Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Just Cause 2, un concentré d’action
PC / PS3 / Xbox360
Just Cause 2, un concentré d’action

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Après un premier épisode sorti il y a trois ans et demi, Just Cause revient sur le devant de la scène avec une suite toujours aussi explosive.
Just Cause 2, un concentré d'action

Un peu plus de trois ans après la sortie du premier Just Cause, les développeurs d’Avalanche Studios proposent aujourd’hui aux possesseurs de consoles HD et de PC la suite de ce jeu d’action à la troisième personne plutôt musclé. A l’instar de son prédécesseur, Just Cause 2 place le joueur dans la peau de Rico Rodriguez, un agent de la CIA chargé de retrouver son mentor au sein de l’archipel de Pañao, un paradis tropical qui réservera bien évidemment son lot de surprises. Proposant un univers ouvert plutôt bien réalisé et un gameplay très explosif, Just Cause 2 a su tirer parti des critiques formulées il y a trois ans pour proposer une suite ambitieuse. Le résultat est-il à la hauteur ?

Grappin et parachute

Les des principaux atouts de Just Cause 2 se situe dans l’utilisation du fameux grappin qui permet à Rico de se sortir des situations les plus extrêmes. Longuement mis en avant par les développeurs lors des différentes présentations du jeu, le grappin ouvre de nombreuses possibilités en terme de gameplay. Il permet essentiellement de tirer à soi tout ce qui passe à proximité (ennemis, véhicules, bouteille de gaz…) ou au contraire de se rapprocher de la cible visée. Le grappin peut même être utilisé deux fois pour rapprocher deux cibles distinctes l’une de l’autre (en maintenant la gâchette lors des tirs). Cette troisième option offre d’ailleurs de nombreuses options de jeu.

Le joueur peut ainsi attacher l’un des crochets du grappin à un véhicule ennemi et l’autre extrémité à une pile d’un pont et ensuite laisser faire les lois de la physique. Il peut également s’accrocher à un hélicoptère en vol, prendre la place du pilote, et sauter en vol quelques kilomètres plus loin pour une chute libre de quelques secondes avant l’ouverture du parachute qui constitue l’autre élément permanent de l’arsenal de Rico. C’est d’ailleurs cette combinaison grappin/parachute/armes à feu qui permet à Just Cause 2 de proposer un gameplay très explosif. Les possibilités offertes par le titre d’Avalanche Studios rendent l’expérience de jeu très fun et extrêmement satisfaisante.

D’autant que le reste du titre est plutôt bien réalisé. Les graphismes sont d’assez bon niveau, notamment vis-à-vis de la taille de la zone de jeu, le moteur physique est réaliste, et les missions sont incroyablement variées et nombreuses. Au delà de ça, le reste est assez classique pour ce genre de titre. Au niveau scénario, il s’agit de jouer le macho un peu bourrin chargé de retrouver un ancien collègue passé de l’autre côté de la barrière, le tout dans un archipel paradisiaque de l’Asie du sud est. Au cours de la progression du joueur, quelques retournements de situations auront lieu, mais rien de bien novateur de ce point de vue, même si les affrontements entre les différentes factions de l’île sont intéressants.

L’île de Pañao est sûrement le deuxième grand atout de Just Cause 2. Très vaste et plutôt bien réalisé, l’environnement de jeu offre des plages, des forêts humides et des montagnes enneigées, de quoi explorer et profiter durant de nombreuses heures de jeu. Malheureusement, l’immensité du décor pose parfois problème. En effet, il peut arriver que le joueur se retrouve un peu perdu, notamment dans les premières heures de jeu, et soit alors obligé de nager ou de traverser une forêt pendant cinq à dix minutes avant de retrouver la civilisation. Ces moments, si trop répétitifs, peuvent vite se révéler frustrants, tout comme les problèmes liés à la réalisation de quelques missions causés par des bugs, plutôt rares, mais assez difficiles à justifier.

It’s Chaos

Au final, Just Cause 2 se révèle donc être un titre plutôt bien ficelé, qui propose une expérience de jeu explosive, servie par un environnement de jeu immense et immersif. Grâce à une durée de vie très respectable et une vraie variété dans les missions proposées, Just Cause 2 saura faire plaisir à tous les fans du genre. Certes le titre n’est pas totalement exempt de défauts (quelques bugs, déplacements parfois longs sur la carte) mais le fun est bien présent, et permet globalement d’excuser ces petits manquements.


Initialement publié le 26.04.10

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Malgré quelques défauts, Just Cause 2 propose une aventure plutôt plaisante qui ravira tous les fans d'action.
ON A AIMÉ !
- Mécanismes de gameplay
- Action explosive
- Environnement de jeu
- Durée de vie
ON A MOINS AIMÉ...
- Quelques bugs
- Longueurs des déplacements
Just Cause 2
Editeur : Square Enix
Développeur : Avalanche Studios
Genre : Action
Support(s) : PC, PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1 joueur
Sortie France : 26/03/2010
Sortie USA : 23/03/2010
Sortie Japon : 16/06/2010