MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Medievil : le retour aux sources

Medievil : le retour aux sources

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Voilà un titre de légende de la PS1. Oui Medievil a marqué une génération de joueurs. Il est de retour dans un remake PS4, histoire de se replonger dans le passé. En espérant que ce passé ne soit pas trop démodé ...

Bon, replongeons tout d’abord dans le scénario. Cela ne va pas être long ! Zarok est un sorcier qui a plongé le monde dans les ténèbres. On le connaît ce Zarok, il a déjà sévi par le passé mais la légende dit que Daniel Fortesque, un chevalier sans peur, l’a terrassé lors d’une bataille incroyable. Oui c’est une légende car il se trouve que notre ami a été abattu au premier assaut. Pour le grand public il est un héros mais pour les plus grands guerriers du royaume de Gallowmere, il est un raté. Réveillé de son sommeil séculaire, il va tenter, sous la forme d’un squelette improbable, de se rattraper.

Un gameplay simple et efficace

Voilà un jeu d’action comme on les aimait dans les années 90. Vous dirigez votre personnage en vue à la 3ème personne et vous défouraillez de l’ennemi avec … avec … votre avant bras que vous empoignez comme une arme. Oui l’ambiance est décalée et loufoque et c’est bien cela qui fait la richesse du titre. Je vous propose de regarder notre Press Start pour vous faire une idée :

Bon rassurez-vous, au fur et à mesure de votre avancée, vous pourrez récolter de nouvelles armes. Il y a les armes de poing avec leurs caractéristiques : l’épée est rapide mais moins efficace qu’un gros marteau bien lent. C’est classique. Il y a aussi les armes de jet avec les poignards, flèches et cuisses de poulet (si si si) qui seront vos amis. Du côté des déplacements du héros, ce n’est pas forcément les plus fluides du monde, les changements de directions sont un peu brutaux, c’est l’héritage d’une autre époque. Mais on s’y fait assez vite. 

Les niveaux visités sont de petite dimension, on est très loin des mondes ouverts d’aujourd’hui. Ils sont bourrés d’ennemis qui se révèlent assez redoutables. Cela aussi c’est un héritage du passé : le titre ne vous fait pas trop de cadeaux, vous devrez essayer, échouer et du coup essayer à nouveau. Ce n’est pas vraiment un Die & Retry mais la persévérance est de mise, surtout si vous souhaitez explorer pleinement chacun des niveaux. Certains d’entre nous voudront effectivement tout visiter, notamment pour obtenir les calices synonymes de récompenses diverses.

Et puis les niveaux recèlent de coffres à découvrir, de puzzles divers et variés et de zones cachées, ça c’est bien !

Mais un gameplay qui peut dérouter

Comme je l’ai dit plus haut, on s’habitue au gameplay un rien rigide mais on râle tout de même en raison de quelques approximations. Les développeurs auraient pu profiter du remake pour nous éviter quelques déconvenues. Je pense notamment aux sauts parfois imprécis, aux quelques bugs trouvés ici et là et à la caméra bien agaçante par moments. J’en profite pour vous dire que le jeu n’a pas été modifié dans son contenu à part sur quelques détails de boss.

Justement en parlant de ceux-ci, j’aime beaucoup. Ils sont basés sur les habituels patterns et ils ne manquent pas d’originalité. C’est le cas aussi des ennemis, le bestiaire est très fourni : zombies, épouvantails, fermiers en colère, corbeaux agressifs, … Et c’est encore une fois la direction artistique qui fait plaisir. L’ambiance musicale est également soignée, le tout forme donc un ensemble cohérent.

Parlons un peu des graphismes. C’est très réussi, le soft a pris un joli coup de jeune. Certes la PS4 peut faire largement mieux mais on sent derrière cela une volonté des développeurs de ne pas dénaturer le titre original, c’est louable mais il y a le risque que certains joueurs exigeants trouvent cela un peu trop léger.

Vous l’avez compris voilà une adaptation qui se veut fidèle au titre de la PS1. Il est donc pensé en forme d’hommage. Même si certaines mécaniques ont pris un coup de vieux, le plaisir est bel et bien là. Les joueurs aimant l’arcade pure seront aux anges surtout dans cette ambiance gothique très particulière.

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui c'est toujours un plaisir. Oui les plus grognons pourront toujours dire que le remake aurait pu apporter plus d'ajustements de gameplay voire plus d'heures de jeu mais cela aurait pu dénaturer Medievil. C'est un soft qui se déguste comme ça, brut de décoffrage, c'est là qu'est le plaisir.
ON A AIMÉ !
- Un gameplay simple et efficace
- Des niveaux à revisiter
- Le plaisir de revenir en terre connue
- Une refonte graphique efficace mais ...
ON A MOINS AIMÉ...
- ... qui aurait pu être plus ambitieuse
- Le gameplay à l'ancienne peut dérouter les jeunes joueurs
- Les mouvements un rien saccadés du héros
Medievil : le retour aux sources
Medievil
Editeur : Sony
Développeur : Sony
Genre : action, aventure
Support(s) : PS4
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 25/10/2019

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...