MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
Voici un nouveau Concours Comics du MaXoE Festival et aujourd’hui nous allons du côté de Delcourt en vous proposant de gagner chaque jour pendant 5 jours (à partir d’aujourd’hui jusqu’au dimanche 30 juin 2019, 23:59) un exemplaire de Slots de Dan Panosian ! Pour participer, vous devez répondre correctement aux questions qui vous sont posées sur cette page ! 🙂 En savoir plus !
Nous vous avons déjà proposé plusieurs Concours Jeux Vidéo sur consoles pendant cette édition 2019 du MaXoE Festival, place aux joueurs sur PC ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’au jeudi 27 juin 2019 à minuit, nous vous proposons de gagner chaque jour une clé PC Steam pour jouer à Vampyr, le jeu de Focus Interactive développé par Dontnod. Et c’est sur cette page que cela se passe 🙂 En savoir plus !
Vous aimez les Comics ? Et bien cela tombe bien, nous aussi ! Avec notre partenaire Urban Comics, et dans le cadre du MaXoE Festival, nous vous proposons de gagner chaque jour à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 28 juin 2019 minuit, 1 exemplaire de Clark Kent : Superman T0 ! Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de répondre correctement aux questions qui vous sont posées sur cette page ! 🙂 En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > DS > Sonic & SEGA All-Stars Racing : dans l’aspiration de Mario Kart ?
DS
Sonic & SEGA All-Stars Racing : dans l’aspiration de Mario Kart ?

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Aspiration ou inspiration ? Et pourquoi pas les deux ? Géant dans la tourmente, en manque flagrant de jugeote depuis une décennie, Sega marque au train la ludothèque de Nintendo. Partenariat événementiel (Mario & Sonic aux Jeux Olympiques), développement de titre exclusif (The Conduit). Aveu de grande faiblesse que de faire de son rival d'hier, le sauveur d'alors. Dernier exemple en date, criant de mimétisme, Sonic & SEGA All-Stars Racing. Soit un Mario Kart qui ne dit pas son nom. Mais qui dévoile tous ses atours, dans ce test réalisé sur DS. En piste !

Un malentendu. Ni plus, ni moins. Sega n’a jamais raillé la domination de Nintendo, même au fait des années 90. Dire oui à la concurrence, mais sainement. Car séduire les attentions souveraines des joueurs, c’est d’abord exister, même dans l’ombre du géant. Surtout dans l’ombre d’un géant. Dans le feu de sa lumière, mais à l’abri. Couvé, sans risque de déprime. Ce n’est que lorsque des envies d’ailleurs, de online, de support laser, de consoles d’échauffement (Saturn et Dreamcast) se rêvent en élégance que la tragédie l’emporte. Que le monde se renverse. Sega a voulu voir grand. Final, le constructeur se fait petit développeur. Seule impasse à sa survie. Mais Nintendo est là. Et l’impression de s’éveiller a repris. Dans l’ombre d’un géant. Couvé. Sans risque de déprime.

Frêre d’âme


Valoriser Sonic & SEGA All-Stars Racing, sa picture polychrome, son hypnotique fluidité à l’écran, c’est reconnaître que l’imitation pleine vaut parfois mieux, qu’une création aux aguets. Rondement menée, la chevauchée mécanique vire ici rarement à l’épique, c’est avoué, mais suffit à tourner son esprit dans le sens du ludique. Virevoltant aux premiers tours de roues, le titre de Sega dévoile, sans détourner, tout de ce que son frère d’âme, dont on taira poliment le nom, a décliné dans ses versions essentielles. Le soin du dérapage, accélérateur de conscience et de gaz, l’attroupement et ses visages familiers (Sega se revisite sans cesse : de Ryo Hazuki, évadé de Shenmue, aux sept personnages issus de l’univers de Sonic, puis Alex Kidd, puis Jacky Bryant de Virtua Fighter, puis Ulala –Space Channel 5-). Du sérieux dans l’incertitude des courses, et ce rond kilomètre que l’on abat la tête à l’envers dans des tunnels, face aux environnements aussi détestables qu’une bordure de givre qui fait chasser du train arrière, qu’un coin de verdure aux recoins vengeurs (gare aux bumpers…) ou qu’une mer houleuse. Chouette ambiance.

Item moi non plus

Les atouts dans votre jeu : rouler avec habitude. On connait déjà ces tracés, pourtant nombreux –on en compte 24- mais pourtant pas bien roublards, et la malice à employer pour mener son char (deux roues, coupé, muscle car, overboat, du choix dans la vermine…) à la victoire. Qui rarement, échappe à qui la saisit, d’ailleurs. Sans doute l’I.A. des adversaires, échelonnée sur trois niveaux de difficulté, se montre-t-elle encore trop généreuse. Pas assez aiguisée surtout, tant les seules ressources à couacs, ces items dispatchés dans l’aventure, s’installent trop confortablement dans une évidente et attendue inertie. Boost, missiles téléguidés, mines et bouclier… Stratège d’attaque ou de défense, la liberté, entrevue par le choix d’employer le fatras d’un tel arsenal à sa guise, est freinée par la faiblesse d’un renouveau dans le genre. Grave ? Presque coupable puisque nier le genre, c’est renier le maître. Celui dont on taira le nom, celui qui le fit souverain. Un roi flatté ici dans ses habitudes. Peut-être aussi par habitude. Celle d’être couvée. Trop couvée.
 

Initialement publié le 16.04.2010

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

L'effet Canada Dry. Sonic & SEGA All-Stars Racing a la couleur de Mario Kart, l’odeur de Mario Kart, le goût de Mario Kart, mais ce n’est pas Mario Kart. Sans pour autant faire Pschitt, le jeu de course du hérisson bleu apporte sa dose de fraîcheur et de fun, seul ou à plusieurs. Bien empaqueté, toujours fluide, rempli au goulot avec des championnats fournis, des défis en course, et plein de contenu à débloquer, il ne manque à ce breuvage qu'un arôme nouveau, du pétillant qui chatouille la langue, pour que la machine à émotion ne s'emballe. Un joli flacon, mais pas encore l'ivresse.
ON A AIMÉ !
- 24 circuits et 6 championnats
- Frame rate solide
- Assez fun à plusieurs
- De nombreux bonus à débloquer
- Ryo Hazuki (Shenmue) jouable !
- La cinématique d'intro tonitruante
- Tantôt joli...
ON A MOINS AIMÉ...
- ...Tantôt hideux
- Trop de tracés quelconques
- Trop de tracés étroits
- Seulement six concurrents sur la piste
- Peu de stratégie en course
- Pauvre en items
- Gestion approximative des collisions
- Tactile futile
- Musiques d'ascenseur (japonais)
Sonic & SEGA All-Stars Racing
Editeur : Sega
Développeur : Sega
Genre : Course
Support(s) : DS
Nombre de Joueur(s) : 1 à 4
Sortie France : 26/02/2010
Sortie USA : 23/02/2010
Informations complémentaires / A noter : Disponible sur Wii, Xbox 360, PS3 et PC / Jouable en ligne