MaXoE > GAMES > Tests > Xbox One > ReCore, où comment sauter dans tous les sens en tirant partout

ReCore, où comment sauter dans tous les sens en tirant partout
Un monde désertique avec un superbe graphisme

NOTE DE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Joule se réveille sur Alter-Eden, une planète dont la terra-formation était censée sauver l’humanité. Manque de pot, quand elle se réveille, Alter-Eden est toujours une planète désertique. Et les orbots (robots fonctionnant grâce à une orbe) qu’elle croise se révèlent être particulièrement agressifs. Détectant un signal, elle finit par se retrouver dans une grotte pour affronter une araignée robot et récupère une Orbe prismatique très puissante. Commence alors son enquête pour savoir où sont les autres humains et son père notamment, créateur des orbes et des orbots tout en remettant en fonctionnement les pylônes responsables de la terra-formation. Joule parcourra le monde ouvert d’Alter-Eden mais aussi les nombreux donjons, certains indispensables à la progression dans le jeu, d’autres non.
une-recore

Une mise en place de l’histoire un peu particulière

Tout commence d’une manière assez abrupte. Le personnage principal, Joule Adams, se réveille dans son vaisseau (un exploreur, qu’ils appellent ça) sur Alter-Eden. On ne sait rien de l’histoire, rien de ce qui s’est passé. Il va falloir attendre qu’elle sorte arpenter le monde désertique qui l’entoure pour qu’on en apprenne un peu plus. Les informations seront révélées au compte goutte. Les enregistrements qu’on récupère dans le jeu tombent un peu trop abruptement et nécessitent des précisions qu’on ne trouvera que dans le journal.

Joule tombe assez rapidement sur des animaux/insectes robotiques qui l’agressent, les Orbots, et elle devra parcourir à la fois le monde ouvert d’Alter-Eden et les différents donjons pour aller au bout de son aventure. Et c’est un des points positifs du jeu : le mélange entre le monde ouvert et les donjons. Certains de ces donjons sont obligatoires pour avancer dans le jeu (ceux permettant de réactiver les pylônes notamment). Les non-obligatoires vous permettront de récupérer des orbes, des plans pour améliorer vos compagnons ou des pièces détachées.

Un code couleur très important

Chaque Orbot a une couleur. Il faudra donc que Joule sélectionne la même couleur sur son arme pour avoir des tirs plus efficaces. Mais attention ! Certains changeront de couleur au cours du combat. Sans compter les fois où vous serez submergés par les orbots de toutes les couleurs et où le lock changera automatiquement de cible sans vous le demander, ce qui s’avèrera très agaçant.

Revenons-en à ces orbes de couleur qui permettront d’améliorer certaines caractéristiques de vos compagnons. Mais vous aurez aussi besoin de plans et de pièces détachées. Donc il vous faudra faire un choix crucial à chaque affrontement : tuer l’orbot et récupérer des pièces détachées ou arracher son orbe. Même si pour certains combats, le seul moyen de survivre face aux nombreux attaquants sera d’arracher les orbes, de sauter dans tous les sens et de tirer un peu partout sans prendre en compte les couleurs…

Joule et ses compagnons

Joule est une aventurière très agréable à jouer. Elle est non seulement super sympa graphiquement, mais aussi dans son gameplay. C’est un personnage qui parle peu mais qui se révèle fort et indépendant.

Joule commence avec Mack, un chien robot, puis récupèrera une araignée robot (Seth) et un singe robot (Duncan). Chacun a des caractéristiques propres et il faudra choisir soigneusement lequel prendre. Elle ne dispose par contre que de 2 Orbes (un robot fonctionne grâce à une orbe), ce qui veut dire qu’elle ne peut sortir du vaisseau qu’avec 2 compagnons mais un seul sera à ses côtés. Un petit coup de gâchette permet d’échanger les 2 compagnons. Ça a l’air assez sympa comme ça, mais les temps de chargement sont trèèèèèèèèèèès longs.

Donc imaginez un peu. Vous rentrez dans votre exploreur (temps de chargement), vous upgradez vos compagnons, vous faites votre choix, le chien et le singe par exemple et vous sortez (temps de chargement) et allez dans la nouvelle zone (temps de chargement). Et là, vous vous apercevez que vous auriez du prendre l’araignée (qui permet de grimper). Et ben voilà, vous allez devoir rentrer dans l’exploreur (temps de chargement), changer votre compagnon et ressortir de l’exploreur (temps de chargement) et retourner dans la zone en question (temps de chargement). Ça fait beaucoup de minutes perdues. C’est super long et très énervant à force.

Gameplay

Les combats sont bien nerveux, mais très inégaux dans la difficulté, problème qu’on retrouve d’une manière plus générale dans le gameplay. Certains passages typiquement plateau seront très faciles, et d’autres particulièrement ardus.

Joule se dirige bien ce qui facilite les choses quand on cherche désespérément la logique du chemin. Et le temps et la vitesse à laquelle on parcourt le chemin est souvent très important. A mon plus grand désespoir… Un des donjons m’a bien énervé. J’arrivais systématiquement à la porte au moment où elle se fermait…

Les commandes sont très simples ! Sauter et même double saut (bouton A), voler quelques secondes grâce à ses chaussures à réaction (bouton B), locker la cible (gâchette gauche), tirer (gâchette droite), tir puissant (gâchette droite supérieure) et envoyer son compagnon à l’attaque (bouton Y). Sans compter que quand on change de compagnon (gâchette gauche supérieure) il lance automatiquement une attaque puissante (brave bête).

Donc tout ça fait que le jeu est très agréable à jouer. Au début. Au bout d’un moment, ça devient très répétitif quand même. Il faut tirer beaucoup et sauter beaucoup. Encore et encore…

NOTE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

ReCore est un bon petit jeu d’action/plateau. Pas prise de tête, joli à regarder, sympa à jouer même si le niveau de difficulté est assez inégal. L’héroïne est attachante et je suis profondément jalouse de Mack, son chien robot. Ils ont su rajouter quelques éléments originaux, comme la couleur des orbes et donc des Orbots. C’est un jeu qui n’est malheureusement pas accrocheur dans le sens où je ne me transforme pas en joueuse désespérée d’avancer dans le jeu, mais il fait passer le temps agréablement. Sa durée de vie n’est pas très élevée d’ailleurs : une dizaine d’heures. Et il ne faut pas plus à mon avis. Un bon jeu qui ne vaut pas plus que son prix !
ON A AIMÉ !
- Le design est très agréable
- Personnages attachants (Joule et ses compagnons)
- J’aime beaucoup le mélange exploration-shoot-plateforme
- Le mélange monde-ouvert vs donjons
ON A MOINS AIMÉ...
- Difficulté très aléatoire
- Les temps de chargement
ReCore, où comment sauter dans tous les sens en tirant partout
ReCore
Editeur : Microsoft Studios
Développeur : Armature Studio, Comcept, Asobo Studio
Genre : Jeu d'action-aventure, Jeu de plates-formes
Support(s) : Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 13/09/2016

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...