MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Final Fantasy Type 0 HD : l’emballage le plus cher du monde ?

Final Fantasy Type 0 HD : l’emballage le plus cher du monde ?
Deux avis sinon rien !

NOTE DE MaXoE
4
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Quand un Final Fantasy qui n'a jamais été traduit arrive sous nos latitudes, il fait séance tenante figure de rêve humide pour tout fan qui n'a pas encore bravé la langue nippone pour s'y adonner. Alors quand ce portage se double de la présence bonus de la première démo de FF XV, l'impatience gagne le fan. Et au bout du compte, effectivement, heureusement qu'il y a la démo de FF XV...
maxresdefault

Ce test propose un deuxième avis, celui de Gwen, histoire de vous donner plusieurs éclairages. 

 

Final Fantasy Type 0 est sorti sur PSP au Japon il y a de cela nombreuses lunes. Oui, j’aime assez avoir des références has been type « nombreuses lunes », c’est mon article, je fais ce que je veux. Plusieurs années plus tard, Square « gratifie » la PS4 et la One d’un portage. Il va juste falloir que les équipes qui ont fait ce jeu comprennent ce qu’est un portage.

Sur ce premier jet acide, penchons-nous sur le scénario du jeu. Vous êtes des étudiants d’une espèce d’académie militaire de Orience, un pays déchiré par une guerre meurtrière. Et meurtrière est le mot car pour une fois, FF abandonne un peu la mièvrerie pour nous mettre dans un environnement beaucoup plus glauque, et pour tout dire beaucoup plus mature. Bon, ça ne durera pas, mais l’effort est appréciable.

Seulement, dès le départ, la maniabilité agace, impression qui ne se tempère que très relativement à mesure que l’on s’habitue. Sur une escouade qui inclut trois personnages (parmi un nombre considérable de belligérants), vous allez devoir cibler vos adversaires puis déclencher vos attaques, de préférence au moment le plus opportun possible. Problème : les patterns des ennemis, qu’il est indispensable de bien discerner pour optimiser le lancement du sort, sont très difficiles à déceler, et ce sur un écran de télé. Je n’ose imaginer le calvaire sur PSP. Timing indispensable + difficulté de lire l’action = long supplice. De plus, vous serez amené à jongler entre les sorts, et si la maniabilité rappelle à certains égards celle de FF XIV A Realm Reborn, elle ne fait hélas que la rappeler… A cela s’ajoute la nécessité de maîtriser l’esquive, et quelques ajouts comme les sacrosaintes invocations.

Ff_type_0_class_zero

Touche asiatique oblige, vous êtes à la tête d’une partie de vos troupes, et il n’y a qu’eux qui prennent de l’expérience quand vous les emmenez. Autrement dit, pour maintenir tout le monde à niveau du point de vue de l’expérience, il va falloir grinder comme un cochon…

Le grind, en soi, pour peu que l’on soit amateur de la chose, n’est pas désagréable. On peut même trouver diverses activités annexes plutôt rafraichissantes. Seulement l’ensemble n’est pas neuf, surtout en 2015.

Cela dit, vous vous doutez bien que le seul souci de jouabilité n’est pas la raison unique de ma vindicte envers ce titre. Tout le monde peut, tant bien que mal, s’accommoder d’une jouabilité aux fraises, même si très sincèrement j’ai trouvé le ciblage extrêmement laborieuse et les contrôles peu adaptés.

mpz9zyyev1j67jd9fzov

Non, c’est le portage dans son ensemble qui est une faillite complète : vous prenez une PSP, vous mettez le rendu de l’écran sur une télé via une PS4, et hop, emballé c’est pesé. Et là, je dis non. Un portage ce n’est pas ça, surtout vendu à ce prix-là. S’il s’était agi d’une remasterisation à 15 euros, pourquoi pas, mais là le prix n’est pas celui-ci puisqu’il est de 50 euros (même s’il a curieusement déjà baissé ici ou là), et surtout il n’y a pas de remasterisation. La qualité visuelle est celle de la PSP, or les jeux sont nombreux qui ont montré le gouffre abyssal entre les deux consoles. Par ailleurs, tout, de l’interface au design, sent à plein nez le portage paresseux : c’est le même jeu, la copie conforme. Des décors pauvres, des textures hésitantes, une narration via cutscenes qui fait peine à voir… En somme, l’idée est de vendre au prix fort un jeu absolument pas remasterisé simplement parce que certains fans hardcore n’ont pas eu droit à une traduction sur PSP. Et c’est moche.

final-fantasy-type-0-hd-screen-03-ps4-us-26sep14

Avant de conclure, quelques mots sur la démo de FF XV. Ici, le constat est très différent : on a une espèce d’action RPG fort intéressant, avec des mécaniques plutôt séduisantes, des combats de boss incluant des séquences contextuelles, un système d’expérience via le repos bien pensé, pour un jeu qui semble parti sur d’excellentes bases. Difficile évidemment de se rendre compte, pour un jeu qui sortira dans longtemps, mais tout cela sent assez bon, et l’invocation offerte est juste… Waow.

 

L’avis en plus : Gwen 

Final Fantasy Type 0 HD ou la remasterisation sur PS4 d’un jeu sorti sur PSP. Pour ma part, l’histoire est plutôt sympa. Vous incarnez une unité d’élite, la Class 0, pour protéger votre royaume. 14 personnages sont disponibles dès le début jeu, ce qui vous permet de switcher au besoin, la grande difficulté étant de maintenir à niveau tout ce petit monde… Mais farmer devient difficile avec ce système de temps pour les quêtes et les accès à la mappemonde. Il faut être patient et trouver la bonne stratégie, ce qui est un point original, mais rapidement frustrant. La difficulté du jeu s’en trouve finalement elle-même impactée. Un point différent, mais intéressant, est la phase de combat des armées, comme on la retrouve un peu dans les Suikoden. La mécanique est évoluée et vous oblige à bien réfléchir aux tactiques pour atteindre votre but. Les combat en temps réel vous force à bouger tout le temps, mais avec la caméra folle, il peut devenir très compliqué d’anéantir l’ennemi. Les musiques sont dignes d’un Final Fantasy mais côté graphisme, on repassera. Pour une PS4, on aurait pu s’attendre à une remasterisation plus poussée. On pourrait dire qu’elle n’est même pas digne d’une PS3… J’avais reçu pour mon anniversaire l’édition Collector PS4 de cette adaptation. Très belle édition avec son manga, artbook, steelbook, cartes de tarot. Un gros point négatif cependant se trouve être la promotion du jeu.. On croirait qu’il est arrivé en Europe dans l’ombre de la démo de Final Fantasy XV, alors qu’il fait parti de ces J-RPG qui sortent un peu du train train habituel. Square-Enix, pour l’amour du ciel, redevenez Squaresoft et non pas des usines à fric qui ne se voilent même plus la face !

Note de Gwen : 6/10

NOTE MaXoE
4
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

FF Type-0 HD est un portage médiocre, qui copie-colle un jeu sorti il y a 5 ans sur PSP. Le résultat est techniquement piteux, et se complique d'une jouabilité qui va de médiocre à pénible, pour ne pas citer la caméra capricieuse. Le jeu pourra séduire les fans les plus acharnés, entre autres parce qu'il présente une approche de FF qui peut être intéressante, mais en l'état, et surtout à ce prix, ce n'est pas un titre très recommandable...
ON A AIMÉ !
- Un sacré casting, mais très inégal
- Grosse durée de vie, forcément
- Un FF plus sombre qu'à l’accoutumée
- La démo de FF XV
ON A MOINS AIMÉ...
- Maniabilité pénible
- Caméra encore plus pénible
- Technique à la rue
- Hors de prix
Final Fantasy Type 0 HD : l’emballage le plus cher du monde ?
Final Fantasy Type 0 HD
Editeur : Square Enix
Développeur : Square Enix
Genre : RPG
Support(s) : PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 20/03/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...