A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > Autres > Les jeux de société : Mange-moi si tu peux !
Autres /
Les jeux de société : Mange-moi si tu peux !

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Benoît Forget, le patron de Purple Brain, est sans doute en pleine félicité : après avoir connu des succès retentissants avec les trois petits cochons et le lièvre et la tortue, voilà qu'il sort, hors de sa collection Contes, ce "Mange-moi si tu peux". Et nouvelle preuve du flair insolent du bonhomme : en v'là un jeu qu'il est bon !
Les jeux de société : Mange-moi si tu peux !

Ah, les contes de fée, ce réservoir à traumatisme pour enfants… Ne croyez pas Disney : toutes ces histoires étaient, à l’origine, horribles, et devaient détourner les enfants du mauvais chemin. Et bien ici, au moins, c’est clair, le loup est là pour bouffer. Les cochons, mère-grand, le chaperon, les chevreaux, peu importe, c’est l’heure de la curée !

Au début du jeu, les rôles sont répartis au hasard entre les joueurs : il y a toujours au moins un cochon, les chevreaux et le loup, mais selon le nombre de joueurs on pourra y rajouter le chaperon rouge et la vieille, puis un voire deux cochons.

Chaque maisonnette a plusieurs particularités : d’abord, un score, compris entre 1 et 3. Puis, une roue, au dos, qui permet de choisir entre bonnet et piège.

La suite est simple.

D’abord, le loup va choisir d’explorer une maison. Si c’est un bonnet qui l’accueille, il mange l’occupant et gagne autant de points que la valeur de la maison, tandis que ce dernier en perd autant. Si c’est le piège, c’est exactement l’inverse !

Et dans les maisons que le loup n’a pas explorées ? Encore plus simple : si le joueur a été audacieux et a choisi les bonnets, il gagne les points de sa maison. S’il a été couard et a choisi le piège, il ne gagne rien du tout.

Vous avez saisi ? A chaque tour, il va y avoir du bluff, des fausses pistes, des inspirations géniales ou des idées creuses, un loup triomphant ou piégé comme un bleu…

Car le but ultime, c’est d’atteindre 10 points. Et quand vous serez proche de la fin, vous allez hésiter sur la marche à suivre. Surtout quand vous n’êtes pas le seul en position de gagner. Parce qu’en plus, à chaque tour, un joueur va perdre des points. Et bien c’est ce dernier qui va ensuite distribuer les rôles pour la manche suivante ! Va-t-il se risquer à jouer le loup ? Choisir les appétissants chevreaux et leurs 3 points éventuels ?

Bluff, arnaque, MMSTP contient tout ce qu’il faut pour se fâcher avec ses amis, mais aussi, ne l’oublions pas, pour jouer avec de jeunes enfants, car le jeu leur est tout à fait adapté ! Qu’ils soient sournois ou chaotiques, ils ressentiront une vraie joie à piéger les grands mais aussi parfois à gagner sans avoir le sentiment qu’on les a aidés. Certes, la prise de risque est une notion délicate pour les petits, mais le jeu est tellement amusant et le matériel tellement craquant qu’ils pardonneront bien volontiers la défaite.

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

En somme, si vous cherchez un jeu qui puisse plaire à tous, petits comme grands, vous seriez inspiré d'abord de revoir nos précédentes vidéos (non mais !), mais aussi de vous pencher sur le dernier venu du petit cerveau violet ! Et n'oubliez pas, on n'arrête pas de jouer parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de jouer !
ON A AIMÉ !
- Un très joli travail de Mathieu Leyssenne
- Une mécanique sournoise et vicieuse
- Accessible à toute la famille
ON A MOINS AIMÉ...
- Méfiez-vous tout de même : les plus jeunes ne sont pas nécessairement de très bons menteurs !
Mange-moi si tu peux !
Editeur : Purple Brain
Développeur : Jun Ichi Sato
Genre : Contes de fée. Ou pas.
Support(s) : Autres
Nombre de Joueur(s) : 3-6