MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Destiny : FPS et RPG font bon ménage

Destiny : FPS et RPG font bon ménage
Space Opera et FPS

NOTE DE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On en a beaucoup entendu parler. Le titre du studio Bungie, à l'origine de la série Halo, a beaucoup utilisé le marketing pour nous faire saliver : un univers de SF, des mécaniques de RPG et des planètes à explorer. Voyons voir ce qu'il en est...
destiny-haut

 

destiny-jaq-xboxoneCe n’est pas la première fois que nous mettons les mains sur Destiny. Vous pouvez d’ailleurs relire notre preview, histoire de vous rafraîchir la mémoire.  Comme vous avez pu le lire, on est dans du FPS teinté de RPG. C’est la mode d’insérer des mécaniques de jeu de rôle dans les FPS de nos jours, surtout en ce qui concerne les modes multi (Call of Duty le fait depuis longtemps par exemple).

Bref, on commence par choisir sa classe parmi trois : les titans, plutôt costaud, les chasseurs, plutôt orientés infiltration et les arcanistes qui développent plutôt des capacités magiques. On peut aussi changer l’apparence de notre avatar, c’est bien foutu. Une fois cette étape terminée, vous n’avez pas le temps de réfléchir, vous vous réveillez sur terre, en Russie. Tout est dévasté. Une espèce de petit droïd volant vous dit de vous enfuir. Il va vous accompagner tout au long de l’aventure. Dans cette première séquence, vous faites connaissance avec les déchus , une race extra-terrestre.

Le contexte : l’humanité a eu son âge d’or grâce à un artefact géant, le voyageur, qui a permis à la civilisation d’entrer dans une nouvelle ère. Seulement voilà, l’artefact a attiré les créatures de l’ombre qui ont décidé de tout raser.

Voici notre Press Start :

 

FPS Multi-Solo 

Le type du gameplay est simple à comprendre : on nous place dans des zones ouvertes (très ouvertes) et on assume un certain nombre d’objectifs. Cela ressemble donc à du FPS multi en quelque sorte. Et d’ailleurs c’est un peu le cas puisque vous pouvez inviter des amis ou vous faire rejoindre en pleine partie par des internautes du monde entier. Oui on connaît la musique, il s’agit des fameux jeux où la frontière entre le solo et le multi s’estompe carrément.

Vous voilà donc à choisir votre mission sur plusieurs planètes (la Terre, la lune, Mars, …). Boum vous atterrissez et la baston commence. Les missions en question sont de plusieurs types. Soit vous suivez une sorte de scénario (je dis bien une sorte, car c’est pas franchement la narration qui le point fort du soft). Ces missions ont, en tout cas, une fin. Ce n’est pas le cas des défis qui vous permettent d’atterrir dans une zone et d’y accomplir divers challenges jusqu’à ce que vous décidiez de repartir ailleurs. Les spécialistes auront compris que c’est l’endroit idéal pour faire du levelling. A noter que divers événements peuvent surgir en pleine mission, genre l’arrivée d’un Mecha gigantesque. Très sympa pour varier les plaisirs ! Bon ce n’est pas toujours hyper varié mais comme les ennemis et le décor changent, les affrontements en profitent aussi. Ne soyez pas trop dur avec le soft au début, attendez de monter un peu en XP car plus on avance plus le challenge est passionnant.

Ces missions sont des missions coop. A n’importe quel moment vous pouvez voir surgir, comme nous vous l’avons dit, un joueur online qui aura des objectifs plus ou moins similaires aux vôtres. Dans tous les cas, cela ne fait pas de mal d’avoir un peu de renfort. A noter d’ailleurs que le jeu nécessite une connexion à Internet pour se lancer mais il n’est pas nécessaire d’un abonnement PS+ ou Xbox Gold pour pouvoir jouer la campagne solo.

En dehors de ces missions, spontanément proposées. Au fur et à mesure de votre avancée, vous pourrez récupérer des contrats au QG. Ceux-ci sont très variés. Il peut s’agit de récolter des items, de tuer un certain nombre d’ennemis sans être tué, etc.

Il y a aussi l’épreuve. C’est en fait le PvP (Player vs Player), le multi classique quoi. On retrouve des modes assez classiques comme Domination qui est une possession de zones. Il y a, bien évidemment, le combat à mort par équipes et en solo. La chasse aux reliques propose une possession d’items. Il n’y a pas pléthore de modes mais le savoir-faire de Bungie ne se dément pas même si l’équilibre est parfois mis à mal entre joueurs ayant des écarts d’XP trop grands.

destiny-3

 

Le gameplay 

Mais parlons un peu des combats. Déjà on ne peut que se féliciter de la maniabilité. C’est fluide et maniable. Le plaisir est bien là. Tout répond au doigt et à l’oeil. En sus de votre flingue, vous bénéficiez de quelques attaques spéciales assignés à des jauges idoines. Sympa pour varier les plaisirs. Ce plaisir est d’autant plus présent que le bestiaire est varié. Il y a les gros molosses bien costauds et les créatures plus vives mais plus fragiles. On est donc sans arrêt en train de changer d’arme et de tactique pour s’en sortir. Les Boss sont des mets de choix pour qui aime les challenges.

Les missions consistent très souvent à éradiquer l’adversaire mais il y aussi quelques quêtes de récupération d’objets. De toutes façons, tout cela est le prétexte à la baston et comme elle est plutôt agréable, on n’en veut pas trop aux développeurs.

Votre personnage possède tout ce qu’il faut de caractéristiques à la sauce RPG. Vous pouvez lui assigner différentes pièces d’armure bien sûr mais aussi améliorer ses capacités magiques. Il y a également des points d’intelligence, de force et de discipline, réduisant par exemple le temps de recharge d’un sort. On ramasse un certain nombre de choses sur le champ de bataille mais on a aussi la possibilité de visiter quelques marchands.

destiny-2

 

L’ambiance avant tout  

Ce qui fait la force de Destiny, c’est son ambiance et tous les détails qui sont ajoutés au gameplay. Parfois vous trouverez des objets qu’il faudra emmener chez un spécialiste pour pouvoir les décrypter et les utiliser. Original et totalement immersif. Et puis l’univers est peaufiné à l’extrême, la direction artistique a fait un excellent boulot. Tout cela est servi par une très bonne exploitation de la machine qui nous propose de très jolis éclairages et surtout une fluidité à toute épreuve.

Côté musique, c’est la claque. Les violons se disputent la vedette avec les harpes et autres percussions symphoniques. Ca c’est pour les phases grandioses, les combats bénéficient d’une bande-son plus nerveuse à base d’électro. Cela nous change un peu des habituels riffs de guitares.

destiny-1

 

Oui on attendait peut-être un peu plus de Destiny, probablement une histoire de plus grande envergure. Mais il faudrait être franchement difficile pour ne pas adhérer au gameplay, fin et maîtrisé. Et puis on ne vous a pas tout dit car dès que vous grimperez dans les niveaux, les challenges proposés seront de plus en plus intéressants, de plus en plus corsés. Alors oui, il faut aimer besogner un peu dans les niveaux, ramasser sans arrêts pour pouvoir atteindre les sommets de l’XP mais le jeu en vaut la chandelle.

 

Testé sur une version Xbox One

NOTE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui nous avons pris du plaisir. Le titre promet de longues heures de jeu, en solo ou en multi. Le système de progression rend vite l'opération addictive. Si vous cherchez un titre qui vous offre un scénario de feu, vous risquez d'être déçus mais si vous aimez le FPS débridé, vous serez conquis. Vous voilà prévenus.
ON A AIMÉ !
- Une finition exemplaire
- Les affrontements en espace ouvert
- Les graphismes
- L'ambiance
ON A MOINS AIMÉ...
- Finalement assez classique
- Quelques missions répétitives
Destiny
Editeur : Activision
Développeur : Bungie
Genre : FPS
Support(s) : PS3, PS4, Xbox One, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1-12
Sortie France : 09/09/2014

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...