Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Les BD du Mercredi : Pittsburgh (çà et là), Enfer glacé (Mosquito) et Horizontale (Le Lombard)
Livres / BD
Les BD du Mercredi : Pittsburgh (çà et là), Enfer glacé (Mosquito) et Horizontale (Le Lombard)

Le mercredi c’est désormais trois albums sur lesquels nous portons notre attention. Trois livres qui font l’actualité, trois conseils de lecture, dans une diversité de genre et de format, pour aiguiser la curiosité de chacun !

Il nous avait scotché en 2015 avec un récit nordique construit sur un texte d’Arto Paasilinna, Ronkoteus, déjà publié chez Mosquito, Hannu Lukkarinen revient avec Enfer glacé, un épisode historique qui prend corps en plein second conflit mondial, sur les terres enneigées de Finlande. L’auteur y démontre comment le petit pays scandinave, avec une armée bien moins étoffée que celle de Staline, devait déjouer, durant quelques mois les plans d’annexion de terres en Carélie. Jouant sur leur connaissance du terrain mais aussi sur leur adaptation aux conditions climatiques les soldats finlandais remportent une victoire sans appel sur la route de Raate. Le monstre soviétique devait cacher cet épisode de guerre aux populations civiles jusqu’à la perestroïka. A partir d’un dessin en noir et blanc qui accentue la tension des mouvements de troupes dans l’enfer de l’hiver, Hannu Lukkarinen porte un récit qui est bien plus que la simple illustration d’un acte de guerre, un hommage à un peuple fier qui n’a jamais accepté la défaite. A découvrir !
Hannu Lukkarinen & Pekka Lehtosaari – Enfer glacé – Mosquito – 2018

 

Livrer le récit d’une grossesse difficile en bande dessinée, nous vous l’avions présenté en juillet dernier dans cette news. Sur le papier le pari est osé car il suppose de faire un trait définitif sur le rythme enlevé, les airs joyeux liés aux moments de partagés et, au-delà, sur la mise en scène de héros pas ordinaires du tout. Soit. Sachant tout cela les deux auteurs de ce one-shot horizontal ont joué sur d’autres supports narratifs, et en premier lieu celui de l’identification aux personnages aux caractères creusés, la tendresse de certains moments, l’intensité et la tension de l’instant. Zidrou, nous le savons sait relever ce genre de défi, faire de la magie avec peu. Il y parvient une nouvelle fois ici aidé par un dessin qui met en valeur les personnages et toute la palette de leurs émotions vécues au jour le jour. Un album qui parlera à certains, peut-être moins à d’autres au regard de sa thématique. Un album en tout état de cause dans la veine de L’adoption (Grand Angle) du même Zidrou.
Zidrou & Jan Bosschaert – Horizontale, journal d’une grossesse allongée – Le Lombard – 2018

 

Il est des paysages qui bercent une vie, des cadres qui semblent immémoriaux, que l’on quitte parfois mais que l’on n’oublie pas tout à fait et où, finalement, on se retrouve un jour. Dans Pittsburgh, Franck Santoro revient sur l’histoire de sa famille dans une autobiographie qui prend pour point de départ cette question simple : pourquoi, alors qu’ils travaillent dans le même hôpital, mes parents ne se parlent plus ? Mené sous forme d’enquête familiale, Frank Santoro interroge les proches, se remémore des moments d’un passé pas si lointain lorsqu’il était jeune garçon, et reconstruit cette ville de Pittsburgh, gangrénée par la faillite économique et sociale d’un système qui broient les travailleurs depuis plus de 30 ans. C’est dans cette ville, qu’il s’est juré de fuir, que le dessinateur revient. Autant pour renouer avec le passé, comprendre les choix de ses proches, que pour vivre un présent assumé. Il le fait en mettant un point d’orgue à jouer avec le medium de la bande dessinée. Collages, mélanges de techniques, composition sous forme de caier, cet opus à part démontre le talent manifeste de l’un des auteurs américains les plus précieux de sa génération.
Frank Santoro – Pittsburgh – çà et là – 2018