MaXoE > GAMES > Dossiers > PC > L’IA : une partie intégrante des jeux vidéo

L’IA : une partie intégrante des jeux vidéo

L’IA au cœur des jeux vidéo, une histoire qui n’a pas fini de nous émerveiller. Même si cette IA reste invisible pour le plus commun des mortels, certains studios ont décidé de les mettre plus au centre de leurs jeux. Sans faire une liste exhaustive, nous vous présentons une petite sélection mettant des entités robotiques et androïdes en avant.

Ratchet & Clank (2016 – PS4 – Insomniac Games – Sony)

Commençons avec Clank, l’IA surdéveloppée ayant aussi le sens de l’humour accompagnant le Lombax Rachet dans Ratchet & Clank. Voici un extrait de ma critique sur ce reboot : « 3 ans ! Et oui 3 longues années avant de pouvoir mettre la main sur un nouvel épisode de nos deux acolytes. Dès l’annonce de ce titre, nos craintes étaient d’avoir un nouveau remaster du premier épisode. Mais heureusement ce ne fut pas le cas. Le titre a été entièrement refait. Graphiquement c’est une réussite totale. Et même si les dialogues ont été modernisés, l’humour que l’on connaît est toujours là. Dommage qu’il n’y ait pas un peu plus de nouveautés et un peu plus de phase avec Clank. Mais quoi qu’il en soit, si vous êtes aficionados de la série cet épisode vous plaira tout autant qu’il plaira aux néophytes de la série. A se procurer les yeux fermés ! ».


Detroit Become Human (2018 – PS4 / PC – Quantic Dream – Sony)

Les androïdes servent les humains, mais certains d’entre eux commencent peu à peu à développer une conscience. Voici un extrait de la critique de Phil : « Detroit : Become Human n’est pas simplement un jeu. C’est une expérience assez unique en son genre qui vous permettra, si vous acceptez le concept ludique proposé, de vivre une aventure à la fois intelligente et remarquablement écrite. Et qui sait, peut-être qu’un jour ce genre de production viendra titiller l’industrie cinématographique voire la supplanter ? Si tel devait être le cas, David Cage et le studio Quantic Dream pourront légitiment se considérer comme de véritables pionniers en la matière. ».


Terminator Resistance (2019 – PS4 / Xbox One / PC – Teyon – Reef Entertainment)

Comment ne pas parler de Terminator, ici le soft se déroule dans un futur obscur, 30 ans après Terminator 2, où les machines ont pris le pouvoir. Voici un extrait de la critique de Tof : « Voilà un jeu honnête. Les fans de FPS plus modernes risquent cependant de ne pas accrocher car le titre manque de souplesse dans le gameplay et d’originalité dans ses mécaniques. Mais j’ai apprécié son ambiance fidèle au film et les séquences d’infiltration qui peuvent se révéler bien stressantes. Sympathique en somme mais il lui manque quelques petites choses pour devenir un grand. ».


NieR Automata (2017/2018 – PS4 / Xbox One / PC – Platinum Games – Square Enix)

Dans NieR Automata, on incarne des entités androïdes du groupe YoRHa. Elles ont des ressentis humains sans les connaître et sont au cœur d’une lutte. Voici un extrait de l’une de mes critiques : « Comme nous l’avions dit lors de notre test sur PS4, NieR Automata est un savoureux mélange entre d’excellentes phases d’action, et de shmup disposant d’un gameplay varié. Par ailleurs, en quelques instants on est toujours autant happé par ce scénario aux multiples rebondissements, tout comme par ses superbes musiques. En résumé, les possesseurs de Xbox One peuvent enfin découvrir ce petit bijou Action-RPG de Square Enix / Platinum Games qui plus est cette version Become AS GODS Edition inclut tous les DLCs, alors pourquoi s’en priver ? ».


ReCore (2016 – Xbox One – Armature Studio, Comcept, Asobo Studio – Xbox Game Studios)

Terminons avec ReCore. Comme pour Ratchet & Clank, ici l’héroïne Joule se fait accompagner par des Orbots, des robots qui l’aideront dans son aventure. Voici un extrait de la critique de Tadam : « ReCore est un bon petit jeu d’action/plateau. Pas prise de tête, joli à regarder, sympa à jouer même si le niveau de difficulté est assez inégal. L’héroïne est attachante et je suis profondément jalouse de Mack, son chien robot. Ils ont su rajouter quelques éléments originaux, comme la couleur des orbes et donc des Orbots. C’est un jeu qui n’est malheureusement pas accrocheur dans le sens où je ne me transforme pas en joueuse désespérée d’avancer dans le jeu, mais il fait passer le temps agréablement. Sa durée de vie n’est pas très élevée d’ailleurs : une dizaine d’heures. Et il ne faut pas plus à mon avis. Un bon jeu qui ne vaut pas plus que son prix ! ».


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...