MaXoE > GAMES > Tests > PC > Destiny 2 – La Reine Sorcière : Une nouvelle campagne pertinente !

Destiny 2 – La Reine Sorcière : Une nouvelle campagne pertinente !
Mais qui laissera de côté les novices

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Cela fait déjà 5 ans que Destiny 2 est disponible. Durant ce laps de temps, nous vous en avions déjà parlé, le « jeu service » de Bungie a bénéficié d’un premier Season Pass, de nombreuses saisons et événements, d’une « mise au coffre » de certaines planètes, d’un DLC sur le Bastion des Ombres,… Ainsi qu’une formule de gratuité en devenant Free-to-Play en 2019, du moins pour la découverte des éléments principaux. Aujourd’hui, il est temps de vous livrer nos impressions sur la dernière extension parue fin février dernier : La Reine Sorcière, ou The Witch Queen.

Après vous avoir parlé de la campagne principale, des mécaniques de jeu ainsi que des DLCs de la collection Renégats avec La Malédiction d’Osiris (décembre 2017), l’Esprit Tutélaire (mai 2018) et Renégats (septembre 2018), puis Au-Delà de la Lumière lors de nos tests respectifs, nous ne pouvions faire autrement que de continuer notre suivi de Destiny 2; surtout qu’en plus cette extension de la Reine Sorcière avait un certain potentiel à faire valoir.

Juste avant de commencer par la partie scénaristique, sans rien spoiler pour les nouveaux(elles) venu(e)s, rappelons brièvement à celles et ceux étant passé à côté de l’information que le studio Bungie a été racheté par Sony cette année, mais ce rachat ne change absolument rien concernant Destiny 2, le soft reste multiplateforme et est même cross-play.

Une aventure, surtout pour les fans

Pour cette nouvelle aventure, on puise directement dans le Lore que la franchise s’est forgé jusqu’à maintenant. Alors qu’elle n’était qu’un « personnage bien ancré » tirant les ficelles dans l’ombre et usant de ruses, la Reine Sorcière ou Savathûn est enfin mise en lumière. Un régal pour les aficionados de la série et leur appétit grandissant pour l’univers qu’offre Destiny, mais avec toutefois une certaine contrepartie pour les novices : l’impact de cette campagne leur sera forcément moindre.

Sans en dire trop, nous vous dirons juste que Savathûn a réussi à mettre la main sur la Lumière et la maîtrise désormais totalement. Pire encore, elle en fait don à ses sbires de la Ruche. Ce sera à vous, Gardien(ne), de percer ce grand mystère et de vous battre.

Pour se répéter brièvement, avec cette partie scénaristique chaque fan de Destiny appréciera pleinement d’en savoir plus sur Savathûn, sur certaines questions qui étaient encore en suspens, sans oublier la découverte d’informations supplémentaires. Clairement, la narration de ce dernier DLC a réussi à nous tenir en haleine, avec des inspirations issues de The Mandalorian ou encore Star Trek. Une belle entrée en matière pour le moment donc, d’autant que la durée de vie s’avère relativement correcte pour finir l’entièreté de cet ensemble dense.

Des nouveautés très appréciables

À ce sujet, pour cette dernière campagne, l’ambiance est absolument frappante. D’un côté on fait face au trône de la Reine Sorcière, mélange de féérie et contes macabres, puis tout d’un coup de l’autre, on passe à un ensemble marécageux doté de couleurs et teintes pastels, ainsi que de lieux plus grands, même si à notre grand regret, tout n’est pas explorable.

De même, si nous connaissions déjà la Ruche et ses ennemis, ils adoptent des patterns différents de ceux auxquels nous étions habitués, tout en profitant d’un « arsenal de Lumière » et d’autres opposants, eux, ont un bouclier façon spectre à détruire au préalable. Ce fut un plaisir de les affronter avec le mode de difficulté Légendaire, ce dernier apportant, pour le coup, une belle dose de défi, l’IA étant revue à la hausse.

Si pour s’en défaire, on retrouve le gameplay typique et accrocheur de Destiny 2, pas question de foncer tête baissée pour autant. On prend une approche encore plus réfléchie qu’avant, avec une certaine patience et dextérité, car comme nous venons de le dire, le défi est à la hauteur, nos opposants étant plutôt durs à cuire et assez résistants.

On peut aussi se servir de nouveaux apports non négligeables à l’instar de l’apparition d’un « glaive ». Vous vous en doutez peut-être, cette arme est fun à utiliser, surtout qu’elle peut servir en tant qu’arme multitâche, c’est-à-dire en combats de mêlée, à distance ou encore pour la défense avec son lot de facultés -différentes pour chaque classe-.

Autre nouveauté, majeure cette fois-ci, une feature longtemps réclamée et qui manquait à l’appel : la création d’armes. Pour faire simple, on peut désormais façonner et ajuster son armement par le biais d’une forge et de ressources. Le but étant évidemment de les parfaire au maximum avec les attributs (maniement, stabilité, etc…) que l’on préfère. Forcément, se sentir impliqué de cette manière est un réel plus, d’autant que la difficulté Légendaire de cette extension s’y prête bien, et ce même si le processus -comme souvent avec l’artisanat- peut être long et couteux pour se réaliser une arme parfaite. Un aspect qui ne fera pas peur aux plus acharné(e)s d’entre vous, en espérant que cette forge continue d’avoir une belle utilité dans le futur, et ne devienne pas un simple gadget.

En vous laissant quelques découvertes, comme le retour de Mars ou les ajustements/mises à jour de la « doctrine abyssale » (d’ailleurs au passage on vous conseille vivement de tester vos classes dessus, en particulier l’Arcaniste), n’oublions pas que le soft propose comme à son habitude, diverses activités supplémentaires avec les Assauts, Raids,… et autres joyeusetés, tout ceci sans oublier la partie multijoueur.

Si l’on note encore quelques soucis de déséquilibrage, moindres qu’auparavant tout de même, la nouvelle saison en cours, celle des Réincarnés, nous a pour l’instant moins convaincus que cette dernière campagne. Il faut dire qu’elle n’en est encore qu’à ses débuts et que de nouveaux éléments sont à venir. Pour autant, les Champs de bataille des PsiOps où il faut capturer un membre de la ruche, sortent du lot.

On pourrait continuer cette partie en vous parlant davantage du retour de Mars, ou donner un avis plus approfondi encore sur les features actuelles, mais il serait bon d’attendre l’accès à tous les éléments pour émettre un ressenti vraiment définitif -avec les patchs de réglages associés à venir prochainement-, chose que nous ferons évidemment par la suite.

Une TRès belle ambiance

Précisons deux dernières choses, la première c’est que l’OST s’illustre parfaitement avec une certaine puissance et des passages inquiétants à la fois. La seconde par contre, n’est pas des plus réjouissantes pour le moment puisque l’on a rencontré -et encore actuellement- quelques soucis de plantages sur Xbox (notre console de test), ou même de fluidité en ouvrant le menu principal du personnage,… À noter que ces problèmes sont connus et sont en cours d’investigation à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Testé sur Xbox Series X

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Cette dernière extension « La Reine Sorcière » arrive à relancer un intérêt certain pour Destiny 2. Tout d’abord par sa très belle ambiance visuelle et sonore, sa narration puisant directement dans le Lore de la série pour brosser les fans dans le sens du poil. Ensuite par son mode de difficulté Légendaire apportant une véritable dose de défis, et par la nouvelle feature de création des armes -même si à long terme cela peut être usant. Et bien évidemment par son système de jeu toujours aussi prenant. On émettra cependant quelques bémols à l’heure actuelle : les soucis d’ordre technique (crashs,…), la Saison des Réincarnés moins intéressante que la campagne et les novices seront beaucoup moins impactés par tout ce qui tourne auteur de La Reine Sorcière.
ON A AIMÉ !
- La nouvelle campagne puisant dans le Lore
- Un très beau visuel
- Le glaive et les autres ajouts
- Difficulté Légendaire
- OST
- La création d’armes
ON A MOINS AIMÉ...
- Des soucis d’ordre technique
- Les novices se sentiront beaucoup moins impactés, comme les ancien(ne)s ayant décroché(e)s
- La création peut être usante à long terme
Destiny 2 – La Reine Sorcière : Une nouvelle campagne pertinente !
Destiny 2 - La Reine Sorcière
Editeur : Bungie
Développeur : Bungie
Genre : FPS/TPS à forte tendance multijoueur / Looter-Shooter
Support(s) : PC, PS4, PS5, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1 - Multi
Sortie France : 22/02/2022

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...