MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Atelier Escha & Logy, Alchemists Of The Dusk Sky : mélanger, touiller, bas…

Atelier Escha & Logy, Alchemists Of The Dusk Sky : mélanger, touiller, bastonner

NOTE DE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
L'alchimie, vaste sujet. Sujet finalement assez peu populaire sous nos latitudes. Par contre, au Japon, c'est le genre de chose qui fait bouger les foules. Les jeux vidéo et les anime en sont la preuve vivante. Heureusement que des éditeurs font le pari d'importer ces jeux atypiques sur notre continent...

atelier-escha-logy-haut

 

atelier-escha-logy-jaqLe monde touche à sa fin (oui oui on sait, c’est souvent). L’obscurité pointe le bout de son nez pour envahir  la contrée de l’alchimie. Il va falloir retrouver les clés de cette science pour contrer ce fléau. On vous propose d’incarner des apprentis alchimistes. Le scénario va se dévoiler petit à petit, finement. Car oui, la série Atelier mise beaucoup sur l’histoire, sur les personnages et leurs interconnexions.

Le tutoriel est long, très long. Ben oui, il faut vous présenter tous les personnages et les bases du gameplay. Et encore, on ne comprend pas tout du premier coup, d’autant plus que le titre n’a pas été francisé, il faut donc maîtriser l’anglais. Votre serviteur n’étant pas un habitué de la licence, je peux vous dire que cette phase n’est pas inutile (et encore, il va falloir quelques heures pour vraiment maîtriser le gameplay) mais les plus vétérans d’entre nous risquent de trouver le temps un peu long. 

 

Le temps est important

Le titre propose un mélange de crafting et de RPG, comme d’habitude. Dans ce cadre, chaque mission doit se faire dans un temps donné. Encore mieux, l’ensemble du jeu vous met la pression sur l’horloge. A vous donc de gérer votre temps avec cette maudite horloge globale qui fait défiler les jours et les mois. Attention, les déplacement sur la carte sont justement assez coûteux en temps. Et puis parfois la pression retombe avec des périodes de free time vous permettant de vous balader un peu, de flâner, ouf … L’alchimie (nous revenons dessus un peu plus loin dans l’article) est aussi gourmande en temps. Bref, vous êtes un homme ou une femme pressé(e). 

atelier-escha-logy-1

Très bavard

 

Mais il y a comme un parfum de liberté dans ce jeu malgré cette contrainte temporelle. On peut aller où bon nous semble même si les missions annexes nous guident un peu. Allez discuter avec les PNJ, allez récolter quelques items à la campagne ou bien allez rosser quelques monstres. L’interface est diabolique aussi pour renforcer ce plaisir. On passe, en ville, d’un endroit à un autre sans coup férir. On nous indique clairement les lieux qui vont faire avancer l’histoire. Les développeurs ont vraiment pensé aux joueurs. 

 

Touillez ! 

Le principal attrait du soft réside dans l’alchimie. Vous allez récolter des ingrédients en grand nombre et  vous disposerez de différentes recettes pour mixer tout cela. Ces recettes vous donnent les grands lignes des mélanges, à vous de jouer avec les variétés pour donner plus de puissance à vos concoctions. Ainsi une potion de soin pourra être plus ou moins efficace. Ces phases sont un rien difficile à appréhender au départ, surtout si vous n’avez jamais joué à ce genre de jeu. Mais rapidement on s’y fait et on prend un vrai plaisir à créer des nouvelles choses.  On fait des essais, on se trompe, on recommence et on hésite à utiliser les matériaux rares … Attention, on ne peut pas faire n’importe quoi car votre personnage, en fonction de son XP, possède des points d’alchimie. Et chaque ingrédient consomme ces points. A vous donc de trouver le juste milieu entre les meilleurs ingrédients et vos points. 

Comme nous vous l’avons dit, ces opérations prennent du temps, il faut donc bien gérer votre planning quand vous êtes en mission chronométrée. Heureusement, viennent s’ajouter ce que l’on appelle les skills d’alchimie. Ceux-là permettent de limiter les CP, de rendre un ingrédient plus fort, … 

En bref, le mécanisme est assez complexe et il demandera une certaine expertise pour en maîtriser toutes les subtilités. Il faut dire que le nombre d’ingrédients possibles est tout simplement hallucinant. Et justement pour les glaner, il va falloir mouiller le maillot sur le terrain. 

atelier-escha-logy-2 

 

Du RPG pur jus

Concernant les combats au tour à tour, on tombe sur des mécaniques de jeu assez classiques. Chacun son tour, on va décider d’attaquer, d’utiliser un objet, de défendre, etc. C’est bien fait, c’est efficace. Le petit côté original concerne les défenses et attaques en groupe. Expliquons. Au moment ou l’adversaire attaque, vous pouvez choisir d’interposer un autre combattant, histoire d’épargner la cible initiale. Cela apporte un rien de tactique des plus intéressant. Concernant l’attaque vous pouvez aussi décider de renforcer votre coup en faisant appel à l’un de vos camarades. Le tout est servi par une time-line indiquant les tours des uns et des autres, pratique pour élaborer les stratégies. Evidemment, on nous sert les habituels skills permettant de parfois faire basculer le combat. 

Au cours de votre exploration, après ces combats, des events se déclencheront, il s’agit de bonus à choisir parmi trois possibilités. C’est un peu du hasard car vous ne savez jamais vraiment ce que cela cache mais c’est assez rigolo. 

C’est classique certes, mais les phases d’exploration entre-coupées de baston sont très agréables, on ne voit pas le temps passer et surtout l’addiction de la récolte fait son effet. 

Les phases de combat

Les phases de combat

 

Des aspects multiples

Le jeu fourmille de détails. Il est ainsi aussi possible de gérer finement son budget, vos actions vous rapporteront de l’argent mois après mois. Allez voir Solle (un des personnages de l’école d’Alchimie) aussi pour récupérer des mini-quêtes qui consistent à synthétiser certaines choses ou récupérer des objets. Le système des quêtes est aussi assez rigolo. Celles-ci sont disposées sur une grille. Finissez une mission pour valider une case, faites une ligne pour avoir des récompenses. Sympa !

Du côté des nouveautés, on parlera surtout du système d’imprégnation permettant de donner des effets supplémentaires à vos armes et autres équipements.

A noter aussi que vous devez choisir entre deux personnages au début de l’aventure ce qui a un impact léger sur le scénario.

Graphiquement le titre souffle le chaud et le froid. Les personnage, en cel-shading, sont vraiment magnifiques avec pléthore de détails et d’animations. Les effets de lumière, notamment pendant les combats, sont aussi très réussis. Ce qui l’est moins, ce sont les décors, plutôt fades et vides. L’ambiance sonore, par contre, est notable. Les musiques sont inspirées et vous pouvez bénéficier du doublage original en japonais.  

 

NOTE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce titre est l'un des plus complets de la licence, c'est sûr. Les débutants devront se faire à un gameplay particulier mais l'aide est bien foutue et l'on devient rapidement addict. Les habitués seront heureux de retrouver des mécaniques de crafting aussi poussées et même si les nouveautés ne sont pas pléthore, le titre est accrocheur.
ON A AIMÉ !
- Le crafting très poussé
- Les combats sont très dynamiques
- La gestion du temps
- L'addiction de la récolte
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas facile d'accès pour les débutants
- Pas de français
- Très (trop bavard)
Atelier Escha & Logy : Alchemists Of The Dusk Sky
Editeur : Tecmo Koei
Développeur : Gust Co. Ltd
Genre : Crafting/RPG
Support(s) : PS3
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 07/03/2014

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...