Quai des Bulles sur MaXoE !
Focus Grèce Antique
Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > Autres > Les jeux de société : Smash Up !
Autres /
Les jeux de société : Smash Up !

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Continuons cette semaine notre parcours chez Iello (il faut dire que ces derniers temps pas mal de jeux de chez eux sont tombés dans mon escarcelle) avec un titre qui fait partie, à côté de King of Tokyo, des poids lourds de l'éditeur. Certes ils n'ont pas la profondeur de beaucoup d'autres jeux, mais ce sont des jeux au fun instantané, auxquels on peut jouer avec des non-initiés. Après donc KoT, voici cette semaine l'épatant Smash Up, poétiquement sous-titré "le jeu de baston qui claque".

smash-up-jeu-de-societe-jeu-de-cartes-jeu-de-combos-jeux-de-baston-jkp

 

Dans Smash Up, vous allez devoir choisir entre 8 factions, et vous allez devoir en choisir deux. Chaque faction est représentée par un deck de 20 cartes. On y croise pèle-mêle les zombies, qui n’en finissent plus de ne pas mourir, les magiciens qui multiplient les effets et la pioche, le peuple fée qui pourrit le jeu des autres, les surpuissants dinosaures, les aliens manipulateurs, la horde des robots, les pirates et leur mobilité, et enfin les ninjas, sournois au possible.

Le principe du jeu est d’une simplicité absolue : à chaque tour, chaque joueur va pouvoir jouer une créature et une action, dans l’ordre de son choix. Les cartes créatures disposent d’une force, les autres noms. Et puis le type de cartes est écrit dessus. En somme, c’est assez facile de les différencier… Bref.

carte

Les joueurs vont lancer leurs créatures à la conquête de base. Certaines ont des effets persistants ou qui s’appliquent à divers moments, car le but du jeu, c’est donc cette conquête, qui en pratique est là encore très simple : dès qu’à la fin du tour d’un joueur, la force cumulée des créatures jouées par tout le monde sur cette base dépasse la force de la base, elle est conquise. On peut alors jouer des effets « avant la conquête » ou « après la conquête », et chaque joueur reçoit une récompense différente selon la force qu’il a employée à conquérir la base. En général, évidemment, le joueur le plus puissant sera le mieux récompensé en points de victoire, mais parfois son bonus sera un effet unique assez puissant, comme détruire la créature d’un autre joueur. Les conditions de conquête, en outre, peuvent évoluer par exemple en ne comptant que le nombre de créatures joué sur la base.

Tout cela est parfait, mais dans la pratique ? Et bien dans la pratique, le chaos est total ! En effet, chaque carte a, à peu près, à chaque fois un effet vicieux pour pourrir un adversaire : détruire une créature, la défausser, la remonter dans la main, la déplacer, la protéger ou autre. Smash Up n’est du coup pas du tout un jeu stratégique, le chaos étant beaucoup trop présent pour cela, mais il a en revanche une petite dimension tactique incarné d’une part par le choix de son placement et d’autre part par les combinaisons de cartes que l’on va essayer de jouer pour maximiser son impact sur la partie. A cet égard, on note très rapidement qu’absolument toutes les factions sont performantes et surtout se combinent très bien avec les sept autres. Quand on demande à chaque joueur quel est le meilleur binôme, personne ne donne la même réponse, ce qui est très bon signe tant l’équilibrage, sur un jeu de ce genre, est primordial.

01

Au bout du compte, cela nous fait 35 équipes possibles, toutes redoutables, le but final étant de mener son armée à la victoire en accumulant 15 points de victoire, par conquêtes… ou autre !

A noter, d’ailleurs, qu’une extension est sortie : elle inclut quatre nouvelles factions (le steampunk qui modifie les bases, les plantes et leur croissance exponentielle, les fantômes et leur capacité à vider les mains et la cavalerie ourse qui déplace les autres), ce qui porte le nombre d’équipe à 77. Là encore, les équipes se combinent très bien aux anciennes, et l’extension est jouable de manière autonome par deux joueurs.

smash_up_10

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Smash Up n'est pas le jeu le plus compliqué qui soit, mais c'est un jeu faussement stupide. Certes on s'amuse beaucoup, les cartes sont drôles et le jeu bourré de second degré, mais il faut tout de même jouer ses cartes au meilleur moment pour bien les exploiter, et la recherche de combos procure un réel plaisir. Accessible à tous, rapide (autour de 40 minutes), il a sa place, sans hésitation, dans toute ludothèque ! Et n'oubliez pas : on n'arrête pas de jouer parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de jouer !
ON A AIMÉ !
- Facile d'accès
- Énormément de combinaisons
- Équilibrage très réussi
Smash Up !
Support(s) : Autres