La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Mass Effect 2, plus d’action et moins de RPG
PC / Xbox360
Mass Effect 2, plus d’action et moins de RPG

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Après 2 ans d'absence, Shepard est de retour sur XBox 360 et PC pour sauver une fois de plus l'humanité. Serez-vous capable de l'accompagner ?
Mass Effect 2, plus d'action et moins de RPG

Avec la sortie du premier Mass Effect à la fin de l’année 2007, les développeurs de Bioware ont su proposer aux joueurs un RPG assez innovant dans lequel les dialogues et les interactions entre personnages prenaient une place particulièrement importante. Cet aspect assez spécifique du jeu est à l’origine, aujourd’hui encore, d’une réelle division au sein des joueurs, certains décrivant le titre comme un vrai chef d’oeuvre, d’autres comme un jeu de rôle se noyant dans ses propres dialogues. Aujourd’hui, la suite de ce fameux titre sort sur XBox 360 et PC, avec pour objectif de faire encore mieux que son prédécesseur. Pari réussi ?

Une suite 1.1 ou 2.0 ?

En tant que deuxième épisode d’une trilogie annoncée, Mass Effect 2 s’appuie sur un scénario façon l’Empire Contre Attaque, rempli de luttes de pouvoir et d’espoirs perdus. Omega, l’un des premiers lieux visités par le joueur, souligne d’ailleurs très bien l’aspect plus sombre de Mass Effect 2, il s’agit en effet d’une station spatiale en proie à la maladie et baignée dans une lumière rouge sombre assez pesante. C’est l’antithèse de l’univers stérile de la Citadelle qui servait de toile de fond au premier épisode, une façon d’appréhender le caractère résolument plus noir de ce second volet.

Comme dans les autres titres de Bioware, l’intérêt du scénario n’est pas véritablement dans sa finalité mais plutôt dans son déroulement, qui s’effectue à travers les différents choix du joueur. Pour accentuer l’aspect interactif de Mass Effect 2, les développeurs de Bioware ont une fois de plus mis en avant les personnages qui constituent l’équipe de John Shepard. Drell Thane par exemple, est un assassin particulièrement fataliste avec une apparence reptilienne qui convient parfaitement au personnage et qui s’affiche de bien belle manière grâce aux animations faciales du jeu. Miranda est également un exemple de la patte Bioware (Morrigan dans Dragon Age ou Bastila dans KOTOR) avec un caractère froid qui ne laissera malgré tout pas indifférent.

L’esprit d’équipe

Pour chaque membre de l’équipe, le joueur pourra d’ailleurs effectuer une mission secondaire lui offrant une opportunité supplémentaire de creuser dans le passé des personnages avant de les embarquer dans un nouveau sauvetage de l’humanité. Ces missions permettent de créer un lien fort entre les personnages, lien qui peut être tissé aux travers des nombreuses conversations proposées par le jeu. Le principe de choix introduit dans le premier volet fait ici son retour, et offre toujours une véritable prise sur le déroulement de l’histoire et des relations entre personnages. Tous ces dialogues sont d’ailleurs appuyés par un jeu d’acteur de très bonne qualité, y compris en version française.

Mass Effect 2 prend même en compte, mais de manière malheureusement assez anecdotique, les décisions prises par le joueur dans le premier épisode. Ainsi, le grand dilemme du premier Mass Effect, qui consistait à choisir entre Kaidan et Williams, est abordé mais de manière très rapide, ce qui est un peu décevant pour les fans du premier volet. Côté réalisation, Mass Effect 2 n’a que peu évolué depuis 2 ans, et les joueurs pourront malheureusement retrouver les défauts de Mass Effect comme les quelques animations ratées, ou encore les temps de chargement interminables. Certes les fameux ascenseurs ont aujourd’hui disparus, mais pas les chargements associés, ce qui est vraiment dommage.

Une fois dans le feu de l’action, les éléments de shoot prendront un peu le pas sur les éléments de RPG. Avec six classes de personnages, les amateurs trouveront de quoi faire grâce au système de combat assez complet que propose le titre de Bioware. Côté nouveauté, le joueur peut maintenant utiliser les éléments du décor comme couverture à l’aide d’un simple appui sur un bouton de la manette, le tout étant plutôt bien mis en avant à l’aide d’un level design adapté. Le principe de surchauffe des armes a été remplacé par un rechargement standard, et l’arsenal d’armes disponibles est maintenant plus varié.

Place à l’action

Les principes de gestion d’équipe ont également été revus, un appui sur la croix directionnelle permettant par exemple d’envoyer deux alliés de Shepard à un endroit donné. Globalement, grâce à une roue d’action plus simple d’utilisation et à des biotics plus faciles à manipuler, les combats sont ici plus intéressants et surtout beaucoup plus présents, peut-être un peu trop au goût de certains. En effet, avec une gestion de l’expérience des plus basiques et la disparition pure et simple de l’inventaire, les fans de RPG risquent d’être déçus de la tournure prise par Mass Effect 2 qui privilégie l’action au détriment du RPG.

Au final, Mass Effect 2 laisse donc une impression assez bizarre. Même s’il s’agit d’une suite plutôt bien pensée qui explore une fois de plus l’univers de science-fiction de la série, force est de constater que certains défauts n’ont pas été effacés (notamment les temps de chargement), et que l’orientation prise par les développeurs ne sera pas forcément du goût de tous. L’interaction entre personnages est une fois de plus mise en avant, mais les aspects fondamentaux du RPG (expérience, inventaire) ont été laissés de côté, ce qui apparait comme un choix volontaire des développeurs pour attirer un public toujours plus large. Un choix discutable.


Initialement publié le 19.02.10

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Mass Effect 2 reste un bon jeu même si certaines lacunes du premier volet et l'orientation résolument action prise par les développeurs risquent de ne pas plaire à tous les fans de la série.
ON A AIMÉ !
- Interactions entre les personnages
- Système de combat
- Univers plus sombre
ON A MOINS AIMÉ...
- Trop orienté action
- Temps de chargement
- Scénario sans vraie originalité
Mass Effect 2
Editeur : Electronic Arts
Développeur : Bioware
Genre : Action / RPG
Support(s) : PC, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1 joueur
Sortie France : 28/01/2010
Sortie USA : 26/01/2010
Sortie Japon : 16/03/2010