A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > TECH > Dossiers > Multimédia > Creative iRoar Go : le haut de gamme de l’enceinte bluetooth
Multimédia / PC / PS4
Creative iRoar Go : le haut de gamme de l’enceinte bluetooth
Cher mais la qualité est bien là

Voici un nouveau banc d’essai pour une enceinte bluetooth. Cette fois on tape dans le haut de gamme de chez Creative. Et ça se sent …

 

La bête 

Comme vous pouvez le voir sur notre vidéo, la taille de l’enceinte est tout de même conséquente (54 x 192 x 97 mm, pour un poids de 810g), on n’est donc pas dans le cadre d’une ‘petite’ enceinte bluetooth. Mais c’est normal aussi vu ce qu’elle a dans le bide. L’objet est beau, vraiment classieux. La finition noire lui donne un aspect haut de gamme, ce qui va bien avec son prix de 200 euros. La grille est du plus bel effet aussi. 

Mais revenons sur ce qu’elle a dans ses tripes. Cinq hauts-parleurs rien que ça : deux tweeters à champ lointain, un subwoofer et deux radiators passifs sur les côtés. En gros le spectre sonore devrait être bien couvert. Du côté de l’électronique, on a deux amplis, un pour les graves et les médiums et un pour les aigus. 

Il est temps de voir ce que ça donne. Après un couplage bluetooth parfait dans sa simplicité, je balance quelques morceaux puisés dans tous les genres. Et là on est bluffés. Le son est un peu grave (mais ça se règle comme vous pourrez le lire plus bas) certes mais la patate est belle et bien là. Voilà une enceinte digne de figurer dans une pièce bruyante au moment de l’apéro entre amis. Les basses sont clairement renforcées pour donner de l’énergie à l’ensemble. Cela peut convenir à volume élevé mais si on baisse un peu les décibels, on peut compter sur le savoir-faire de Creative. 

La première possibilité de réglage de son est liée à une petite particularité de l’objet, vous pouvez influer sur l’enveloppe globale en changeant la disposition de l’engin. A la verticale, le son fait la part belle aux basses, en perdant quelques petites choses projetées par la partie inférieure de l’enceinte. A plat, le son devient plus équilibré, largement meilleur à mon goût. Là on touche tout de même une qualité que l’on ne retrouve pas dans certaines chaînes de salon. 

Si vous n’êtes toujours pas satisfait du son, vous pouvez toujours télécharger le logiciel Sound Blaster Connect (sur ordi et mobiles) pour faire mumuse avec les réglages. On nous permet ainsi de régler l’égaliseur mais aussi la sonorisation des hauts-parleurs (neutre, chaud, énergétique et SuperWide). Cet effet SuperWide est la marque de fabrique de Creative et il est franchement impressionnant. Il augmente la portée du son et c’est absolument notable. Vraiment vraiment bien. 

Vous n’avez pas envie de jouer avec l’application, pas de soucis, le bouton Roar présent sur l’appareil permet d’améliorer aussi la restitution, notamment en compensant les aigus et les graves à faible volume. 

Les sources de son 

La bête est bien fournie. On peut évidemment utiliser le bluetooth avec un ordi ou un téléphone (à noter la présence d’un bouton ‘téléphone’ permettant d’utiliser l’enceinte comme kit main libre, malin ça). Mais ce n’est pas tout évidemment, il y la liaison micro USB pour pouvoir brancher votre PC ou votre Mac (attention c’est aussi compatible PS4 pour ceux qui le veulent).  Il y a aussi le NFC, moins répandu pour l’instant. Les boutons présents sur l’enceinte permettent de piloter la lecture sur l’équipement jumelé, mais ça on a l’habitude. 

Il y a également un port Micro-SD (jusqu’à 32 Go) donc il y a un lecteur intégré qui gère les formats MP3 et WMA jusqu’à 320kbps et FLAC jusqu’à 1.3Mbps. Pratique ça. Le port USB permet aussi de brancher vos équipements en filaire et de les recharger en même temps via l’enceinte. Le petit bouton ‘Rec’ n’aura pas échappé à votre vigilance, l’IROAR GO peut ainsi se transformer en enregistreur vocal. En bref, il y a tout ce qu’il faut pour une enceinte bluetooth moderne, donc un très bon point de ce côté là.

Dernier détail, la batterie. 12h de musique. Pas mal non ? 

Si l’enceinte vous plaît, vous pouvez toujours aller chercher d’autres informations techniques sur leur site

 

A l’heure du bilan il est difficile de trouver des défauts à cette enceinte. Le son est impressionnant, la connectique est sérieuse, les réglages sont nombreux et l’effet SuperWide est impressionnant. Certes la bête est assez grosse dans sa catégorie mais vous ne regretterez pas l’investissement. N’hésitez pas !