MaXoE > GAMES > Tests > Switch > Kirby et le Monde Oublié : La douceur à la sauce Barbapapa de Nintendo !

Kirby et le Monde Oublié : La douceur à la sauce Barbapapa de Nintendo !
Barbatruc

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ce mois-ci nous fêtons l’anniversaire de Kirby, une célébration un peu particulière puisque la petite boule rose s’offre une petite révolution : exit la 2D, place à une véritable 3D. Entre ce changement de direction et les pouvoirs inédits de « Transmorphisme », Kirby et le Monde Oublié apporte un vent de fraîcheur dès plus agréable

Lancé en 1992, et régulièrement développée par Hal Laboratory, la franchise Kirby célébrera officiellement ses trente printemps à la fin de ce mois d’avril. La petite boule rose compte ainsi plus d’une trentaine d’aventures, comme Kirby – Au Fil de la Grande Aventure, Kirby Star Allies, Kirby Triple Deluxe, Kirby’s Dream Land (sa première apparition) et des spin-off tels que Kirby Battle Royale ou encore Kirby’s Blowout Blast,…

Comme toute mascotte, Kirby a aussi eu le droit à sa branche dite « cross-media » avec des produits dérivés comme des Amiibos, figurines, vêtements (casquette, chaussettes,…), peluches, dessins animés ou même mangas, le dernier étant paru il y a peu !

Après cette brève parenthèse, revenons à cette dernière aventure de Kirby, celle du monde oublié où la petite boule rose est contrainte d’explorer une planète mystérieuse, signe d’une aventure mignonne et agréable à suivre, même si la narration n’y reste qu’un simple prétexte.

Sauver les Waddle Dees

Si Kirby et les habitant(e)s de la planète Pop sont en tranquillité et continuent leur train-train de vie quotidienne, un mystérieux vortex apparaît dans le ciel et attire tout sur son passage. La petite boule rose et de nombreux Waddle Dees y sont alors aspirés… Et ce ne sont pas les seuls !

Un peu plus tard, Kirby se réveille dans un monde étrange et inconnu, ce dernier étant constitué de ruines types post-apocalyptiques aux couleurs pourtant éclatantes. En parcourant ces lieux, il rencontre Elfilin, une créature s’étant mise en tête d’aider les Waddle Dees. Ces êtres originaires de la planète Pop ont été capturés par la « meute des bêtes ».

Ni une ni deux, les deux personnages s’allient, -même trois si l’on compte l’aide « optionnelle » de Bandana Waddle Dee incarné par un second(e) joueur(euse)-, et partent remplir cette mission de sauvetage ! Durant ce même périple, Kirby découvre également qu’il possède de nouvelles facultés de Transmorphisme…

La World Map et ses secrets

Pour ce dernier opus, nous retrouvons tout le savoir-faire de la petite boule rose : l’acquisition de pouvoirs « absorbés » comme l’épéiste à la sauce Link, ou celui de la glace, la possibilité de planer, recracher,…

Avec ce panel de mouvements habituels, Kirby se voit attribuer de nouvelles transformations comme l’explorateur (sorte de pistolero), mais surtout le Transmorphisme, un système s’opérant grâce à certains objets modernes du décor, nous y reviendrons d’ailleurs un peu plus bas.

En outre, Kirby et le Monde Oublié hérite aussi du système de World Map déjà vu dans Kirby Star Allies. Transposée au format 3D, cette World Map dessert les différents environnements du soft avec une certaine originalité pour certains d’entre eux comme un parc d’attractions ou des îles tropicales,…. Chaque zone libérée dévoile une autre partie de la World Map et ses différents niveaux, eux-mêmes découpés en axe principal ou faisant office de sympathiques défis chronométrés. Défis demandant un pouvoir précédemment acquis, par exemple la bombe afin d’obtenir des « gemmes étoiles », et par extension, de les booster par la suite.

Sur cette World Map, il existe aussi quelques cachettes secrètes permettant d’acquérir des pièces étoiles (monnaie du jeu), d’accéder à des missions secrètes ou encore de partir combattre le chef de chaque environnement. Pour affronter ces boss, là encore on retrouve le système particulier de plusieurs plateformers, dont certains opus Mario, c’est-à-dire qu’il faut d’une part avoir réalisé les niveaux principaux de cette même grande zone liée, et d’autre part secourir suffisamment de Waddle Dees pour déverrouiller l’antre du boss, à la manière des étoiles dans Mario en somme. En tout cas, comme il existe de multiples possibilités de sauver les Waddle Dees avec des missions spécifiques diverses et variées, l’atteinte du seuil requis ne pose absolument pas de problème pour la progression.

Un village fourni avec du craft, et bien plus encore

La dernière option de cette World Map est un peu plus originale pour ce volet Kirby et le Monde Oublié puisque l’on peut se rendre au « Village » Waddle Dees faisant office de HUB.

Plus on réussit à sauver ces créatures, plus les options du village s’enrichissent avec l’accès à un théâtre pour revoir les cinématiques, ou une boutique d’achat d’encas pour partir à l’aventure avec la possibilité de se soigner une fois au cours d’un niveau,… Sans tous les citer, on y découvre également quelques mini-jeux pour se détendre et remporter des piécettes au passage, ou encore une feature rafraîchissante pour la franchise, à savoir l’évolution de pouvoirs à la sauce RPG / craft chez un forgeron.

Pour simplifier cette partie, si Kirby n’a accès qu’à une dizaine de transformations -sans compter celles du Transmorphisme « moderne » -, il est possible de faire évoluer les facultés de la petite boule rose en un stade plus avancé, ceci en échange de pièces étoiles et de parchemins trouvables dans les niveaux -boss / mini-boss inclus-. Si l’on pouvait penser que cela ne serait que d’ordre du gadget, il n’en est rien, ce renforcement de ces pouvoirs influe non seulement sur la puissance et la vitesse, mais aussi sur les facultés propres à Kirby. Pour n’en citer qu’une, et ainsi vous laisser le plaisir de la découverte, l’évolution du pouvoir « bombe » permet de lier plusieurs explosifs entre eux pour une lourde réaction en chaîne explosive.

La vie en rose avec le Transmorphisme

Si ces nouvelles facultés apportent un certain attrait supplémentaire très intéressant, elles ont toujours leurs propres utilités dans les stages.

Parlant justement de stages, ils abordent donc une vision 3D. Sans être des Open-World ou des niveaux de grande ampleur à la Super Mario Odyssey, on apprécie le travail effectué sur le Level Design et le Game Design. Alors oui, on reste globalement sur des zones interconnectées entre elles et un axe linéaire, mais on y découvre aussi des pièces étoiles à récupérer, des passages secrets, des collectibles, des Waddle Dees prisonniers de la meute des bêtes, ainsi que des objectifs annexes à accomplir.

Ces différentes missions annexes sont assez amusantes à réaliser et consistent par exemple à ramener tous les petits canetons auprès de leur mère, à détruire tant d’éléments du décor, à trouver des Waddle Dees cachés ou encore à vaincre des opposants en utilisant des pouvoirs spécifiques de la petite boule rose. Clairement, c’est un système vraiment bienvenu pour la série et l’attrait du 100% n’est pas du tout une corvée bien au contraire.

D’ailleurs certaines de ces missions annexes exploitent aussi une toute nouvelle feature pour Kirby : le Transmorphisme. Également présentes lors de passages de missions principales -souvent pour un stage particulier cela dit-, ces nouvelles facultés apportent un vent de fraîcheur très agréable.

Pour celles et ceux connaissant le dessin animé « Barbapapa » -ou l’ayant fait découvrir à leurs enfants-, cela devrait leur rappeler des souvenirs puisque le système de transformation y est assez similaire. Kirby peut par exemple se transformer en cône permettant de percer des tuyaux ou le bitume à l’aide d’un plongeon en piqué, réaliser des courses en voiture, ou encore se transformer en ampoule pour éclairer les zones sombres du décor. Dommage cependant que certains éléments de ce Transmorphisme se limitent à quelques secondes d’utilisation, quand d’autres servent pendant une bonne partie du stage en cours.

Terminons cette partie en précisant qu’il est possible de jouer à deux, le(la) second(e) joueur(euse) ayant alors accès à Bandana Waddle Dee et à son pouvoir de lance. Il est cependant assez regrettable -bien que cela soit justifié par le personnage- qu’il ne puisse pas profiter des mêmes interactions que Kirby.

En outre, cet épisode intègre la possibilité de choisir son mode de difficulté : Ouragan ou Brise. Les différences entre les deux proviennent de la santé de Kirby, divisé par deux en Ouragan, ou encore du record à réaliser dans les défis chronométrés. On aurait cependant apprécié une autre difficulté supplémentaire, Ouragan n’apportant foncièrement pas de grand challenge pour les habitué(e)s du genre.

Un univers toujours aussi coloré 

Passons maintenant à l’attrait visuel. Comme nous le disions précédemment, ce monde « oublié » possède une certaine ambiance apocalyptique type ruines, mais ne vous inquiétez pas, on retrouve toutes les couleurs chaleureuses et chatoyantes des opus Kirby. On se plaît donc à parcourir les niveaux et leurs différentes thématiques proposées : forêt, métro enneigé, parc d’attractions, etc…

Seuls petits bémols à ce beau tableau, quelques traces d’aliasing çà et là, et des animations lentes pour les ennemis visibles au loin. Concernant la partie sonore, on reste en terrain connu avec une certaine « mignonnerie », et même des thèmes iconiques et récurrents de la série. Enfin, sans surprise, les textes sont intégralement en français.

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Pour son trentième anniversaire, Kirby chamboule une grande partie de son existence. Non seulement il propose pour la première fois une épopée en véritable 3D fort réussie, mais en plus il apporte avec le Transmorphisme à la sauce Barbapapa un sacré vent de fraîcheur. Que l’on connaisse ou non la série, que l’on soit petit(e) ou grand(e) impossible de passer à côté de cet épisode Kirby et le Monde Oublié. Le fun est là et nous incite à faire le 100% sans que cela ne donne un sentiment répétitif. Un très bon épisode !
ON A AIMÉ !
- Les pouvoirs du Transmorphisme
- La D.A et l’attrayant visuel
- Un passage à la 3D qui fonctionne
- Les missions annexes des niveaux
- Le village Waddle Dees et les bonus à débloquer
- Toujours aussi accessible pour les petits et grands
ON A MOINS AIMÉ...
- Quelques petits bugs graphiques
- Un peu trop facile dans l’ensemble
Kirby et le Monde Oublié : La douceur à la sauce Barbapapa de Nintendo !
Kirby et le Monde Oublié
Editeur : Nintendo
Développeur : HAL Laboratory
Genre : Plate-Forme
Support(s) : Switch
Nombre de Joueur(s) : 1 / 1 à 2
Sortie France : 25/03/2022

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...