MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Cooking Mama Cookstar : Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Cooking Mama Cookstar : Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
Certains trouveront l’addition salée

NOTE DE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Sorti l’année dernière sur Switch, Cooking Mama Cookstar a pourtant été rapidement délisté de l’eShop, en cause une bataille juridique entre les possesseurs des droits et l’éditeur (non européen) missionné pour la distribution de ce soft. Aujourd’hui, soit un an plus tard, Cooking Mama Cookstar est disponible au format physique sur PS4, l’occasion pour nous de vous parler de ce dernier épisode en date.

Les amateur(trice)s de simulation de cuisine le savent, Cooking Mama est sur nos écrans depuis déjà presque quinze ans. Développé initialement par Office Create, chaque opus a profité des spécificités des supports sur lesquels il est sorti : l’écran tactile et le stylet de la DS/3DS et bien sûr les Wiimotes de la Wii, une manière de rendre les épreuves plus immersives à cette époque. Pour ce Cooking Mama Cookstar, le développement a été réalisé sous la houlette du studio 1st Playable Productions, ayant déjà travaillé sur des jeux GBA, DS, 3DS, WII et plus récemment VR et mobiles.

 

Mode végétarien, recettes traditionnelles, QTE,… mais avec quelques soucis de précisions

Pour celles et ceux ne connaissant pas encore cette licence, le titre propose de confectionner des plats à partir de divers enchaînements de QTE, comme l’inclinaison d’un stick pour tailler des légumes, l’appui au bon moment sur un bouton pour certaines étapes, ou encore touiller les aliments. Des étapes relativement faciles en apparence, d’ailleurs il est même possible de s’entraîner avant à diverses actions comme la cuisson, la découpe et quelques méthodes spécifiques.

Chaque réalisation de plats est couplée à un timer, d’ailleurs à propos de ce dernier, pour cet épisode, on trouve qu’il est vraiment très serré, ce qui peut rapidement faire tiquer un peu. Le but recherché dans le jeu est simple, réaliser des plats à la perfection, soit un véritable sans-faute, pour récolter trois étoiles.

Seulement dans la pratique, si le soft devient on ne peut plus répétitif dans ses mécaniques, il y a aussi un certain manque de précision. Il nous est par exemple parfois arrivé de devoir nous y reprendre à plusieurs reprises pour valider une même action, le jeu n’ayant curieusement pas pris en compte certaines de nos demandes. Autant dire que la frustration peut rapidement pointer le bout de son nez surtout lorsque vous êtes à une étape clé et que la finalisation ratée de la recette oblige clairement à recommencer l’entièreté du plat en question.

Pourtant à côté de ces soucis de précision, le titre n’est pas sans bonnes idées comme en témoigne l’intégration du mode végétarien et ses nombreuses recettes. De quoi permettre de concocter un burger, la viande étant remplacée par des haricots noirs par exemple. L’intention est vraiment très louable, et peut même permettre de faire connaître des plats parfois inconnus aux « carnivores » pur(e)s.

Mais il y a tout de même un petit hic, c’est le fait que de l’autre côté, nous avons les recettes traditionnelles contenant de la viande et du poisson. Jusque là rien d’anormal, mais il s’avère qu’en faisant les deux modes en alternance – finaliser une recette débloque la suivante -, nous nous sommes rendu compte rapidement que les recettes étaient les mêmes, seuls les ingrédients concernés étaient modifiés. Selon nous, il aurait été nettement plus judicieux d’éviter cette trop grande ressemblance. À noter que l’on peut également mettre en valeur ses plats avec divers filtres et autres déco avant de les prendre en photos, certain(e)s internautes aficionados de cette méthode se reconnaîtront.

En complément des entraînements, recettes traditionnelles et végétariennes, nous avons également à disposition deux autres modes de jeu, le premier étant « Cookstar ». Concrètement, il s’agit de réaliser une recette sans aucune indication dans la manière de l’effectuer, les QTE n’étant presque plus de la partie. À vous donc de faire appel à votre mémoire même si logiquement ce n’est pas facile de se rappeler de chaque étape.

Concernant le deuxième mode, la cuisine entre ami(e)s est jouable à deux et peut être réalisée en compétition ou en coopération sur quelques épreuves comme la course de vaisselle ou encore le tournoiement d’une pâte à pizza à grande vitesse. L’objectif étant évidemment de finir les tâches demandées avant son adversaire, ou en duo façon relais.

Un look « jeu sur mobiles »

En ce qui concerne les graphismes, les développeurs se sont appuyés sur les tonalités des opus originaux avec leur côté « esthétiquement mignon ». Si l’on retrouve bien cette patte artistique, on ne peut pas dire que le titre profite réellement des capacités de la PS4, le soft ayant davantage un look « jeu sur mobiles ».

Enfin du point de vue sonore, Mama est assez présente, et peut-être trop, son panel de phrases n’est pas très élevé, cela devient vite répétitif.

Testé sur PS5

NOTE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Dernier opus sorti en date, ce Cooking Mama Cookstar possède des atouts mais également des défauts. Malheureusement, outre des soucis de précision parfois assez dérangeants, les développeurs n’ont pas su y implémenter ce supplément d’âme propre à la franchise, rendant ce volet moins intéressant que les softs d’Office Create. C’est bien dommage, car Cookstar possède pourtant de bonnes idées et des instants sympathiques, à l’image des recettes végétariennes et du mode Cookstar apportant un bon challenge.
ON A AIMÉ !
- Un mode végétarien…
- Le mode Cookstar apporte du challenge
- Jouable à deux
- Quelques sensations des anciens opus
- Certaines idées de recettes ...
ON A MOINS AIMÉ...
- …n’étant finalement qu’un doublon
- Manque de précision dans certaines actions
- Manque l’âme de la franchise
- Certains trouveront quand même l’addition salée (prix de vente/durée de vie)
Cooking Mama Cookstar : Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
Cooking Mama Cookstar
Editeur : Ravenscourt
Développeur : 1st Playable Productions
Genre : Simulation
Support(s) : PS4, PS5, Switch
Nombre de Joueur(s) : 1 / 1 à 2
Sortie France : 23/07/2021

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...