les déplacements classiques, le double saut et la faculté de passer à la plate-forme qui se trouve en dessous de vous. On peut aussi s’appuyer sur les murs et glisser sur eux, histoire de pouvoir réinitialiser vos sauts, cela peut s’avérer capital pour échapper à une chute fatale. Le titre est très agile dans le domaine. Vous pouvez ainsi sauter, enchainer par une attaque aérienne et esquiver, tout cela en étant hors sol ce qui peut être très pratique en combat. Il est très original dans le domaine par rapport à la concurrence. Il y a la chute rapide aussi permettant de passer plus rapidement sur la terre ferme ou de passer à travers les plates-formes sans être arrêté. 

Et puis ce qui fait la richesse du jeu, ce sont les combinaisons possibles, ainsi un coup spécial fait sur un autre coup spécial peut donner un résultat surprenant. Par exemple, avec Gizmo, vous pouvez lancer du popcorn et ensuite tirer une flèche sur celui-ci pour qu’il explose. Malin non ? Tout cela pour vous dire que le titre est beaucoup plus fin qu’il n’y paraît et que je vous conseille de bien maîtriser un personnage car il a plein de subtilités et il sera plus ou moins fort selon les adversaires. Il faudra d’ailleurs bien gérer vos attaques de brise-armure, elles sont essentielles. 

 

Quoi de neuf doc ? 

La première chose qui saute aux yeux, ce sont les modes de jeu. Déjà, par rapport à la version que j’avais testée, il y a désormais des modes campagnes. Enfin, campagne est un grand mot, c’est plutôt une suite de combats scénarisés avec des challenges assez variés. C’est bien foutu et ça s’appelle les failles. C’est bien ce qui manquait au titre et ça permet de se faire la main avant d’affronter les plus balèzes en ligne.

Autre fonctionnalité attendue, le multi en local est désormais disponible. A vous les matches endiablés jusqu’à 4 avec vos potes, avec ou sans participation de l’IA d’ailleurs. Pas mal, mais j’aurais aimé aussi qu’on puisse jouer à 2 sur la même console contre d’autres joueurs en ligne. Je n’ai pas réussi à le faire en tout cas. Il y a toujours le jeu en ligne et vous pouvez choisir de jouer en 1v1 ou 2v2. La mise en relation fonctionne bien, pas de soucis et le jeu est très fluide. Enfin, j’ai connu tout de même quelques moments plus compliqués en termes de connexion mais bon ça passe au bout de quelques temps. On nous promet un mode classé aussi, on a hâte, cela va mettre du sel à tout cela. 

Côté combattants, il y en a 26 pour l’instant, on retrouve des têtes déjà-vues et quelques nouveaux ! Ils appartiennent à différentes classes : assassin, cogneur, tank et mage / à distance. Pas mal car chacun pourra jouer avec son style à lui. Ils sont tirés de l’univers Warner ce qui va de Batman à Véra en passant par Arya Stark. 

Les atouts déjà disponibles dans la version précédente reviennent un peu modifiés. Vous allez pouvoir équiper votre personnage de 4 atouts passifs. Ces 4 atouts sont dans des catégories différentes : caractéristique, équipe, fort, standard. Ainsi dans fort, vous pouvez bénéficier d’un d’un bonus de vitesse, dans équipe, vous pouvez faire bénéficier vos combattants d’un bonus de dégâts. Il y a beaucoup de choses à customiser, ce qui est intéressant. 

Il y a également des événements, donc limités dans le temps, qui vous proposent des challenges pour obtenir des récompenses. Oui le jeu fait tout pour vous greffer à la manette. 

Graphiquement le jeu a progressé, les personnages étaient déjà bien modélisés mais il y a un petit truc en plus, je ne sais pas quoi qui fait que c’est plus agréable. Les failles vous proposent aussi quelques cinématiques marrantes pour introduire la suite d’affrontements qu’elles vous proposent. Côté musique, c’est bien foutu, les airs sont accrocheurs et les voix françaises le font bien ! 

Au rayon des regrets, on a un système de monnaie pas trop clair je trouve. Il y a les sous pour acheter directement dans la boutique et ces sous là il faut les acquérir avec des vrais euros. Vous avez ensuite un monnaie spéciale pour acheter les personnages et une autre pour les atouts. On aurait faire plus simple je pense. 

Testé sur PS5

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Retour réussi pour le free-to-play de Warner. Vous allez adorer incarner ces différents personnages (moi je kiffe Gizmo). Les modes sont assez nombreux pour vous occuper des heures que cela soit en solo ou en ligne jusqu'à 4 joueurs. les combats sont nerveux à souhait et les personnages répondent au doigt et à l'oeil. Les différentes récompenses poussent à l'addiction et nul doute que le titre sera alimenté par de nombreuses mises à jour. En bref, on a bien fait d'attendre même si Smash Bros reste le maître dans le domaine, Multiversus est une alternative rafraîchissante !
ON A AIMÉ !
- Un joli roster
- L'univers Warner
- Les modes solo
- Les nombreuses choses à débloquer
- Un gameplay efficace et fun
ON A MOINS AIMÉ...
- Un cran en dessous de Smash Bros.
- Pourquoi pas de local à deux contre des gens en ligne ?
- Le système de monnaie pas très clair
Multiversus : quand Warner distribue les bourre-pifs
Multiversus
Editeur : Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur : Player First Games
Genre : Combats, Smash like
Support(s) : PC, PS4, PS5, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 28/05/2024

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Chargement ... Chargement ...