MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > Bit-Trip, le monde merveilleux du Pixel… en cadence s’il vous plaît…
3DS / Wii

Bit-Trip, le monde merveilleux du Pixel… en cadence s’il vous plaît !

NOTE DE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Dans la vie il y a ceux qui veulent aller toujours plus loin, toujours plus vite, et ceux... qui vivent dans la nostalgie. Alors fermez les yeux (ou plutôt gardez les un peu ouverts sinon vous allez perdre à tous les coups...) et laissez-vous bercer par la magie délicieuse de la saga des 6 mini-jeux Bit-Trip !

Au commencement… il y a le pixel !
Vous savez… ce petit carré qui, agglutiné à d’autres copains de couleur, permet de voir naître le graphisme d’un personnage, d’une colline, d’une fleur, et qui a sans doute du vous paraître bien plus gros que de raison dans certains jeux… Et bien voilà que la saga Bit-Trip nous présente 6 jeux sur un seul support (Wii ou 3DS) ou individuellement sur Wii Ware, et que ces minis-jeux pataugent tous avec une certaine allégresse dans le pixel le plus absolu !

 

 
Un pixel qui a le rythme dans le carré !

Bit-Trip est donc une saga qui vous permettra de jouer à 6 mini-jeux : Beat -ci-dessous-, Core, Void, Runner -ci-dessus-, Fate et Flux Runner et Fate sont les seuls qui vous permettent d’incarner un petit personnage tout de pixels vêtu, CommanderVideo. Ce petit tas de carrés noirs a été créé en 2008 par Gaijin Games et Aksys Games, pour représenter toute la saga des Bit-Trip et a donc deux jeux pour lui seul dans cette compilation. Les 4 autres jeux sont plus comparables à des mini-jeux d’arcade, entre Tétris et le mur de brique connu de n’importe quel être humain sur cette planète.

Bien qu’en anglais (pour les non initiés à la langue de Shakespeare) la prise en main du jeu est vraiment très simple. Il suffit d’être attentif : tous les menus de démarrage des différents jeux vous indiquent le gameplay à suivre. Ainsi vous devrez déplacer une petite plateforme et faire rebondir le pixel qui lui arrivera dessus pour valider le lancement de Beat. Et voilà, vous savez comment fonctionne Beat ! Et les autres procèdent de la même manière.

 

 

Vous constaterez bien vite que tous les jeux évoluent en rythme avec la musique de fond (qui est juste géniale soit dit en passant). Vos pixels rebondiront en cadence, en créant de nouvelles phrases sonores lors de l’impact et plus vous avancerez dans le niveau, quelque soit le jeu, et plus la musique, sans forcément accélérer, s’enrichira de nouveaux rythmes, de nouvelles phrases mélodiques. En d’autres termes, à chaque évolution du jeu des éléments de décors s’ajoutent, de nouvelles couleurs apparaissent, les mélodies se développent et la difficulté augmente évidemment !

Vous laisserez échapper une grimace de frustration quand vous raterez votre cible, plus parce que vous aurez créé un vilain canard dans votre algorithme musical que parce que vous aurez joliment manqué votre coup. Mention particulière pour la bande son de Core qui vous entraîne avec elle et vous pousse à vous dépasser pour aller de plus en plus loin dans le jeu juste pour entendre son évolution.

Fate

 
6 jeux sinon rien

Nous allons développer un peu chaque jeu, son objectif et sa manière d’y jouer.

Beat est un savant mélange de mur de briques et du célèbre Pong. Des pixels de différentes formes (simple, en ligne, en carré) déferlent vers une plateforme verticale disposée à gauche de l’écran. Manette en position horizontale, vous devrez faire osciller votre instrument de l’avant vers l’arrière pour faire monter ou descendre la plateforme et ainsi absorber ou faire rebondir les pixels qui arrivent vers vous. Le jeu se complique au fur et à mesure de votre avancée, les pixels rebondissant pour revenir vers vous, changeant de trajectoire à la dernière minute, ou en file indienne plus ou moins stable. A noter que ce jeu est disponible sur l’App Store ainsi que sur Mac et Pc en téléchargement via le site de Bit-Trip.

Core -ci-dessous- vous présente un environnement un peu similaire à Beat mais dont le principe est cependant différent. Votre manette à l’horizontal, vous devrez jouer de votre pad directionnel pour activer un champ de 4 lignes (haut, bas, gauche ou droite). Comme pour le mini-jeu précédent, le but est d’absorber les pixels grâce à ces 4 champs de lignes. A vous de manier habilement votre pad (et en rythme avec la musique, vous vous rendrez compte que ça vous aidera à saisir l’ordre de certains impacts) afin d’absorber le plus de pixels possibles.

 

 

Void -ci-dessous- est la lutte manichéenne du noir contre le blanc. Votre cheval de bataille est un pixel noir qui doit fusionner avec ses copains pixels de même couleur tout en évitant les pixels blancs qui défilent partout sur votre écran. Plus vous mangez vos amis sombres et plus votre pixel devient grand. A certains moments sa taille vous aidera à récupérer plus de pixels noirs d’un coup, et ainsi de n’en rater que peu voire pas, mais à d’autres il vous faudra rapidement devenir plus petit afin de ne pas toucher les blancs.

Runner vous permet d’incarner l’icône sympathiquement pixelisée du CommanderVidéo. Ne cherchez pas à le diriger ou le ralentir, quand il est parti… il est parti ! Ainsi votre personnage se lance dans une course frénétique. Vous devrez éviter les obstacles (sinon retour à la case départ !) tout en récupérant des tas d’or et des pads magiques. Différents tableaux et niveaux de difficultés vous attendent. Vous commencerez par n’avoir que le saut comme option, puis vous pourrez vous baisser, donner des coups de pied pour détruire des cristaux, faire de grands sauts sur de petites plateformes roses façon trampoline… Si vous réussissez à récupérer tout l’or d’un niveau, vous accèderez au niveau bonus qui vous permettra d’augmenter votre score. A noter que ce jeu est disponible sur Mac et Pc en téléchargement via le site de Bit-Trip.

 

 

Fate vous entraine de nouveau dans les pérégrinations de CommanderVideo. Cette fois vous êtes accroché sur un fil de couleur faisant office de rail. Fonctionnant comme un Shoot’em up, vous devrez dégommer tous les ennemis qui arrivent doucement mais toujours dans votre direction, ainsi que les créatures accrochées au plafond ou au sol et qui vous tirent abondamment dessus.

Flux -ci-dessous- est celui qui nous laissera le plus perplexe car globalement identique à Beat… Les couleurs changent, votre plateforme ne se trouve plus sur la gauche mais sur la droite. Globalement le principe est exactement le même… rattraper ou faire rebondir les différents pixels qui se ruent vers vous. On notera cependant que les graphisme sont plus agréables que Beat, la différence s’arrête là.

 

 

Testé sur Wii

NOTE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Les nostalgiques des bornes d'arcade sur lesquelles ils pouvaient s'acharner des heures durant vont être aux anges, ce jeu est incontestablement fait pour eux. Ceci étant son gameplay très abordable, ses couleurs vives et sa diversité en font un très bon jeu pour toute la famille, mamie et pitchoune compris. Que vous soyez rétro-gamer ou non, c'est un excellent jeu qui vous fera passer un bon moment. Que vous soyez adepte ou allergique au gros pixel importe peu, l'ambiance du jeu fait toute la différence.
ON A AIMÉ !
- Enfin un bon jeu pour les rétro-gamers !
- Les graphismes sont minimalistes mais sympas, frais et avec de belles couleurs, et c'est exactement ce qu'on en attend
- La bande son est juste géniale ! Petit bonus, la version Wii contient le cd intégral !
- Le concept rythmique qui calque votre jeu sur la musique
- La difficulté est présente et octroie un temps de jeu intéressant
ON A MOINS AIMÉ...
- Beat et Flux sont quasiment identiques, dommage
Bit-Trip
Editeur : Aksys Games
Développeur : Rising Star Games (Gaijin Games)
Genre : rétro, musical, arcade
Support(s) : 3DS, Wii
Sortie France : 23/03/2012
Informations complémentaires / A noter : Testé sur Wii, également disponible sur 3DS

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...