MaXoE > ZOOM > Dossiers > Animaux > Le muscle stérilisateur par des anticorps chez les animaux et sans chirurgie

Le muscle stérilisateur par des anticorps chez les animaux et sans chirurgie

Chat_errantVous ne le savez peut-être pas, mais le  nombre de chats et de chiens errants augmente fortement dans certains pays. Cela devient même problématique par endroits.

A tel point que certains gouvernements sont obligés de prendre des mesures drastiques allant jusqu’à l’euthanasie massive.

La stérilisation est une solution souvent employée, mais c’est à la fois trop couteux, trop complexe, trop long, et surtout trop peu efficace.

Une nouvelle méthode a été trouvée pour stériliser les animaux dès la naissance, sans opération ni douleur, et surtout à bas coût. L’équipe de Bruce Hay, de l’Institut de Technologie de Californie, ont trouvé le moyen de faire produire au corps des  animaux, leurs propres stérilisants.

Ils se sont inspirés d’une technique déjà existante, qui consiste à faire produire au système immunitaire de l’animal des anticorps bloquant la GnRH. La GnRH est une hormone nécessaire au déclenchement du développement de l’ovule ou du sperme. En bloquant la GnRH, l’individu ne peut plus se reproduire.

Problème, le système immunitaire oublie rapidement. Il faut donc refaire le vaccin chaque année. On ne va évidemment pas demander à un chat de gouttière de revenir annuellement avec son carnet de santé.

Bruce Hay a eu une idée originale : demander aux muscles de produire eux-mêmes ces anticorps anti-GnRH, en injectant la « formule » directement dans leur machinerie cellulaire grâce un virus qui joue ici un simple rôle de coursier (il apporte la formule dans la cellule).

Pourquoi les muscles ? Car la durée de vie de ce type cellulaire est incroyablement longue pour l’organisme. Ainsi, une cellule musculaire peut survivre et produire des anticorps pendant une dizaine d’années, voir plus !

Actuellement efficace uniquement sur des souris, les chercheurs travaillent sur une version pour les chats et les chiens.

Ainsi, un simple spray pourrait permettre de contrôler les naissances. Efficace, simple, et peu couteux. De plus, cela ne modifie en rien le comportement de l’animal qui continu de produire des hormones et d’avoir une vie normale, contrairement aux chirurgies de stérilisation que l’on fait subir aux animaux de compagnie.

 

DNA ‘vaccine’ sterilizes mice, could lead to one-shot birth control. sarah C.P. Williams, 5 October 2015, Science


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...