MaXoE > GAMES > Tests > PC > Destiny 2 – Au-Delà de la Lumière : Un début de DLC prometteur

Destiny 2 – Au-Delà de la Lumière : Un début de DLC prometteur
Il y a encore du contenu à venir

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Sorti il y a maintenant trois ans, Destiny 2 continue de faire parler de lui grâce à son suivi et ses extensions majeures. Aujourd’hui la dernière en date n’est autre que « Au-Delà de la Lumière », premier DLC d’une nouvelle trilogie, suivi en 2021 de The Witch Queen puis en 2022 de Lightfall. Voyons voir ce que nous réserve cette première partie.

Vous le savez déjà si vous faites partie de nos lecteur(trice)s assidu(e)s, à la rédaction on apprécie beaucoup Destiny 2 comme en atteste nos tests sur la version de base ainsi que sur Destiny 2 – Renégats et ses extensions : La Malédiction d’Osiris (décembre 2017), l’Esprit Tutélaire (mai 2018) et Renégats (septembre 2018).

Ce nouveau DLC « Au-Delà de la Lumière » (ou ADL pour faire court) signe aussi une réhabilitation au sein du jeu. En effet, le soft de Bungie est devenu Free-to-Play au cours de l’année 2019 mais l’arrivée de cette extension « ADL » signifie aussi une « mise au placard » via un Coffre de contenus. Comprenez par là que trouvant Destiny 2 trop volumineux en poids, Bungie a préféré se séparer entre guillemets des éléments et planètes associés à l’An 1. Autrement dit toutes les quêtes/missions, armes, événements PVP/PVE (Raids, etc…) associés à Io, Mars, Mercure,… ne sont plus disponibles et sont actuellement en attente dans un « coffre » afin d’éventuellement en ressortir plus tard. Logiquement, puisque cela a été indiqué depuis un bon moment maintenant par l’équipe, notre test ne prendra pas vraiment cette donnée en considération, bien que cette disparition s’explique aussi par la perte de contact de l’humanité avec diverses destinations lors de la fin de la Saison de l’Arrivée.

Une trame plus sombre et bien écrite

Cette nouvelle partie prend place sur Europe, ou du moins la lune de Jupiter, une terre résolument glacée et abritant des choses étonnantes en son sein. Sans en dévoiler trop pour les nouveaux(elles) venu(e)s, sachez que certains personnages côtoyés auparavant prennent ici une plus grande place. En effet, Variks lance un appel à l’aide à notre Gardien car des déchus utilisant le pouvoir de Stase ont envahi « cette planète ».

Teasé depuis plusieurs années notamment à travers des écrits, les Ténèbres sont largement plus que palpables, cette menace, longtemps redoutée est enfin présente sous une « forme » matérialisée. Pour Bungie, le travail était double : nous conter une suite intéressante mais aussi répondre à des questions longtemps demeurées sans réponses dans l’univers de la franchise. On peut donc le dire, cette nouvelle extension « ADL » bien que courte scénaristiquement parlant (environ huit heures), est bien écrite tout en étant plus sombre qu’à l’accoutumée. L’implication des Ténèbres apporte aussi des situations plus ambivalentes, car un Gardien de la Lumière peut-il céder à une part des Ténèbres ou en faire son allié ? Le spectre nous accompagnant étant logiquement moins réceptif à cela.

Un rafraîchissement bienvenu avec les pouvoirs de la Stase – Mais par contre avec un déséquilibre en PVP

Faire cette expérience permet l’acquisition du pouvoir de la Stase (nouvelles Doctrines) ici soumise en tant que sous-classes pour l’Arcaniste (Sombreurs), Chasseur (Revenants) et Titan (Béhémots) que nous sommes. Sans nul doute, utiliser ces nouvelles capacités est un réel plaisir lors des combats, la Stase permettant de geler et donc de figer temporairement nos adversaires et de leur octroyer davantage de dégâts dans cette configuration ou même de ralentir certains opposants, tout dépend de la classe choisie.

Néanmoins malgré ce rafraîchissement, il est fort regrettable que l’équilibre n’ait pas été ajusté lors de joutes entre joueur(euse)s (en PVP donc). En l’état, on fige et/ou l’on se fait rapidement figer alors que nos opposants ne sont pas forcément dans notre ligne de mire mais davantage derrière des éléments du décor, ce qui pousse forcément les joueur(euse)s à ne plus faire de PVP pour le moment en attendant un éventuel patch de rééquilibrage.Ce ne sera pas une mince affaire puisqu’il faut aussi composer avec cette balance dans le Raid de la Crypte de la Pierre venant tout juste d’être disponible. D’ailleurs nous ne manquerons pas de vous en parler ultérieurement, ainsi que de la Saison de la Traque, c’est-à-dire lorsque tous les éléments seront disponibles, car pour l’instant certains contenus ne sont pas encore accessibles. Rappelons que la Saison de Traque débute donc en ce mois de novembre pour finir en février 2021.

Nous vous le disions en amont, Europe, la lune de Jupiter a quelque chose de spécial et d’intriguant. Ce nouveau terrain de jeu glacé excelle en terme d’ambiance. Outre des montagnes glaciales et des terrains neigeux, on y trouve des lieux intérieurs superbes, tant sur la direction artistique que sur les effets météorologiques.

En outre, en plus de nouvelles activités (Chasses aux Courroucéens, quêtes scénarisées, Assaut Le Chemin Miroitant,…) et de secrets à découvrir, le niveau de « Lumière » a été rehaussé, et en fonction de sa classe et de ses habitudes, certaines personnes auront peut-être un peu de mal si elles ne sont pas tout à fait au niveau recommandé. Looter-Shooter oblige, un peu de farm est donc nécessaire pour se tenir à jour avec les nouveaux armements/équipements (Poigne du Salut, Manteau de Glace, Frappe Nuageuse,…), même si l’on en dénombre peu au final.

Pour finir, ce DLC ne s’accompagne pas que de la destination Europe mais également du Cosmodrome, un endroit bien connu des joueur(euse)s du premier opus, entièrement de retour pour ce second volet. Concrètement, le Cosmodrome sert de tutoriel pour apprendre et aborder les mécaniques du soft (Assaut Disgrâce inclus) mais également pour en apprendre plus sur l’épopée et avoir des explications plus claires sur l’univers et le Lore.

Testé sur Xbox One X

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Alors que vaut vraiment cette première partie de contenu « Au-Delà de la Lumière » ? Pour le moment, Bungie délivre une nouvelle histoire intéressante trouvant des réponses à certaines questions, ainsi que de nouveaux paysages superbes. Ce contenu ne dépaysera donc pas les amateur(trice)s du soft puisque l’on reprend les bases déjà établies auparavant avec des pouvoirs de la Stase apportant un rafraîchissement plus que bienvenu. Dommage cependant que la partie PVP manque fortement d’équilibre à cause de ces nouveaux pouvoirs de Stase justement. (Nota : la note est susceptible d'évoluer avec le nouveau contenu de ce DLC et des nouvelles informations)
ON A AIMÉ !
- Trame bien écrite
- De superbes lieux à découvrir
- Les pouvoirs de la Stase
- La version française
ON A MOINS AIMÉ...
- La Stase amène un gros déséquilibrage lors de joutes entre joueur(euse)s
- Campagne assez courte
- Manque de risques
Destiny 2 – Au-Delà de la Lumière : Un début de DLC prometteur
Destiny 2 - Au-Delà de la Lumière
Editeur : Bungie
Développeur : Bungie
Genre : FPS/TPS à forte tendance multijoueur / Looter-Shooter
Support(s) : PC, PS4, PS5, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1 / Multi
Sortie France : 10/11/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...