Focus Spécial Joker
MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Gran Turismo 5 Prologue, l’excellente démo
PS3
Gran Turismo 5 Prologue, l’excellente démo

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
La série référence en matière de simulation automobile est de retour sur consoles, avec une démo certes, mais qui possède tout de même de nombreux atouts.
Gran Turismo 5 Prologue, l'excellente démo

Gran Turismo est un des grands noms du jeu vidéo. Même si certains ne sont pas forcément d’accord avec cette affirmation, les chiffres parlent d’eux mêmes. Gran Turismo, c’est 47 millions de jeux à travers le monde au cours des 10 dernières années, c’est une des séries qui a permis à la Playstation de s’imposer, c’est la référence en matière de simulation automobile. A tel point que le créateur de la série, Kazunori Yamauchi, est celui qui réalise la Motor Trend Power List, une liste qui identifie chaque année les grands noms de l’automobile comme les PDG de Honda ou de Ferrari. Le premier épisode de la série, jeu de course le mieux noté par la critique depuis 1995, est le titre le plus vendu de la Playstation, et de loin. Gran Turismo 2 est en troisième position, et les seuls titres qui ont réussi à battre GT3 et GT4 sur Playstation 2 sont les Gran Theft Auto de Rockstar. Gran Turismo c’est tout simplement LA référence, qui revient enfin sur le devant de la scène.

Première étape, le prologue

Même si ce retour est symbolisé par l’arrivée de Gran Turismo 5 Prologue, il est cette fois-ci quand même moins cynique que dans le cas de Gran Turismo 4 Prologue. Ce dernier n’était en effet qu’une série de tests de permis plus frustrant qu’autre chose, qui permettaient au joueur d’avoir un avant-goût du pilotage et de la physique des véhicules développés dans GT4. Gran Turismo 5 Prologue est tout de même plus proche d’un véritable jeu que ne l’était son prédécesseur, et même s’il ne s’agit là que d’une infime partie du contenu attendu par les fans dans la version définitive, le prix de 40 euros permet aux pilotes en herbe de pouvoir se mettre quelque chose sous la dent pour pouvoir attendre encore un an de plus. Et honnêtement, certains titres vendus à 70 euros ne sont pas forcément meilleurs que ce GT5 Prologue, alors pourquoi ne pas en profiter.

GT5 Prologue propose un peu plus de 70 véhicules, 6 pistes (avec quelques variantes) et un nombre relativement réduit de modes de jeu. La part la plus efficace du jeu reste bien entendu le mode évènements, qui reprend l’habituel mode carrière dans un condensé de 30 courses réparties en 3 catégories (une catégorie supplémentaire de dix courses se débloque une fois les trois premières terminées). Comme précédemment, les performances du joueur sont récompensées par du cash, qui servira à remplir le garage de bolides en tous genres. Les évènements sont généralement des courses, et seront parfois entrecoupés de quelques time trials ou de challenges de dépassement (remonter de la dernière à la première place en 1 tour). Les time trials sont généralement assez ardus et nécessiteront de bien négocier les virages et les phases d’aspiration (d’autres véhicules sont en effet présents sur la piste). A côté de ça, le titre propose également des courses constructeurs et le mode arcade avec ses challenges de drift (introduits dans GTHD).

Des chevaux sous le capot

Les véhicules sont bien entendu les stars de ce titre et il est important de noter la présence de quelques 30 véhicules supplémentaires dans la version européenne par rapport à la version japonaise sortie en fin d’année dernière. Les marques représentées sont nombreuses et pour la première fois, les fans du cheval cabré seront aux anges avec un certain nombre de modèles Ferrari. La 599 de GTHD est rejoint par la F430, la F40, la 512BB de 1976 et même la Formule 1 officielle de Kimi Räikkönen. Bien entendu, les autres constructeurs ne sont pas en reste avec pour les fans de voitures européennes l’Aston Martin DB9, l’Audi R8 ou le coupé Jaguar XK ou pour les américains, les contemporaines Dodge Viper SRT10 ou Ford Mustang GT de 2007. Les joueurs trouveront également les japonaises comme le Mitsubishi Lancer Evolution X, la Subaru Impreza WRX STI et la Nissan GT-R, ou de plus petits modèles (mais toujours aussi nerveux) comme la Clio Sport, la Golf V GTI ou la Ford Focus ST. Dommage seulement qu’il n’y ait pas plus de puissantes américaines des années 60/70 comme c’était le cas dans GT4.

Tous ces véhicules sont, sans aucun doute, reproduits dans le jeu de manière remarquable. En moyenne dans Gran Turismo premier du nom, chaque véhicule était représenté avec environ 4000 polygones. Dans Gran Turismo 5, ce nombre atteint plus de 200 000 polygones tout en sachant que dans certains cas, le nombre de véhicules à l’écran a été multiplié par 2 comparé aux versions précédentes. En effet, le nombre de participants à une même course était jusqu’à présent limité à 6 (8 dans Forza Motorsport’s 2), il est maintenant doublé dans GT5, ce qui offre davantage de vie aux différentes épreuves. Le jeu tourne avec une excellente fluidité due aux 60 images par secondes, le tout bien entendu en 1080p. La quantité de détail apportée aux différents véhicules est tout simplement hallucinante, que ce soit à l’extérieur ou dans les cockpits. Côté son également, le souci du détail est poussé à l’extrême, avec les bruits des moteurs parfaitement reconnaissables qui montrent bien les changements de vitesse ou l’enclenchement du turbo.

Malheureusement, ce souci du détail n’a pas encore été poussé au point d’inclure (tout du moins dans cette version Prologue), la gestion des dégâts sur les véhicules. Il est donc toujours possible de tenter de s’appuyer sur les adversaires pour s’aider dans des virages mal négociés mais il faudra alors subir une pénalité de quelques secondes. Ce domaine est l’un des rares dans lesquels Gran Turismo doit encore progresser par rapport à la concurrence (Forza 2 pour ne citer que lui). Les circuits sont quant eux plutôt réussis, avec tout de même quelques préférences. Le circuit de Daytona se révèle particulièrement intéressant dans sa version avec épingles, quant au circuit de Londres, il est tout simplement magnifique. Même si le joueur passe souvent trop vite pour en apprécier tous les détails, il est hallucinant de voir comment les différents immeubles ont été représentés.

Enfin en ligne

La cerise sur le gâteau devait se situer dans le mode online que propose, enfin, GT5 Prologue, mais malheureusement ce n’est pas le mode de jeu qui impressionne le plus. Avec un nombre de 33 courses prédéterminées, le titre associe les participants au sein d’une même épreuve sans proposer des réelles options de jeu. La gestion des collisions censée prévenir les incivilités provoque parfois la disparition soudaine d’un véhicule, ce qui freine les tricheurs mais rend les courses peu réalistes. Les courses en ligne permettent de gagner des crédits mais ne sont pas aussi intéressantes que dans d’autres titres du genre. Il reste maintenant à espérer que cet aspect des choses sera bien maîtrisé au moment de la sortie de GT5 en 2009. Pour ceux qui se lasseraient un peu vite du mode online, il est toujours possible de se rabattre sur le mode deux joueurs local en écran splitté.

Au final, Gran Turismo 5 Prologue se révèle être la plus grosse démo jamais sortie sur consoles. Il y a plus à faire ici que dans certains titres du marché alors qu’il ne s’agit que d’un avant-goût. Le jeu est tout simplement magnifique, les véhicules représentés sont tous intéressants, et même si le mode online n’est pas encore tout à fait au point, GT5 Prologue se révèle tout de même être un titre plus qu’intéressant pour les fans de la série. Pour les autres, reste à savoir s’ils sont capables d’attendre encore un an de plus avant de goûter au plaisir qu’offre ce GT5.


Initialement publié le 09.04.08

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Malgré son statut d'avant-goût luxueux, Gran Turismo 5 Prologue brille par son excellente réalisation et ne peut qu'attirer les fans de la série qui auront sans doute du mal à patienter encore un an avant la sortie de GT5.
ON A AIMÉ !
- Véhicules représentés
- Modes de jeu
- Réalisation exceptionnelle
ON A MOINS AIMÉ...
- Il ne s'agit que d'une démo
Gran Turismo 5 Prologue
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Polyphony digital
Genre : Course
Support(s) : PS3
Nombre de Joueur(s) : 1 à 16 joueurs
Sortie France : 26/03/2008
Sortie USA : 17/04/2008
Sortie Japon : 13/12/2007