MaXoE > GAMES > Tests > PS2 > DJ Hero, de la guitare aux platines
PS2 / PS3 / Wii / Xbox360
DJ Hero, de la guitare aux platines

Appréciation de MaXoE
5 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Fini les riffs endiablés et les solos de batterie, place aux scratchs et aux effets sonores, voici DJ Hero.
DJ Hero, de la guitare aux platines

Dans la liste sans fin des jeux musicaux d’Activision, cette fin d’année 2009 voit l’arrivée d’un petit nouveau intitulé DJ Hero. Fini les guitares, micros et batterie, place au disk jockey et à ses platines. Nouveau type de jeu, nouveau pari pour Activision mais qui semble se révéler gagnant car DJ Hero s’avère être un excellent titre, qui s’écarte un peu du reste de la famille et apporte ainsi un peu de nouveauté. Reste à savoir si le salon peut encore accueillir un nouvel instrument en plastique, car DJ Hero risque de s’incruster dans beaucoup de soirées cet hiver. Explications.

Game never over

DJ Hero revient quelque peu aux origines des jeux musicaux en simplifiant la formule habituelle pour se concentrer sur l’essentiel. Fini les rockomètres et le public qu’il faut convaincre, le titre d’Activision propose en effet de débloquer des mix, des personnages ou des costumes en accumulant des étoiles mais n’impose aucunement de devoir réussir le morceau. Pour faire simple, il est impossible de perdre. Cela peut paraître un peu dommage à tous ceux qui apprécient le challenge des Guitar Hero, mais cela permet de véritablement mettre l’accent sur la musique en elle-même, un avantage pour ce DJ Hero, car la playlist se révèle plutôt intéressante, et surtout assez bien fournie.

En effet, les 102 chansons ou morceaux disponibles ont été mixés pour créer 93 titres originaux qui ne pourront être entendus nulle part ailleurs. 50 Cent est mixé avec David Bowie, les Beastie Boys avec Blondie, ou encore Vanilla Ice avec MC Hammer. La plupart des mix ont été crées par les DJs des studios de développement de Freestyle Games, mais un certain nombre sont également signés de DJ très connus comme DJ Shadow, Grandmaster Flash ou encore les Daft Punk. L’ensemble de la playlist est donc de bonne qualité et pourrait tout à fait servir en soirée en dehors du jeu. Le mode Party Play permet d’ailleurs d’en profiter sans être aux platines.

Pour faire simple, il est impossible de perdre

Côté réalisation, DJ Hero s’en sort plutôt bien avec des graphismes soignés appuyés par une caméra très dynamique qui suit les mouvements du personnage et du public du club. Le joueur peut une fois de plus créer son propre DJ et profiter des costumes acquis au fur et à mesure de sa progression mais il existe également un bon nombre de personnages déblocables et souvent amusants comme les Daft Punk ou Z-Trip. Les puristes regretteront seulement le manque de synchronisation entre les animations du DJ et le morceau. Il arrive en effet que le personnage se retrouve les deux mains en l’air au moment d’une série de scratch intense. Dommage pour le réalisme.

Les platines du DJ

Qui dit nouveau type de jeu de musique dit nouveau contrôleur, qu’il faudra bien entendu apprendre à maîtriser. Il s’agit en l’occurrence d’une platine composée pour moitié d’un plateau de scratch agrémenté de trois boutons de couleur. De l’autre côté se trouvent le cross fader, le potar d’effets et le bouton d’euphorie (la version DJ Hero du Star Power), ainsi que les contrôles natifs du système concerné. Petit plus assez intéressant, ces deux moitiés peuvent être interverties de manière assez simple pour passer d’une platine pour droitier à une platine pour gaucher. Globalement, le périphérique s’avère de bonne facture et plutôt bien conçu, ce qui est un bon début.

Une fois en main, il est assez fun d’utiliser la platine, même si les non-initiés auront sans doute besoin d’un temps d’adaptation avant de maîtriser l’engin. Pour cela, un tutorial (sous l’égide de Grandmaster Flash) viendra en aide aux joueurs en difficulté qui pourront se concentrer pour commencer sur les niveaux Débutant et Facile. D’autant que, comme mentionné plus haut, il n’est pas possible de perdre. Les mauvais mix auront seulement pour conséquence un arrêt momentané de la musique, et un score moins élevé, mais cela s’arrête là. A noter que le titre ne propose pas de mode Entrainement, ce qui aurait tout de même pu s’avérer intéressant pour les derniers mix de la playlist qui peuvent s’avérer un peu difficile à maîtriser.

Comment ça marche ?

Pas totalement différent d’un Guitar Hero, le gameplay de DJ Hero s’oriente cette fois-ci autour de trois pistes symbolisées par trois couleurs (qui correspondent aux boutons de la platine). Lorsqu’un cercle apparaît sur la piste en question, il faut appuyer en rythme sur le bouton correspondant. Lorsqu’une zone de scratch apparaît à l’écran, il faudra alors maintenir le bouton et faire tourner le plateau simultanément. Dans les premiers niveaux de difficulté, le sens de rotation importe peu, alors que dans les niveaux supérieurs, il faudra faire attention aux sens des flèches à l’écran. Mais comme dans Guitar Hero, les parties se révèlent plus funs lorsque les pistes représentent un certain challenge pour le joueur.

Globalement, le périphérique s’avère de bonne facture et plutôt bien conçu

A cela s’ajoute également le cross fader, qu’il faudra pousser à droite ou à gauche en suivant les pistes à l’écran. Le cross fader permet de sélectionner les pistes jouées dans le mix, au centre, les deux pistes sont jouées simultanément, à gauche et à droite, seule une piste est disponible en sortie. A plusieurs reprises dans chaque mix, il sera possible en réalisant parfaitement toutes les notes d’une section d’accumuler de l’Euphorie (ou Star Power) qui pourra être activée pour multiplier ses points par deux pendant un laps de temps, mettant également le cross fader en pilote auto (pratique pour quelques passages un peu tendus). Enfin, le potar d’effets permet de manipuler le son pendant les sections prévues à cet effet, un petit plus qui offre également plus de points.

Un des mécanismes de jeu qui ne semble pas s’intégrer vraiment au reste est la possibilité de faire un peu de Freestyle au sein des mix. Avant le début de chaque mix, le joueur peut en effet sélectionner une série de samples classiques de hip-hop qui seront ensuite intégrés au mix et accessibles via le bouton rouge pendant la section Freestyle. Cette possibilité, intéressante dans son concept, reste un peu un gadget car elle ne permet pas d’engranger plus de points, et risque donc d’être vite ignorée par la plupart des joueurs. Heureusement, le gameplay de DJ Hero est déjà bien conçu par ailleurs pour pouvoir se passer des phases d’improvisation qu’il faudrait peut être introduire d’une autre manière.

Et la difficulté ?

Les challenges proposés par le jeu sont adaptés à tous les publics, les mix les plus simples permettant à tout le monde de se lancer, les dernières pistes en expert se révélant au contraire quasiment impossibles à maîtriser parfaitement. Les habitués des jeux musicaux ou ceux qui ont un bon sens du rythme devraient s’en sortir très vite. Même si l’expérience proposée est loin de s’approcher de ce que réalise véritablement un DJ derrière ses platines, DJ Hero reste un bon jeu et s’avère véritablement fun, apportant un vent de fraicheur dans l’univers presque saturé des jeux musicaux basés sur la guitare.

Les challenges proposés par le jeu sont adaptés à tous les publics

En l’absence de game over, les plus acharnés pourront donc se tourner vers les tableaux de score, qui auraient pu bénéficier d’un peu plus d’attention (il n’est en effet pas possible de savoir à quel niveau de difficulté un score a été réalisé). Côté multijoueurs, le titre d’Activision propose de jouer avec deux platines ou avec une guitare en accompagnement (disponible seulement sur une dizaine de pistes). A deux platines, les deux joueurs réalisent exactement les mêmes séries de notes et de scratchs, ce qui est un peu dommage en comparaison des partitions guitare/basse disponibles dans Guitar Hero.

Au final, DJ Hero s’avère donc être un excellent jeu musical qui saura sans aucun doute s’imposer au milieu des Guitar Hero, Band Hero et autres RockBand. Avec une playlist de qualité et un gameplay fun et bien pensé, DJ Hero a de quoi intéresser même les plus sceptiques. Bien entendu, cela n’est pas aussi complet qu’un RockBand 2 ou un Guitar Hero 5 avec leurs nombreux instruments, mais cette présentation plus simple n’est pas un mal en soi. Quelques améliorations pourront être apportées dans une suite (déjà prévue à n’en pas douter), mais DJ Hero s’avère déjà être un très bon titre, à recommander chaudement à tous les amateurs du genre.


Initialement publié le 09.11.09

Appréciation de MaXoE
5 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Avec un gameplay original et une playlist plutôt bien fournie, DJ Hero apporte un vent de fraîcheur dans le monde des jeux musicaux et c'est tant mieux.
ON A AIMÉ !
- Playlist très intéressante
- Périphérique de bonne facture
- Gameplay bien pensé
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas de vrai mode multijoueurs
- Phases d'improvisation mal introduites
- Un poil court si l'on ne cherche pas les meilleurs scores
DJ Hero
Editeur : Activision
Développeur : Freestlye Games
Genre : Musique
Support(s) : PS2, PS3, Wii, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1 à 2 joueurs
Sortie France : 30/10/2009
Sortie USA : 27/10/2009
Sortie Japon : 30/10/2009