MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Retour sur Robinson The Journey : l’immersion selon Crytek

Retour sur Robinson The Journey : l’immersion selon Crytek
Ventres sensibles s'abstenir

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On continue avec notre focus VR. On s'intéresse cette fois à un titre de Crytek. Un jeu qui promettait de nous fournir une véritable expérience d'immersion dans un monde nouveau. Pari réussi.

Planète inconnue

Suite à un incident dans l’espace, le personnage que vous incarnez, Robin, se retrouve sur la planètes Tyson 3. Son univers se résume à la capsule de secours et de survie qui l’a amené jusque-là. Autour de celui-ci, vous vous êtes bâti une petite installation de fortune. Et puis vous n’êtes pas vraiment seul, vous avez une sorte de droïd volant qui vous sert de guide. Mais ce n’est pas tout, il y a la fidèle Laïka, votre tyrannosaure de compagnie. Si si vous avez bien lu. Vous avez atterri sur une planète bourrée de dinosaures et dans la première séquence de jeu, vous avez adopté un bébé tyrannosaure. C’est comme ça.

Bon parlons du gameplay sans plus tarder. il s’agit d’explorer toute la zone qui vous est offerte. Celle-ci regorge de mini-jeux plutôt sympas. Le premier vous oblige à rétablir le courant électrique dans les environs de votre camp. Simple jeu de redistribution d’énergie, il est le symbole de ce qui vous attend : ces jeux/énigmes sont assez rigolos sans être infaisables. Il suffit souvent d’utiliser le bon outil, de penser à déplacer les choses, … 

Vous serez aussi amené à scanner votre environnement pour enrichir votre bibliothèque de connaissance. Ben oui l’intérêt du jeu, c’est aussi d’explorer simplement, juste pour le plaisir. 

Enfin troisième séquence, l’escalade. Beaucoup de zones vous demanderont donc de grimper aux murs. Pour cela vous utilisez la manette dualshock pour actionner la main droite ou la main gauche et c’est votre visée de tête qui donne les points d’accroche. Ces séquences sont également bien foutues et puis on a adoré découvrir de nouvelles zones, il y a une vraie griserie de l’exploration. 

Ainsi, vous avez compris, le gameplay se résume donc à un enchaînement de ces séquences et le tout est agrémenté par des rencontres (un peu trop rares) avec des dinosaures. Mais ces moments sont précieux, on se sent tout petit, la VR renforçant évidemment cette impression de n’être qu’un grain de sable dans cet univers. 

Le savoir-faire Crytek

C’est beau. Le Cry Engine fonctionne à merveille. Le monde proposé fourmille de détails et les dinosaures sont magnifiques. Dommage que tout cela soit gâché par le motion sickness. C’est le jeu qui nous a donné le plus de mauvaises sensations à ce niveau là. Difficile de jouer plus d’une demi-heure sans faire une pause et pourtant, je suis plutôt résistant au VR d’habitude. Alors les développeurs ont pensé à cela et ils proposent un mode où l’on se déplace par à-coups, ce qui peut réduire cette sensation. 

L’ambiance sonore est très réussie, ce qui renforce évidemment l’immersion. 

En bref, un jeu sympathique, idéal pour changer de monde et donc plonger dans l’inconnue. Gros point positif en tout cas, c’est la présence de Laïka. On s’attache vraiment à ce tyrannosaure. Avec les énigmes en plus, on obtient donc un cocktail assez goûteux. 

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Le bilan est positif. Le titre s'en sort bien en alternant des phases de puzzles, d'escalade et d'exploration pure. On peut lui reprocher un petit manque de rythme parfois mais ce n'est pas bien grave. Du côté du motion sickness, il faut s'accrocher, franchement. Enfin, on a mis la durée de vie dans les points négatifs même si 6-7 heures, c'est beaucoup pour un jeu VR mais cela nous semble trop peu pour n'importe quel jeu.
ON A AIMÉ !
- C'est vraiment beau
- L'impression de gigantisme
- Quel plaisir d'être face à un diplodocus
- L'immersion sonore
- Les énigmes
ON A MOINS AIMÉ...
- 6 à 7 heures de jeu
- Le motion sickness
- Pas assez d'interactions avec les dinosaures
Retour sur Robinson The Journey : l’immersion selon Crytek
Robinson The Journey
Editeur : Crytek
Développeur : Crytek
Genre : Aventure
Support(s) : PS4
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 09/11/2016

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...