MaXoE > GAMES > Tests > PC > Construction Simulator 2015 : creuser, transporter, manipuler
PC
Construction Simulator 2015 : creuser, transporter, manipuler
Vroum, vroum

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
La série des Simulator ne nous a pas toujours apporté du très bon par le passé. Ce sont des titres plutôt modestes qui souffrent parfois d'une réalisation un peu en dessous des canons actuels. Voyons ce qu'il en est de cet opus.

ConstructionSimulator2015-haut 

 

ConstructionSimulator2015-jaqLe BTP c’est ma vie 

Vous débarquez, jeune ouvrier, à la gare de la ville dans laquelle vous allez travailler. Votre patron vous accueille avec un camion à plate-forme et il vous propose déjà de piloter l’engin pour aller jusqu’au siège de l’entreprise. Premier contact et un peu de douleur. Le camion est très difficile à piloter. Il est assez peu maniable et le moindre coup de volant peut vous entrainer dans le décor. Après un voyage un peu difficile, on vous propose d’attacher une remorque au camion et d’y charger une petite excavatrice. 

Ouf, c’est là où l’on va prendre du plaisir, à partir du moment où l’on va manipuler de véritables engins de chantier. Ce qui est intéressant, c’est le côté technique de la chose. Ainsi l’excavatrice possède deux chenilles. Les développeurs auraient pu nous simplifier la tâche en nous permettant de conduire cet outil comme un camion mais il n’en est rien. Vous allez avoir 4 touches séparées, 2 par chenilles pour l’avant et l’arrière. Du coup, cela demande un petit temps d’adaptation pour manipuler la bête mais on y prend beaucoup de plaisir. Sympa aussi ces moments où l’on manipule le seau de l’excavatrice pour creuser une tranchée. Et puis le chariot élévateur est pas mal aussi dans son genre. Et vous allez pouvoir vous faire plaisir avec bien d’autres engins. 

ConstructionSimulator2015-3

 

Faire progresser sa boite 

Vous allez pouvoir piloter tout cet arsenal de véhicules de métal pour répondre à des contrats. Il s’agit souvent de transport mais aussi d’excavation ou de chargement en tout genre. Ces contrats vont vous permettre d’engranger l’argent pour faire progresser votre entreprise mais aussi votre personnage qui est affublé d’une barre d’XP. C’est ça qui vous pousse d’ailleurs à continuer à jouer, l’envie de fructifier tout cela. 

Les missions ont tendance à se répéter et même les actions au sein de ces missions sont un peu répétitives. Mais c’est le lot de ce genre de jeu, c’est fait pour les joueurs qui aiment répéter les actions, effectuer des choses sur la longueur, bref prendre le temps. 

ConstructionSimulator2015-2

Le gros défaut du titre, c’est sa réalisation technique. Le moteur physique est vraiment limite. Les piétons passent au travers de votre camion lorsqu’il empiète sur le trottoir. Bof bof. Votre camion peut aussi rester bloqué pour un malheureux panneau de signalisation. En gros, ce n’est pas la panacée. Heureusement cela influe peu sur les phases essentielles liées au BTP. 

En dehors de la campagne de construction de votre entreprise, vous pouvez rejoindre jusqu’à 3 joueurs en ligne pour jouer sur le même terrain de jeu. 

ConstructionSimulator2015-1

Vous l’avez compris, le titre n’est pas exempt de défauts mais il plaira sans doute à cette catégorie de joueurs qui aiment les jeux où l’on est amené à effectuer des tâches minutieuses, sur la longueur. Il y a une quinzaine d’engins de construction, reproductions  des marques Liebherr, Still et MAN. Cela plaira aux fans des gros engins de chantier.

Les hardcore gamers éviteront de mettre le bleu de travail, à mon avis.

Appréciation de MaXoE
6
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

C'est un jeu à petit prix (25 euros) et c'est ce qui le sauve d'ailleurs car la réalisation fait peine à voir. On peut se passer de magnifiques textures mais les bugs de collision sont quand même assez gênants. Cela dit, on apprécie ce jeu un peu à part, loin du tumulte des softs guerriers, on passe finalement des moments délassants, apaisés. Il faut tout de même aimer les titres qui proposent des missions basées sur la patience et une forme de répétition.
ON A AIMÉ !
- Rigolo de piloter ces engins de chantiers
- Le fait de pouvoir manipuler la caméra à la souris
- Il faut être précis dans les manipulations
ON A MOINS AIMÉ...
- La conduite sur route
- Les passages à pied
- La réalisation technique
- Le moteur physique
- Quelques situations bloquantes
Construction Simulator 2015
Editeur : Astragon
Développeur : weltenbauer. Software Entwicklung GmbH
Genre : Simulation de travaux publics
Support(s) : PC
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 18/11/2014