Après une très belle 6ème édition du MaXoE Festival au mois de juin dernier, le MaXoE Festival – La Suite revient comme prévu à la rentrée de septembre et nous vous proposons de participer à ce premier concours ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain dimanche 22 septembre minuit, nous vous proposons de gagner 1 lot comprenant 3 jeux : Life is Strange : Before the Storm – Édition Limitée (PC) + Just Cause 4 (Xbox One) + Shadow of the Tomb Raider ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > DS > Kirby Mass Attack : les dix commandements
DS
Kirby Mass Attack : les dix commandements

Appréciation de MaXoE
4 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Un Kirby , ça va. Dix Kirby, bonjour les dégâts...

Dans l’écurie Nintendo, Kirby fait un peu figure d’anti-Mario. Rien qu’une forme, assez vague, sans visage, sans poil, sans grande notoriété. Rien pour lui, tout pour l’autre. Pourtant, depuis 19 ans, la mascotte de Masahiro Sakurai est parvenue à imposer avec poids un style, le sien, fait d’innocence et de rêverie pastel, dans un genre, le jeu plate-forme, bouffé depuis des lustres par le sérieux et le conformisme. Et que l’apparente bonhommie du héros bubble-gum ne trompe personne : plus que le plombier moustachu, Kirby est peut-être le seul véritable ouvrier du beau jeu. Et Mass Attack, son plus bel ouvrage.

 
Ensemble, tout devient possible

A l’opposé de l’enivrant Kirby : Au Fil de L’Aventure, sorti en début d’année sur Wii avec ses graphismes en coton et ses merveilles de gameplay, ce Mass Attack là ne revendique rien, ne réinvente rien. Ce qu’il fait à l’écran, c’est  un peu son train-train depuis ses débuts en 1992 : dévaler des pentes et terrasser avec boulimie des ennemies fantoches. Pas de révolution technique (la copie d’HAL Laboratory n’en étant pas moins parfaite), pas de scénario trépidant (ici, un monde de lumière plongé dans les ténèbres par l’infâme Nécrodéus, chef des Crânos). Pas de changement de cap, Kirby reste maitre de ses éléments.

Seulement voilà, l’ami calin est un sacré glouton. La demi-mesure, connais pas. Dans Mass Attack, vous ne contrôlez pas un, mais dix Kirby en même temps, du moins dans l’absolu, si vous parvenez à avaler suffisamment de pommes, de poire, et allez, de scoubidou, pour faire grossir vos rangs. La barrière diététique des 100 fruits franchie et c’est un nouveau Kirby qui apparait. Et là, forcément, tout change : plus que la progression, c’est la survie qui prime, celle de votre armée vorace, qu’il faudra mener d’un bout à l’autre du niveau, uniquement par la pointe du stylet. Avec une dextérité exemplaire d’ailleurs, tant les commandes répondent du tac-o-tac : voler (en dessinant sur l’écran tactile), nager, courir, s’attaquer à plus gros, plus fort que soi… Ensemble tout devient possible, mais attention, à la dur, car l’épisode offre -pour une fois- un challenge assez corsé, grâce à un level design évitant la facilité du tout droit, autorisant aussi quelques digressions via des sous-niveaux, et obligeant le joueur à tout tenter (un saut dans l’inconnu et c’est une pièce d’or que l’on ramasse), tout visiter, tout exploiter (se laisser happer par les sables mouvants et c’est un niveau caché que l’on découvre). Jouer à Kirby et suer, c’est enfin vrai.

 
Plus gamer, tu meurs

Dix Kirby, pas plus. Surtout pas moins, car sinon les portes des niveaux se fermeront bien souvent à vous, tout comme certains mécanismes qui ne se déclencheront que sous le poids d’une équipe au complet. Il faudra dès lors veiller au grain, sans cesse, et éviter à vos petits protégés une mort certaine, celle qui rôde tout au long des quatre mondes (peut-être plus…) que vous serez amené à parcourir. D’ailleurs, c’est l’un des points forts du titre d’HAL Laboratory : la progression n’est jamais chaotique, et les game over intempestifs se font rares. Car oui, dix Kirby, c’est autant de chance de rester vivant, et donc de performer, même si l’on peut regretter la trop grande facilité avec laquelle la boule rose, devenue bleue après un premier accroc (voire pire dès le second…), reprend goût à la vie, via des anneaux magiques positionnés en cours de tableaux.

Heureusement serait-on tenté de dire, car Kirby Mass Attack est avant tout un pur jeu de gamer, un de ceux qu’il faut retourner dans tous les sens pour espérer le terminer à 100% (comptez une quinzaine d’heures). Comment ? En bouclant par exemple chaque niveau (une dizaine par monde) avec une médaille d’or autour du coup en réalisant un quasi sans-faute, c’est-à-dire sans perdre un seul Kirby, ou bien en respectant à la lettre les défis que l’on vous impose à mesure de votre progression (déclencher tous les interrupteurs, gober tous les fruits…). Un peu de finesse de jeu dans un monde de brute, allez de bourrin, le mot est lâché pour ce Mass Attack au gameplay qui ne fait pas toujours dans la dentelle, notamment quand l’action reprend le dessus. A ce titre, les combats face aux boss, déjà pas bien fut-fut, tournent assez vite à la baston de rue. A dix contre un, forcément…

Et tout finir n’empêche d’y revenir. Forcé d’ailleurs, puisque Mass Attack dispose d’un atout maitre : ses mini-jeux (14 au total), accessibles uniquement après avoir collecté les pièces d’or éparpillés dans les niveaux. D’où des allers-retours incessants, et parfois pesants. Mais qu’on se le dise, ces mini-jeux sont grands : complets, variés, très bien fichus pour certains (citons le flipper, le RPG ou le pastiche de Space invaders). De véritables jeux dans le jeu. Soit le parfait complètement d’une aventure déjà riche en émotion, qu’il est, avouons-le, bien difficile de lâcher…

Appréciation de MaXoE
4 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

La DS se meurt mais dans son dernier souffle, la portable de Nintendo livre l’un de ses titres les plus accrocheurs. Habile, docile, riche en contenu, malin, mignon tout plein, Kirby Mass Attack vaut tous les Super Mario, tant les superlatifs lui collent à la peau. De quoi voir la vie en rose.
ON A AIMÉ !
- A l'œil, c'est mignon
- En main, c'est précis
- Level-design assez vicelard
- Une difficulté bien dosée
- Les mini-jeux sont grands
ON A MOINS AIMÉ...
- Des boss vite expédiés
- Peu de transformation
- Kirby, bourrin dans l'âme...
Kirby Mass Attack
Editeur : Nintendo
Développeur : HAL Laboratory
Genre : Plates-formes / Action
Support(s) : DS
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 28/10/2011
Sortie USA : 19/09/2011
Sortie Japon : 04/08/2011
Informations complémentaires / A noter : Pour tous publics