MaXoE > GAMES > Tests > PC > X-Rebirth : Mettez-moi ça dans le sas…

X-Rebirth : Mettez-moi ça dans le sas…

NOTE DE MaXoE
2
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Tout amateur de 4X (comme eXploration, eXpansion, eXploration et eXtermination) connait, à l'évidence, l'incontournable X3, véritable fer de lance actuel du genre. Cependant, le bon vieil X3, après avoir fait sué les joueurs pendant des années (et c'est peu de le dire) était arrivé à un âge respectable, et il était grand temps pour lui de laisser la place à un petit jeune, plus fougueux et plus moderne. Pourtant, quand Egosoft a annoncé un reboot de sa saga, les fans hardcore ont senti un picotement leur parcourir l'échine. Et en fait de picotement, c'était plutôt carrément un coup de poignard...

X3, tu ne méritais pas ça. Alors bien sûr à force de contenu ajouté tu étais devenu une espèce de magma informe inaccessible, mais il aurait suffi d’alléger la masse de contenu tout en améliorant un peu le gameplay pour ne pas trop courroucer les joueurs les plus assidus que l’on imagine volontiers intégristes tout en attirant dans ton giron des petites nouveaux effrayés par ta complexité colossale.

Pourtant, tout partait plutôt bien. On retrouvait les fondamentaux, avec un scénario tutorial destiné à apprendre les bases de joutes autrement plus homériques qui devraient se tenir plus tard. Car le fond du jeu n’est pas et n’a jamais été le scénario, rarement transcendant : non, ce que les joueurs voulaient et veulent toujours, c’est se retrouver seul face à l’immensité de l’espace avec la charge d’y établir son empire, autrement dit le mode de jeu libre.

Et heureusement, parce que le scénario… Comment résumer ? Passagère en auto-stop – grosse poitrine, – groupe rebelle – houlala embarqué dans une aventure qui ne nous concerne pas. Indigent ? C’est ça.

400414marmotte

C’est tout à fait ça.

Et pour couronner le tout, on devine rapidement que tout fout le camp : au-delà d’un scénario sans intérêt, on mesure vite que le jeu est perclus de bugs, certes, mais aussi d’erreurs de programmation colossales. Ainsi, les notions d’alliés ou d’ennemis sont confuses, mais pas dans le bon sens du terme : pensez-vous ainsi que les Rebelles (car il y en a) vous laisseraient vous faire dézinguer, vous leur allié, dans LEUR espace aérien par leur ennemi juré, non sans au passage vous menacer de représailles parce que vous êtes un gros cowboy (sachant que vous n’avez pas initié le combat) ? Non ? Perdu. Et ce n’est que l’exemple le plus parlant de multiples vexations liées à une bêtise sans borne des échanges diplomatiques et commerciaux, lesquels deviennent donc rapidement une grande loterie…

Et le contenu n’est pas beaucoup plus folichon : certes, les décors sont beaux, mais à quel prix ? Lags, ralentissements, et surtout à l’inverse des décors panoramiques les intérieurs et les personnages sont immondes.

Highway

De la quoi ? De la visibilité ? Jamais entendu parler.

Tout cela, donc, sans compter des bugs omniprésents, des crashs, des redémarrages obligatoires, et j’en passe…

Ah, et saviez-vous que dans l’espace on pouvait bénéficier de l’aspiration célèbre dans le monde automobile? Ou que n’importe quel vaisseau de pacotille peut dérouiller le supercroiseur ennemi sans effort à condition de profiter de la bêtise de l’IA ?

Quant aux sous… Du commerce ? Du transport ? Que nenni ! On s’aperçoit sans délai qu’avec deux scans dans l’espace on se gave à outrance, alors pourquoi donc se compliquer la vie ? Et même cela est rendu encore plus désagréable par des QTE débiles et insipides, à l’image de toute façon de chaque passage dans une station.

Le commerce est mauvais, la maniabilité lourdingue… Ne reste alors que la gestion de flotte, ce qui a fait de X3 ce qu’il est. Et devinez ? mais oui, c’est pénible ! Chaque cargo doit être géré individuellement, les stations spatiales ne sont établies que dans certaines zones bien précises, bref, X3 se fait fouler aux pieds et cracher dessus…

NOTE MaXoE
2
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Tout comme Bethesda, Egosoft est une référence des démarrages calamiteux, mais tous ses titres ont redressé la barre tôt ou tard. Le problème, c'est qu'en l'état, il ne faut pas une refonte, mais carrément un nouveau jeu. Difficile donc de prendre un pari sur l'avenir avec ce titre, que l'on se doit de vous recommander d'oublier... Quel gâchis.
ON A AIMÉ !
- Il y a peut-être de l'espoir
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu tout...
X : Rebirth
Editeur : KOCH Médias
Développeur : Egosoft
Genre : 4X
Support(s) : PC
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 15/11/2013

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...