Focus Spécial Joker
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Football Manager 2013 : trouver la clé Deschamps
PC
Football Manager 2013 : trouver la clé Deschamps

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Football Manager... Depuis plus de 15 ans, sous le nom de l'Entraîneur puis après une scission, c'est tous les ans le même cérémonial pour les fans de foot, de gestion et de tableaux de statistiques. Ce n'est pas faire offense à ses concurrents que de dire, et même d'affirmer, qu'il a enterré toute la concurrence : plus riche, moins fantaisiste, plus réaliste, plus abouti, bref plus tout. Et même si tous les ans, Sega a tendance à sortir davantage une mise à jour qu'un nouveau jeu, il y a toujours quelques petites nouveautés qui donnent envie au joueur assidu de passer à la caisse et à de nouveaux joueurs de se risquer dans le grand bain. Mais cette année, le moins que l'on puisse dire, c'est que Sports Interactive a mis les petits plats dans les grands !

 

Football Manager (FM, pour les intimes) est un jeu aride. C’est le moins que l’on puisse dire, et c’est même sa marque de fabrique. Des tableaux, des chiffres, des données, des pourcentages, on ne joue pas à FM pour son côté sexy malgré les progrès très réels en matière d’interface. On peut reprocher au jeu de ne pas évoluer, mais il faut aussi admettre que FM a atteint un tel niveau d’excellence qu’il parait compliqué de révolutionner la formule. Cette formule, d’ailleurs, rappelons-la : vous prenez la tête d’un club de football en tant qu’entraîneur, disons plutôt de directeur sportif, et vous allez donc gérer le club en ce sens : contrats, recrutement, tactiques, entraînement, etc. Et avec plusieurs dizaines de championnats et quelques centaines de milliers de joueurs, vous trouverez votre plaisir, de la L1 à la MLS en partant par le championnat thaïlandais ou mexicain, des hautes sphères aux clubs amateurs, car la finalité du jeu, son but, c’est bien cela : faire accéder votre club au sommet. Vous appréciez les défis, partez donc de CFA et voyez combien de temps il vous faudra pour atteindre la Ligue des Champions, ou tâchez de remporter un championnat inconnu avec un outsider. A chaque fois, c’est le même plaisir : découvrir le club, ses joueurs, concocter sa stratégie, se débrouiller avec un staff famélique ou rouler sur l’or et crouler sous les préparateurs, vous serez amené à vous impliquer au maximum, même si vous pouvez choisir de confier certaines tâches à votre adjoint… si vous en avez un.

Et à vous qui pensez que le football est un sport de crétins… Bon c’est un mauvais exemple, disons plutôt à vous qui pensez qu’entraîner c’est facile et qui le dimanche soir devant votre télé vociférez contre ce gros blaireau d’entraîneur qui fait n’importe quoi et c’est un scandale et ils sont trop payés et gégé va chercher les bières, vous verrez rapidement que quand on envisage les aspects tactiques en profondeur on devient vite débordé et qu’il faut du temps, de l’acharnement, et une certaine connaissance du ballon rond pour s’en sortir.

Toutefois, ce qui était vrai fût un temps ne l’est plus tant aujourd’hui. En effet, tout en améliorant son moteur tactique et en détruisant certains scripts qui rendaient possibles des victoires fleuve à qui connaissait le jeu sur le bout des doigts, Sports Interactive a mis au point un assistant tactique remarquable, qui va vous permettre de choisir un schéma-tactique et d’attribuer des rôles à tous vos joueurs. Votre défenseur central sera-t-il un joueur de couverture ? Un relanceur ? Un libéro ? Et votre milieu de terrain, un meneur de jeu en retrait,  un milieu récupérateur ou bien encore un box-to-box à la Gerrard ? A chacun de ces rôles correspond un ou plusieurs comportement sur le terrain (defense, soutien ou attaque) entre lesquels il vous faudra trancher. En attendant, remplir ces simples étapes permet de concevoir sans difficulté une tactique de base, à charge ensuite pour vous si vous vous en sentez capable de la peaufiner en réglant plus finement le comportement de chaque joueur et de l’équipe.

C’est vraiment très valorisant, très grisant, de remporter des victoires de prestige avec votre propre tactique mais attention ! Toute nouvelle tactique exige du temps pour être assimilé par vos joueurs (qui dépend en partie du talent de vos préparateurs) et surtout non seulement aucune tactique ne correspond à toutes les situations mais en plus l’adversaire finira par connaître votre jeu et le contrer. Il vous faudra donc en changer, les faire évoluer selon le déroulement du match, etc.

Le déroulement du match, justement, n’a pas beaucoup changé : toujours ce moteur 3D assez pauvre. Mais on peut toujours donner des consignes en temps réel à ses joueurs, voir le match se dérouler tout en recevant des conseils ou des avis de notre adjoint, faire des ajustements tactiques : on s’y croirait! Malgré la pauvreté de l’affichage, on n’a aucune peine à voir le jeu et à le comprendre, ce qui est un point fondamental pour comprendre les forces et faiblesses de ses tactiques.

Il sera donc de votre devoir de briller au sein de votre club, tout en sachant que d’une part selon les clubs et votre ancienneté la porte peut venir plus ou moins vite, mais aussi que l’on peut penser chaque partie comme une carrière : serez-vous viré ? Quitterez-vous le club de vos débuts qui vous a révélé pour céder aux sirènes d’un club venu vous débaucher ? Ferez-vous une immense carrière à la tête d’un club prestigieux, recrutant vos anciens joueurs comme préparateurs et associant votre nom à la légende avant que la retraite ne vous arrête ?

Serez-vous un formidable détecteurs de jeunes talents, envoyant vos recruteurs aux quatre coins du monde ? Le roi pour redonner confiance à une vieille star dans une mauvaise passe ? Le champion des bonnes affaires ? Un requin dans la négociation des contrats, ou un entraîneur dispendieux au risque de laisser son club sur la paille ?

En un sens, FM est un jeu bac à sable : on y fait ce que l’on veut.

Mais à trop parler du jeu, on oublie ses nouveautés, et il y en a ! D’abord l’interface a évolué. Pas de réelle innovation, mais un coup de main à retrouver et de nouveaux réflexes à apprendre !

Ensuite, mais c’est anecdotique, les joueurs qui partent à la retraite ne disparaissent plus, ils alimentent une base de données parallèle. Il faut voir cela comme une réponse à la communauté qui souvent s’était plaint de voir une légende disparaitre du jour au lendemain des statistiques.

L’entrainement a été largement repensé, avec un réel impact de l’emploi du temps : ainsi, il faudra osciller finement entre travail foncier, préparation tactique, et régime plus léger quand la période est chargée, comme leboxing day anglais.

Le staff, lui aussi, accueille des nouveaux, comme une sorte de médecin en chef ou encore un recruteur général qui supervise le travail de ses compères. On peut y voir une forme d’assistanat, mais dans la mesure où rien n’est imposé, les plus acharnés pourront tout contrôler et les autres davantage jouer à leur goût.

Le réalisme, sur le terrain, a également progressé, et il ne suffit plus de concevoir un coup de pied arrêté dévastateur avec l’assistant idoine pour remporter haut la main tous les matchs.

Ce n’est pourtant pas tout, car SI a eu deux idées que l’on peut qualifier de géniales, en plus d’une plus transparente. Cette dernière consiste en un mode qui permet de faire un match ad hoc avec un ami sur internet avec vos équipes respectives. Rigolo sans plus.

En revanche, le jeu a deux nouveaux modes de jeu. Des modes de jeu dans FM? Oui, amis fans, rangez vos fusils, tout va bien se passer. Le premier est baptisé Classic, et c’est une version plus simple, plus facile, plus rapide, pour ceux qui n’ont pas ou plus le temps de passer des heures, des nuits et des semaines devant FM. En plus de pouvoir jouer les matchs instantanément, le jeu est réduit au maximum : moins de médias, moins de points à gérer… Un vrai bon point pour les fans de la première heure en particulier qui ne peuvent plus s’investir comme avant.

Le mode Défi, ensuite, vous met dans une situation donnée, à charge pour vous de réussir à l’accomplir : composer une équipe exclusivement issue du centre de formation, éviter la relégation, finir la saison invaincue, etc. A chaque fois, on vous confie une équipe, un objectif, et en avant. Des objectifs dans FM, excellente idée pour créer de la rejouabilité et proposer de nouveaux défis aux joueurs clés en main. En revanche, gros carton rouge (c’est approprié) pour la boutique, qui propose de nouveaux défis payant (des DLC dans FM, ça en revanche ce n’est pas approprié), mais aussi des bonus ridicules, comme des fonds supplémentaires, de meilleurs joueurs, bref vous pouvez payer pour tricher. On ne voit pas du tout l’intérêt de cette offre, à part pour garnir une boutique et cacher ces honteux défis payants : pour un jeu dont la nouvelle version se résume trop souvent à une mise à jour, on aurait pu espérer ne pas payer pour quelques défis non ?

 

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Mais ne boudons pas notre plaisir : le nouveau FM est là, et cette année il amène un paquet de nouveautés appréciables, enrichissant encore si c'était possible son contenu déjà pléthorique et vous condamnant à de longues nuits face à votre écran, à chercher le joueur qui permettra à votre club de franchir un palier, le club qui vous permettra de le faire, et surtout, surtout, à essayer de trouver l'improbable Graal: trouver un jour la fomule magique qui permet à ce jeu de fonctionner sans coup férir... et vous permettra de le vaincre à coup sûr.
ON A AIMÉ !
- Le mode allégé, idéal pour certains joueurs
- Les défis
- Accessible et configurable à l'extrême, il y en aura pour tout le monde
- Toujours aussi riche
- On n'a jamais été aussi proches du football
- Sport Interactive sait écouter sa base de fans, et ça, ça devient rare!
ON A MOINS AIMÉ...
- Inévitablement toujours aussi aride
- La boutique. Non. Non. Non, non et non!
Football Manager 2013
Editeur : SEGA
Développeur : Sports Interactive
Genre : Gestion
Support(s) : PC
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 02/11/2012