MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > El Shaddai Ascension of the Metatron : bizarre et plaisant

El Shaddai Ascension of the Metatron : bizarre et plaisant

NOTE DE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le titre qui nous intéresse ici n'est pas passé inaperçu lors de ses sorties face à la presse. Sa patte graphique très particulière n'a laissé personne indifférent, reste à voir si le jeu qui se cache derrière vaut le détour.

shaddaihaut

Le titre vous place dans la peau d’Enoch, le porte-flingue des dieux, qui doit ramener à la raison les sept anges déchus qui ont préféré fuir les cieux pour s’éclater sur la terre ferme. Librement inspiré de quelques passages bibliques, le scénario aura vite fait de vous perdre tout en maintenant une idée claire dans votre tête : vous êtes là pour botter les fesses de tous les impudents qui se dressent sur votre route. Voilà, ça va mieux en le disant.  

 

Du shoot-beat’em all-up

Dès les premiers instants, on vous propose de bastonner quelques ennemis avec une épée qui ressemble à un arc (les voies des artistes sont parfois impénétrables). On se rend rapidement compte que les combos proposées sont loin de celles d’un God Of War. Ainsi, vous disposez d’une touche d’attaque, d’une autre de saut et une dernière de dash. La touche d’attaque peut être maintenue pour une frappe puissante ou combinée avec une gachette pour une combo spéciale. Les fans de beat’em all technique vont forcément déchanter car ici nul jauge de furie, de puissance ou autre joyeuseté du même genre. Pas d’indicateur de santé non plus, juste une armure qui part en miettes petit à petit, on apprécie l’idée d’ailleurs. 

  une de vos armes : l’épée (si si c’est une épée)

shaddai1

 

Ainsi, pad en main, on utilise plutôt nos réflexes et notre sens du placement. Rapidement les affrontements s’apparente même à une forme de shoot’em up : vous vous déplacez en permanence, vous évitez les tirs ennemis et utilisez votre ruade pour les déséquilibrer. Chaque ennemi encaisse jusqu’à un certain point, celui où il est groggy, celui où vous pouvez vous jeter sur lui pour lui subtiliser son arme. De ce côté-là c’est plutôt les vaches maigres car on nous propose une épée, une arme de jet à base d’ailes volantes et un bouclier propice aux attaques bourrines. Le fait de faucher l’arme de votre adversaire est plutôt tentante mais elle a un revers car elle remplace votre arme précédemment possédée ce qui peut se révéler gênant dans un combat contre plusieurs adversaires qui seraient moins sensibles à la nouvelle arme. Il faudra donc prioriser correctement vos victimes dans une arène et c’est cela qui fait tout le sel de l’aventure.

 Une attaque focus avec le bouclier

shaddai2

 

Mais le jeu n’est pas qu’une histoire de baston car des phases de plates-formes viennent gentiment s’inviter à la fête. Ces phases sont surtout présentes quand le titre passe à la 2D. Votre héros doit alors sauter sur des rochers, des vagues imposantes ou encore d’improbables roues à crans. Ces séquences sont une vraie bulle d’oxygène dans le déroulement de l’aventure car il faut bien avouer que les combats peuvent lasser à la longue.

Une inspiration hors normes

A la vue de ces quelques lignes, on pourrait tout de même craindre un manque d’originalité mais ce qui fait la force du jeu, ce sont les graphismes qui en font une véritable peinture moderne. Les décors bougent en permanence lors de votre progression, ils se parent de couleurs inattendues parfois psyché, ils savent aussi devenir plus doux avant d’égratigner votre rétine. Le joueur est ainsi pris dans un maelström graphique qui justifie à lui seul d’aller plus loin dans l’aventure. Ajoutez à cela des thèmes musicaux toujours en accord avec cette partition graphique et vous comprendrez qu’on est prêt à excuser toute répétitivité car tout joueur qui aime les belles choses ne pourra que se laisser charmer. 

Une séquence 2D dans des décors magnifiques

shaddai3

 

 

NOTE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Le titre est déroutant, sans nul doute. Les plus grognons d'entre nous diront qu'il est trop répétitif et on ne peut le nier sur son gameplay mais tous ceux qui cherchent une démarche artistique dans les jeux vidéo crieront au génie créatif avec un titre qui se joue autant qu'il se regarde.
ON A AIMÉ !
l'ambiance graphique et sonore
les phases en 2D
l'esprit décalé
ON A MOINS AIMÉ...
la répétitivité
le gameplay un peu trop simple
El Shaddai : Ascension of the Metatron
Editeur : ignition entertainment
Développeur : ignition entertainment
Genre : Action/plates-formes
Support(s) : PS3
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 08/09/2011

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...