Après une très belle 6ème édition du MaXoE Festival au mois de juin dernier, le MaXoE Festival – La Suite revient comme prévu à la rentrée de septembre et nous vous proposons de participer à ce premier concours ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain dimanche 22 septembre minuit, nous vous proposons de gagner 1 lot comprenant 3 jeux : Life is Strange : Before the Storm – Édition Limitée (PC) + Just Cause 4 (Xbox One) + Shadow of the Tomb Raider ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Batman Arkham City : LE jeu de super-héros
PC / PS3 / Xbox360
Batman Arkham City : LE jeu de super-héros

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le chevalier noir est de retour pour une aventure XXL. Les mécanismes de base sont bien là et de nombreuses améliorations ont été apportées.

 batmanhaut

batmanArkhamJaquette

Le Chevalier noir est de retour avec ce nouvel opus. Tous ceux qui ont joué à Batman Arkham Asylum ont pris une sacrée claque. Le gameplay proposait un savant mélange d’action et d’infiltration. Pour tous ceux qui auraient loupé le coche de ce titre, opérons une petite séance de rattrapage. Batman ne peut pas rentrer dans le lard de ses ennemis tel le Rambo moyen. Non, il est vulnérable, il craint les balles et les gnons des petites frappes si elles sont trop nombreuses. Ainsi, notre ami préfère la méthode de l’infiltration et cette tâche est facilitée par une super vision lui permettant de voir à travers les murs, de détecter les ennemis et même de connaître leur rythme cardiaque. Cela vous permet ainsi de contourner les adversaires pour pouvoir les neutraliser discrètement par derrière. Mais parfois, il faut quand même participer à une baston en bonne et due forme. Et Batman Arkham Asylum avait introduit un système original permettant d’identifier, parmi vos adversaires, le prochain qui va vous frapper. Une sorte de sixième sens comme celui de Spiderman en quelque sorte. Ainsi le pugilat prend des allures stratégiques savoureuses. Le titre avait tout simplement redéfini le genre infiltration/action même si quelques défauts venaient encore quelque peu ternir le tableau : l’IA de l’adversaire n’était pas toujours à la hauteur et l’asile dans lequel se déroulait l’action manquait un peu d’envergure. Il semblerait que les développeurs aient entendu ces critiques. 

 

 Bienvenue à Arkham City

L’espace de jeu a ainsi été largement agrandi. Visez un peu : les autorités ont finalement choisi d’agrandir la prison de Gotham et pour cela, ils ont carrément isolé la partie Nord de la ville. Celle-ci est cernée par des murs immenses, des barbelés et des miradors. Tout une partie de la ville devient donc une prison à ciel ouvert propice à l’accueil de tout ce que Gotham a de moins bon. C’est un certain Hugo Strange qui s’est associé au nouveau maire qui a créé ce paradis du crime et, mieux encore, il a réussi a y enfermer Bruce Wayne. Il n’en fallait pas plus à Batman pour sortir la machine à baffe et commencer à faire le ménage dans ce repaire de brigands. Comme vous pouvez vous en douter, le Joker n’est pas loin et il va bien entendu nous concocter quelques plan machiavéliques. Mais qui dit prison, dit concentration de super méchants et là vous allez être servis :  Zsasz le fou du téléphone, double face, deadshot et bien d’autres viendront vous titiller un peu.

batman1

Avec ce nouvel espace, le titre met le doigt dans les jeux type bac à sable et c’est plutôt une bonne idée. La ville est grande, très grande, et vous n’aurez pas trop de votre grappin pour l’arpenter. Celui-ci vous hisse sur les toits sans aucun problème. Cela vous permet ensuite d’utiliser votre cape pour des vols planés bien sentis. La sensation de liberté de mouvement est réellement jouissive et elle n’est perturbée que par les trop nombreux malfrats qui jouent les trouble-fête. Entraînez-vous à bien maitriser vos déplacements car certaines missions vous obligeront à effectuer des courses chronométrées dans la ville.  

Une fois dans un immeuble, on retrouve le gameplay de Arkham Asylum. Les environnements clos vous obligent à vous la jouer infiltration. Analysez bien les trajectoires de vos ennemis pour pouvoir les surprendre. Activez des équipements avec votre fusil à chargé électrique, utilisez les fumigènes pour troubler les gardes et glissez-vous dans les conduits pour contourner le danger. On peut d’ailleurs signaler l’excellente vue aérienne qui vous facilite le travail pendant ces phases. 

batman2

Attention car l’IA a bénéficié d’un certain nombre d’améliorations. Si vos adversaires découvrent un corps inanimé, ils deviendront beaucoup plus méfiants et auront tendance à vous chercher dans les moindres recoins. De la même manière, en état d’alerte, ils utilisent des stratégies de couverture mutuelle particulièrement efficaces. Cela complique singulièrement ces phases d’infiltration et on aime ça ! Encore mieux, les boss qui étaient un des points faibles de l’opus précédent, ont largement gagné en intérêt : plus malins, ils vous demanderont de faire preuve d’un minimum de stratégie.

Bien entendu, pour affronter tous ces méchants, votre attirail est particulièrement conséquent : Batrang, crochet, fusil électrique, bombes fumigènes, j’en passe et des meilleurs. Et puis tout cet arsenal pourra être amélioré grâce aux points d’XP accumulés. Ce système donne une petite teinte RPG des plus savoureuses. 

On pourrait entrer dans tous les détails de ce titre. Parler des défis qui complètent la campagne solo, parler des missions assignées à CatWoman, parler des fiches complètes à consulter sur les méchants, parler des énigmes de l’homme-mystère, parler de tout cela … Mais ce qui est important dans ce titre, c’est sa faculté à vous emprisonner dans une nasse, celle du plaisir. L’ambiance est terrible et chaque bâtiment est est un puzzle en soi qui se déguste sans modération. Ce qui est sûr c’est qu’une fois qu’on a commencé le jeu, on ne peut plus s’arrêter …

Au final, voici un excellent titre, fignolé à l’extrême. Ceux qui ont joué au premier opus pourraient protester contre le peu de véritables nouveautés mais l’espace proposé ici justifie ce deuxième opus. Et puis pour ceux qui n’ont jamais goûté à Batman, il est temps qu’ils s’y mettent. 

batman 3

 

Testé sur la version Xbox 360.

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui Batman Arkham City est un très bon jeu. On peut lui reprocher le peu de véritables nouveautés par rapport à l'opus précédent mais on ne peut fermer les yeux sur un gameplay aux petits oignons. Les développeurs aiment l'homme chauve-souris, cela se sent dans chacun des pixels du titre.
ON A AIMÉ !
- l'étendue de la ville
- la pléthore de méchants
- l'IA renforcée
- l'ambiance
ON A MOINS AIMÉ...
- peut-être pas assez de nouveautés
Batman Arkham City
Editeur : Warner Interactive
Développeur : RockSteady
Genre : Action/Aventure
Support(s) : PC, PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 20/10/2011