Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > God of War III, Kratos conquiert l’Olympe
PS3
God of War III, Kratos conquiert l’Olympe

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Trois ans après ses dernières aventures, Kratos défie l'Olympe dans un troisième volet toujours aussi explosif

God of War III, Kratos conquiert l'OlympeIl y a maintenant 3 ans, le deuxième opus de la série des God of War plaçait la barre encore un peu plus haut en termes de gameplay et de réalisation, en montrant ce dont était véritablement capable une console de salon comme la PS2. Tous ceux qui ont eu le plaisir de réessayer les deux premiers épisodes de la fameuse saga épique dans God of War Collection peuvent d’ailleurs l’attester, God of War II est sans conteste l’un des meilleurs titres de l’ère de la PlayStation 2. Aujourd’hui encore, il peut rivaliser, sur le plan technique et créatif, avec beaucoup de titres sortis au cours de ces 3 dernières années.

Kratos contre les Dieux de l’Olympe

Ce n’est donc pas une surprise de voir que les premières véritables aventures de Kratos sur PS3 ne sont pas qu’une affaire de graphismes travaillés mais plutôt une véritable démonstration technique associée à la définition de ce que devraient être tous les jeux sur consoles next-gen. Les fans de la série ont sans aucun doute déjà entendu parler des premières minutes de jeu qui voient Kratos et les Titans prendre d’assaut le Mont Olympe. Cette séquence est particulièrement bien chorégraphiée au niveau de l’action et parvient immédiatement à donner aux joueurs un sens des proportions jamais vu à ce jour. Lorsque la caméra effectue des travellings verticaux autour des Titans alors que le carnage et la cacophonie alentours donnent au décor des airs d’apocalypse, le rendu est tout simplement spectaculaire.

Le plus impressionnant est que tout ceci se déroule en temps réel et que le joueur reste aux commandes de Kratos quasiment en permanence. Ces différents éléments montrent véritablement tout le savoir faire des développeurs des Studios Sony de Santa Monica. Mais au-delà de la claque visuelle, God of War III reste une véritable expérience de jeu qu’il faut savoir vivre en tant qu’acteur et non en tant que simple spectateur. Ce qui suit en donc une aventure d’une petite dizaine d’heures qui concentre tout ce qui a fait la force de la franchise de Sony.

Le sang des Dieux doit être répandu

L’association entre combat et énigmes a particulièrement été travaillée et restructurée de manière à offrir une expérience de jeu toujours très rythmée. A mi-chemin entre les deux premiers épisodes, l’un étant plus basé sur l’action en elle-même, l’autre sur les séquences plus cérébrales de l’aventure, God of War III met cette fois-ci l’accent sur l’intensité des évènements. La difficulté des énigmes est plutôt bien dosée et les combats se révèlent immédiatement plus nerveux et plus rythmés que dans les deux premiers volets de la série. Cette fois-ci, Kratos incarne, dès le début de l’aventure, une rage destructrice qui donne véritablement au joueur un sentiment de puissance.

Même si la palette de coups reste globalement la même (attaque normale/attaque puissante/prise), tous les coups apparaissent maintenant comme véritablement utiles, et peuvent être enchainés de manière plus fluide qu’auparavant, le tout étant bien évidemment appuyé par des animations de combo qui souligne le côté viscéral et violent de l’action. La variété des affrontements est assurée notamment par le nombre d’ennemis à l’écran, qui peut varier de quelques uns à une véritable armée, mais également par l’arsenal mis à disposition de Kratos, à la fois au niveau des armes et des magies (chacune étant maintenant liée à une arme du guerrier). Les armes en question se révèlent toutes très intéressantes (particulièrement le Ceste de Némée, des gants en forme de tête de lion) et le joueur sera cette fois-ci plus ou moins obligé de se servir de chacune d’entre elles pour progresser dans l’aventure. En effet, les ennemis sont plus variés que dans les deux premiers volets, et il faudra faire preuve d’un peu de stratégie pour utiliser de manière adéquate les éléments à disposition, qu’il s’agisse d’armes ou d’objets du décor comme des barils explosifs par exemple. Les combats sont d’ailleurs souvent intégrés au sein même de séquences d’énigmes, ce qui permet au jeu d’offrir une expérience plus immersive et donc plus intéressante.

Verdict final

Même si tous ces éléments font de ce troisième opus un meilleur titre que ces illustres prédécesseurs, force est de constater que God of War III reste malgré tout un peu prisonnier de son propre héritage. Au delà des améliorations parfois subtiles du gameplay et du véritable sens du spectaculaire, le jeu se contente de peaufiner une formule déjà éprouvée qui se veut à la fois rassurante et parfois un peu trop familière. Cet aspect se ressent également au niveau du scénario, qui suit l’insatiable soif de vengeance de Kratos jusqu’à son inévitable combat contre Zeus, mais qui ne fait rien pour amener les nouveaux venus à la série et à sa mythologie parfois complexe.

Même les fans les plus assidus retrouveront malheureusement quelques uns des défauts récurrents de la série comme les angles de caméra qui peuvent s’avérer véritablement problématiques dans certaines séquences de plateforme, ou quelques rares problèmes de collisions, mais globalement le titre reste techniquement exceptionnel. Au final, God of War III se révèle donc être la parfaite suite des deux premiers volets, un titre dans la parfaite lignée de ces prédécesseurs, avec quelques améliorations subtiles qui permettent de peaufiner encore un peu plus une formule déjà bien établie. Avec du spectacle et de l’action en permanence, God of War III propose une aventure jouissive et violente qui devrait satisfaire tous les fans du guerrier Sparte. Même si la claque est moins forte qu’auparavant, Kratos garde encore un sacré punch.


Initialement publié le 17.05.10

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Même si certains lui reprocheront son manque d'innovation, God of War III reste une excellent titre et un très bon moyen de cloturer cette trilogie.
ON A AIMÉ !
- Gameplay jouissif
- Claque technique
- Spectaculaire
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu court
- Pas de grandes nouveautés
God of War III
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Sony Computer Entertainment
Genre : Action
Support(s) : PS3
Nombre de Joueur(s) : 1 joueur
Sortie France : 17/03/2010
Sortie USA : 16/03/2010
Sortie Japon : 25/03/2010