MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Resident Evil 5, une très bonne suite de l’excellent RE4
PS3 / Xbox360
Resident Evil 5, une très bonne suite de l’excellent RE4

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Devenu agent de la BSAA, Chris Redfield fait son retour sur consoles, et cette fois-ci, l'action se déroule en Afrique. Aidé par sa nouvelle partenaire Sheva, il va devoir une fois de plus tenter de survivre au milieu de l'horreur.
Resident Evil 5, une très bonne suite de l'excellent RE4

Attendu par les fans de la série depuis bientôt quatre ans, Resident Evil 5 arrive enfin sur les étals en ce début d’année 2009. Dernier volet en date de la franchise de Capcom, RE5 doit relever un challenge de taille, faire mieux que l’un des meilleurs titres de la série et du monde des jeux vidéo, le fameux Resident Evil 4. Créée par Shinji Mikami, RE4 avait en effet délaissé les contrôles un peu passés des précédents volets pour laisser place à de l’action intense face à des ennemis toujours plus agressifs, le tout servi par une réalisation de grande qualité. Aujourd’hui Resident Evil 5 tente donc de renouveler l’exploit, et même s’il est possible de noter quelques défauts qui l’empêchent d’entrer au panthéon des jeux comme son prédécesseur, RE5 reste un excellent titre qui propose une bonne dose d’action et des visuels très impressionnants.

A deux, c’est mieux

L’élément le plus frappant de Resident Evil 5 réside bien entendu dans le tout nouveau système de coopération. Plutôt que de simplement ajouter des personnages à une campagne solo (à la façon d’un Halo), Resident Evil 5 propose une expérience de jeu entièrement construite autour de la coopération, avec des portes, des puzzles ou des boss qui nécessitent une approche basée sur la coopération. Le joueur contrôle ici l’éternel héro de la série des Resident Evil, à savoir, Chris Redfield, mais il est accompagné tout au long du jeu par une nouvelle héroine nommée Sheva Alomar, qui peut être contrôlée par l’IA ou par un autre joueur, selon le mode de jeu choisi.

Le mode coopération permet à deux joueurs de participer à l’aventure, soit en ligne via le XBox Live ou le PSN, soit en local via le traditionnel écran splitté. Alors que l’exploration générale des niveaux et l’élimination des monstres reste similaire au gameplay proposé dans RE4, les environnements ont ici été agrandis et dotés de chemins alternatifs pour offrir davantage de possibilités aux deux joueurs. Le succès viendra d’ailleurs d’une parfaite collaboration au niveau des attaques qui pourront être combinées. Le premier joueur peut par exemple tirer à plusieurs reprises pour assommer quelques ennemis, afin de donner une opportunité à l’autre joueur pour se rapprocher d’eux et réaliser une attaque au corps à corps.

Alors que les phases de combat se révèlent avoir été réellement améliorées par la présence d’un partenaire de jeu, les autres phases de coopération sont parfois mal introduites. Même si la plupart des portes peuvent être ouvertes indifféremment par l’un ou l’autre des deux joueurs, il arrive à de nombreuses reprises que la présence des deux joueurs soit requise pour franchir certains passages. Parfois, le scénario fournit une excuse à cette nécessité (comme l’utilisation de deux cartes d’accès ou la présence d’interrupteurs à actionner simultanément) mais la plupart du temps, il s’agit simplement de faire en sorte que le deuxième joueur ne se retrouve pas trop en arrière.

Un véritable partenaire

Malgré ces petits défauts de vraisemblance, le mode coopération de Resident Evil 5 reste d’un excellent niveau, permettant ainsi à deux joueurs de profiter d’une action solide et efficace qui se révèlera extrêmement fun. La même structure d’équipe sera conservée lors d’une partie en solo, le second joueur étant alors dirigé par l’IA (qui se révèle globalement efficace). Lorsqu’elle est contrôlée par cette dernière, Sheva ne pose que très rarement des problèmes (elle ne se retrouve pas coincée toutes les deux minutes) et offre une aide assez précieuse lors des combats. Malheureusement, les ordres que peut donner le joueur sont assez limités et seront parfois source de frustration.

En effet, comme dans tout Resident Evil, les munitions sont assez limitées et il faut donc mettre à profit les attaques au corps à corps pour économiser des balles. Malheureusement, il arrivera parfois que Sheva tire sur un ennemi que le joueur s’apprêtait à attaquer, annulant ainsi l’attaque au corps à corps, gaspillant par la même occasion quelques précieuses balles. A certains moments critiques en termes de munitions, le joueur sera donc obligé de confisquer les balles de sa partenaire pour qu’il n’y ai plus de gaspillage inutile. Une autre légère source de frustration réside dans le fait que Sheva n’utilise ses armes secondaires qu’une fois les munitions de pistolet épuisées.

La jungle africaine

Cette stratégie est plutôt intéressante lors des combats contre des ennemis classiques (ainsi Sheva n’utilisera pas de balles de Magnum pour tuer un ennemi de base) mais peut se révéler problématique contre des boss. Il faudra donc parfois récupérer le pistolet de Shiva pour l’obliger à tirer avec une autre arme. Malheureusement, cela n’est pas forcément aisé au milieu de l’action. En effet, l’accès à l’inventaire se fait maintenant en temps réel, ce qui amène un peu plus de difficulté mais colle davantage avec les racines de survival horror de la série. Certains regretteront également l’impossibilité d’utiliser directement des items de soin, mais il s’agit là également d’un choix des développeurs visant à apporter encore un peu plus de piment au jeu.

Resident Evil 5 reste assez proche de la brillante formule utilisée dans RE4, et apporte même quelques améliorations notables. L’inventaire en temps réel (qui peut être frustrant à certains moments) est réellement un pas dans la bonne direction. Les combats dans RE4 étaient si intenses que le fait de mettre le jeu en pause pour accéder à l’inventaire avait souvent pour conséquence de tuer l’atmosphère de jeu. Le système d’inventaire de RE5 est d’ailleurs plutôt bien pensé car il permet d’affecter certains items à l’un des quatre boutons de la croix directionnelle, offrant un raccourci pour changer d’arme ou prendre un soin à la volée.

RE5 = RE4 ?

A l’instar de son prédécesseur, RE5 propose un gameplay basé sur des combats intenses et des phases d’exploration dans lequel le joueur cherche à récupérer des munitions ou des trésors en fouillant les cadavres, ou en explosant les barils et autres caisses disposées ça et là. L’argent récupéré sert de nouveau à améliorer la puissance, la vitesse de rechargement ou la capacité des armes à feux, qui devront sûrement être revendues lorsque des armes plus puissantes seront disponibles. Enfin, les puzzles et les quick time events sont également présents pour apporter un peu de variations dans le rythme de l’aventure (même s’ils sont un peu moins nombreux dans RE5).

De bien des manières, il est assez plaisant de voir que le gameplay de Resident Evil 5 est très proche de celui proposé dans l’excellent RE4. Malheureusement, il est aussi un peu dommage de ne pas voir plus d’évolutions dans ce nouvel opus par rapport à un titre vieux de quatre ans. Les graphismes magnifiques et la réalisation globalement très réussie de RE5 permettent au jeu de rester au goût du jour, mais seuls le mode coopération et quelques modifications mineures viennent apporter du changement par rapport au gameplay de RE4, ce qui est un peu dommage.

Au vu des différents éléments mentionnés dans ce test, certains pourraient penser que Resident Evil 5 n’est pas à la hauteur des attentes placées en lui, mais il faut garder à l’esprit qu’il est toujours très difficile de passer après un titre comme RE4. Au final, ce nouvel opus se révèle tout de même être une très bonne suite de l’excellent RE4, qui souffre malheureusement de la comparaison avec son prédécesseur, la formule n’ayant que peu évolué en quatre ans de temps. Heureusement, l’implémentation du mode coopération, principal atout de ce nouveau volet, est réalisée avec brio. Avec une réalisation de très bonne qualité, et une excellente durée de vie (grâce à de très nombreux bonus à débloquer), Resident Evil 5 plaira sans aucun doute à tous les fans de la série et saura s’imposer comme l’un des très bons titres de cette année.


Initialement publié le 16.03.09

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Malgré une comparaison difficile avec son prédécesseur, Resident Evil 5 reste un excellent titre que tous les fans de la série se doivent d'essayer.
ON A AIMÉ !
- Mode coopération
- Gameplay solide et efficace
- Réalisation de grande qualité
- Durée de vie et bonus
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas de grandes nouveautés par rapport à RE4
- IA parfois légèrement frustrante
Resident Evil 5
Editeur : Capcom
Développeur : Capcom
Genre : Survival Horror
Support(s) : PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1 à 2 joueurs
Sortie France : 13/03/2009
Sortie USA : 13/03/2009
Sortie Japon : 05/03/2009