Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > Wii U > The Wonderful 101 : complètement barré
Wii U
The Wonderful 101 : complètement barré

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Nintendo compte sur la différence pour imposer sa Wii U. Il est vrai que la console est bien malmenée ces derniers temps. On attend toujours les jeux qui vont enfin la faire décoller. En voici un qui pourrait déjà l'aider un peu.

Wonderful101-haut

Qu’est-ce que c’est que cette histoire de Wonderful 101 ? Il s’agit de super-héros qui tirent leurs pouvoirs d’un wonderful médaillon. En gros n’importe qui peut devenir un héros ! Votre bande de cinglés aux super pouvoirs peut regrouper jusqu’à 100 gugusses. Avec vous cela fait 101, le compte y est ! 

Pour vous donner une idée de l’ambiance, il faut imaginer des séries TV comme les Power Rangers. Nos héros sont affublés de masques et de tenus toutes plus colorées les unes que les autres. Les connaisseurs penseront immédiatement à Viewtiful Joe. C’est donc une ambiance un peu délire, qui se moque gentiment du genre et c’est l’humour omniprésent qui fait beaucoup pour le sex appeal du jeu. 

Nous passerons rapidement sur le scénar qui tient sur un quart de feuille (et encore). Vous défendez la terre contre une invasion d’êtres belliqueux. Incroyable non ?

Wonderful101-3 

Un gameplay plus qu’original

Alors. Tentons de vous expliquer cette jouabilité. Vous dirigez une bande de super-héros qui peut aller d’une vingtaine à une centaine. A la manière d’un Pikmin, vous vous occupez directement d’un Leader et les autres suivent le mouvement et exécutent vos ordres sans discuter. Parmi ceux-ci, la ruée. Elle consiste à envoyer vos amis sur l’ennemi en un seul mouvement. Attention, il ne s’agit pas ici de la même méthode que celle des Pikmin. Les héros frappent en une fois, comme si vous décochiez une baffe avec une troupe de guerriers. Ils reviennent ensuite vers vous, à part 2-3 qui en général s’accrochent à l’ennemi pour continuer à l’asticoter. Par rapport aux Pikmins, l’attaque est instantanée, nerveuse, c’est la marque de fabrique de ce Wonderful 101.

 

Unimorphisations

Mais la base du titre, c’est ce que l’on appelle l’unimorphisation. En gros, vous pouvez demander à vos troupes de vous regrouper pour former, au choix, un poing géant, une épée, un pont ou encore un flingue. Comment ça marche ? Simple : dessinez un cercle avec le stick droit de la tablette et vos héros se regroupent pour former une main géante, tracez un trait et ils prennent la forme d’une épée. Vous pouvez guider ensuite ces structures pour botter les fesses de vos ennemis. Si vous prenez un coup, l’objet est désassemblé et les héros étourdis pour quelques secondes. Une simple pression sur la bonne touche reconstruit l’objet mais en une dimension moindre. Il vaut mieux attendre que tous les gugusses soient revenus pour réexécuter la figure au stick. Plus vous avez de héros, plus la forme sera gigantesque. Dans la pratique, les combats se résument ainsi à créer des formes, à essayer de pas prendre trop de coups, à récupérer les alliés pour créer à nouveau ces formes. Votre propre leader a une barre de vie, il faut donc l’épargner au maximum mais si vous pouvez toujours continuer l’action même après un game over. Seule votre note de fin de stage s’en ressentira. Pour justement ne pas trop mourir, vous pouvez créer des figures et les faire porter par un autre combattant, l’attaque est moins longue et moins précise mais vous évitez de vous positionner au front ! Sympa. 

Wonderful101-1

Le tout se passe dans des arènes fermées, à la manière d’un bon vieux beat’em all. Vous affrontez, plus généralement, du boss moyen qui nécessitera quelques minutes de combat et un peu de tactique pour en venir à bout. Il est vrai que la répétitivité peut rebuter un peu parfois. Ainsi le titre alterne les moments classiques et les moments plus classieux. Le début du jeu est génial. On découvre les mécaniques du gameplay et franchement c’est top. Il y a ensuite un peu de ventre mou destiné à bien assimiler les rouages du jeu. Et puis tout d’un coup, le titre touche à nouveau le plafond. Ainsi la mission 3 et son boss volant vous procurera une sacrée dose de plaisir. Le dragon est passionnant à combattre. Il vous demandera d’enchaîner les unimorphisations et ça c’est bien. 

Wonderful101-2

Les ennemis ne sont pas des exemples d’intelligence folle mais il faudra trouver leur point faible et donc faire preuve de stratégie. Essayez, c’est vraiment plaisant de goûter à ce genre de jeu. Vous allez jouer sur les réflexes, vous devrez contourner l’ennemi, enchaîner les figures pour trouver la bonne arme et faire face à quelques QTE aussi. 

Il existe une boutique pour acheter des objets : énergie, invincibilité, unimorphisations, améliorations diverses (sur la recharge énergie, la puissance des attaques, …), techniques de combat, j’en passe et des meilleures. 

Le titre propose des missions locales en coop. On peut jouer jusqu’à 5, un avec la tablette et les autres avec des manettes pro (la wiimote ne suffit pas). C’est assez sympa de relever des défis et de jouer la course au score avec deux trois potes. 

Un peu brouillon

Oui c’est parfois répétitif mais ce n’est pas le principal défaut du titre. L’action est parfois brouillonne. On ne sait plus où est notre leader, trop d’ennemis, trop d’alliés nuisent à la lisibilité à l’écran. Et puis cette foutue caméra est aussi bien trop souvent maladroite. C’est vraiment dommage car le titre en souffre beaucoup. 

Mais cela ne saurait masquer les qualités de ce titre à mi-chemin entre Pikmin et beat’em all. On y trouve beaucoup de plaisir, le savoir-faire de Platinum Games n’est plus à prouver. Leur sens de l’humour non plus car le titre est franchement déjanté.

 

 

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

C'est un bon titre, à n'en pas douter. Il est par contre un peu difficile d'accès, les débutants des jeux vidéos risquent de se trouver rebutés par un concept parfois compliqué. On retrouve la patte de Platinum Games, une action frénétique et un troisième degré omniprésent. Laissez-vous tenter par une expérience particulière.
ON A AIMÉ !
- Le concept original
- Très nerveux
- L'addiction
- Les Boss gigantesques
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu répétitif
- L'action est parfois brouillonne
The Wonderful 101
Editeur : Nintendo
Développeur : Platinum Games
Genre : Action/Stratégie
Support(s) : Wii U
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 23/08/2013