MaXoE > GAMES > Tests > Mobiles > Retour sur Out There Ω The Alliance : vers l’infini et au-delà !
Mobiles / PC / Switch
Retour sur Out There Ω The Alliance : vers l’infini et au-delà !

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
L'été, c'est aussi l'occasion de revenir sur certains jeux, notamment s'ils peuvent être emportés sur votre lieu de villégiature. C'est pourquoi je reviens aujourd'hui sur un jeu sorti sur Switch au mois d'avril. D'ailleurs le jeu avait déjà atterri sur PC et mobiles il y a quelques années de cela. On se devait donc d'en parler sur MaXoE.

Ce titre est tout à fait dans la veine des titres prévus pour mobiles. J’entends par là que le gameplay est assez simple en tout cas dans ses mécaniques et qu’il est basé sur une forme de challenge, c’est à dire battre son propre score. Mais, comme vous allez pouvoir le lire ici, le jeu est bien plus qu’un simple amusement mobile.

Survivre

Alors le gameplay est simple : il faut survivre. Le contexte est le suivant : vous étiez en voyage interstellaire, en cabine cryogénisée. A votre réveil, une jolie surprise vous attend : vous êtes complètement paumé dans la galaxie. Vous allez devoir rejoindre un point particulier en faisant des escales de planètes en planètes. 

Allez, plongeons dans le gameplay. Vous démarrez avec un vaisseau proposant un certain nombre d’emplacements pour y stocker des éléments d’améliorations ou des composants. Ces derniers sont des gaz ou des métaux que vous allez pouvoir récolter sur les différentes planètes parcourues. Ce vaisseau dépend de trois ressources : l’oxygène, le carburant et sa coque. Au départ vous êtes dans un système solaire, votre point de départ. Vous pouvez choisir de vous déplacer vers une ou plusieurs des planètes de ce système. A chaque fois, on vous indique le coût en carburant et en oxygène et les éventuels dangers pour votre coque. A vous donc de faire le bon choix et il va être cornélien car ces planètes regorgent de ressources, vous allez donc vouloir y aller pour récolter des choses avec les risques potentiels et surtout l’éventuelle déception d’un astre finalement pauvre en ressources. C’est tout l’art de ce jeu, se déplacer, avec des risques et récolter du mieux qu’on peut.

Une fois le système visité, vous allez devoir changer de coin et donc vous diriger vers un nouveau soleil pour voir ce qu’il cache. Vous devrez alors faire un autre choix : plutôt une naine jaune en général entourée de planètes riches en oxygène, plutôt une géante bleue souvent synonyme d’hydrogène et donc de carburant, … ? Oui il y a une part de hasard dans tout cela et cela donne du sel à l’ensemble. Et puis le jeu nous raconte une histoire. A chaque nouveau système, il y a un événement : une rencontre avec une race extra-terrestre, une panne, des ennuis, des cadeaux. Le tout est raconté comme dans les livres dont vous êtes le héros. C’est pas mal du tout, l’immersion est de mise.

Faites preuve de stratégie

Même si le hasard a sa place dans le jeu, il va falloir faire preuve de stratégie pour traverser tous ces systèmes jusqu’à l’un des objectifs du jeu. Oui, il y a plusieurs objectifs possibles, la rejouabilité est donc là. A chaque saut, il faudra anticiper une planète pauvre en ressources ou des événements non désirés. Sachez aussi qu’au hasard des déplacements, vous tomberez sur des vaisseaux abandonnés. Ceux-ci peuvent se révéler plus économes en carburant ou plus gros pour plus de stockage.

Mais réfléchissez bien avant de laisser tomber votre vaisseau actuel car les ressources nécessaires pour ces vaisseaux ne sont pas forcément les mêmes et elles peuvent se révéler plus rares. Et c’est ça qui est bien, plus on joue, plus on perd, plus on va loin la fois suivante. Vous allez affiner votre stratégie, ne pas faire les mêmes erreurs. Vous ferez des choix aussi sur les modules de votre vaisseau. Ils permettent de le rendre plus performant mais ils prennent une place dans votre stock et il faut pouvoir les construire avec des matériaux parfois difficiles à trouver. C’est donc encore à vous de customiser votre navire de la bonne manière pour aller le plus loin possible.

Et le résultat tombe comme un couperet : Out There est très très addictif. J’ai passé des heures à recommencer encore et encore sans me lasser (même si le début de chaque partie est un peu répétitif). Le plaisir est bien là et chaque partie pouvant durer assez longtemps, cela se marie parfaitement avec le jeu mobile, on avance un petit peu de temps en temps.

Graphiquement, même si c’est un jeu plutôt simple c’est plutôt joli. Les planètes et les étoiles sont très bien modélisées. L’ambiance sonore est de mise aussi avec quelques partitions bien senties.

Testé sur Switch

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Je ne m'y attendais pas. Je suis tombé dans le piège, l'addiction m'a saisi. Le titre vous propose une très jolie ambiance et un challenge qui va titiller tous les joueurs. Difficile de relâcher la manette tant qu'on n'est pas arrivé au bout de l'espace. Et pour cela, il faudra être fin dans la gestion de vos ressources et avoir aussi un peu de chance, il faut bien le dire. En bref, un jeu à emporter partout avec votre Switch.
ON A AIMÉ !
- Terriblement addictif
- Une jolie immersion
- Difficile à souhait
- Des heures et des heures de jeu
- Rejouabilité assurée
ON A MOINS AIMÉ...
- Parfois répétitif
- Parfois frustrant
Retour sur Out There Ω The Alliance : vers l’infini et au-delà !
Out There: ? The Alliance
Editeur : Mi-Clos Studio
Développeur : Mi-Clos Studio
Genre : Aventure, gestion
Support(s) : Mobiles, PC, Switch
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 09/04/2019