MaXoE, média culturel multi-thématique (jeux vidéo, cinéma, musique, bande-dessinée, comics, manga, hi-tech, art, sciences...), indépendant et sans publicité. En ligne depuis 1995
PrésentationLigne éditorialeNos sitesNos Rendez-VousActualitéPartenariatsCharteRejoindre MaXoEFlux RSSInformations légalesContact
A ne pas manquer

TOP
23.11.14, 19:29
| Partager sur

Tests PC PS4 Xbox One Tag



Assassin’s Creed Unity : de plus en plus réaliste

Aux armes citoyens !



L'AVIS DU REDACTEUR :
Appréciation sur 10
9
Sélection Best Of MaXoE
L'AVIS DES LECTEURS :
Votez et Commentez !
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Il était attendu de pied ferme depuis que l'on avait vu la première cinématique bluffante de réalisme sur ce sujet très frenchy : la Révolution de 1789. Cet épisode est censé être celui du changement. C'est une bonne nouvelle car même si nous avons aimé Black Flag, il n'en demeurait pas moins très ressemblant à l'épisode III. En route pour les ruelles crasseuses du Paris de la fin du XVIIIème !


ACUnity-haut2

 

ACUnity-jaq-PS4Vous connaissez bien Assassin’s Creed si vous suivez nos articles depuis un certain temps. Nous vous avons proposé un test de l’épisode II, de sa suite appelée Révélations et de l’épisode III évidemment. Il y a eu aussi un spin off sur Vita, dont voici le test. Et puis les pirates ont débarqué sur current-gen et sur next-gen. Mais la version next-gen de Black Flag était née d’un développement multi-plateformes, donc pas totalement optimale pour une nouvelle console. Cette fois, on nous propose un épisode tout neuf, développé spécifiquement pour exploiter les nouvelles architectures et en gestation depuis plusieurs années, en parallèle des autres épisodes. 

On vous propose d’incarner Arno. Jeune impétueux, il nous fait penser à Ezio par son insouciance. Mais rapidement, il est rattrapé par la maturité. Le père de son amour est tué dans des circonstances étranges et c’est Arno qui est accusé de ce méfait. Il va rejoindre alors le rang des assassins dans le but de servir sa soif de vérité.

Historiquement, les choses se tiennent. Après un premier passage pour introduire le personnage, on attaque rapidement par les états généraux. 

Voici notre Press Start : 

 

Un gameplay connu …

On retrouve les fondements de la licence. Vous incarnez donc un assassin et vous allez pouvoir assumer des missions diverses pour faire avancer l’histoire. Cela passe par l’assassinat, les filatures ou encore les poursuites effrénées. De ce côté-là, on est pas trop dépaysés. Mais ne croyez pas pour autant qu’Ubisoft s’est contenté de changer le théâtre d’opérations, au contraire, cet épisode amorce un vrai virage pour la série. 

 

… Et pas mal de nouveautés

Concernant les missions, il y a désormais des missions coop. Vous devez vous allier à des internautes pour accomplir un crime ou dérober des objets. Sympa, très sympa, même s’il n’est pas toujours évident de faire de l’infiltration à plusieurs. Le fait d’accomplir ces missions avec d’autres joueurs donne un sens au mot coopération. L’impression d’être dans une équipe véritable est tout simplement jouissif. 

Mais attendez, il y a plein d’autres choses. Les énigmes de Nostradamus vont vous proposer des challenges ardus. Il va falloir résoudre ces énigmes à partir d’indices très, très vagues. Sympa. Vous pouvez aussi donner un coup de main à la police en résolvant des meurtres. On a beaucoup aimé ces phases, elles sont assez reposantes entre deux missions plus axées sur l’action. Ici, vous récoltez les indices et vous interrogez les suspects. Ce n’est jamais très compliqué mais il faut tout de même réfléchir un peu pour trouver le coupable.

Assassin's Creed® Unity_20141123130344


Les récits parisiens
vous proposent maintes quêtes annexes qui nous offrent encore l’occasion de pénétrer un peu plus dans cette capitale tourmentée. Il y a aussi le café théâtre qui propose de gérer des établissements : rénovations, extensions et profits sont au menu. On est en territoire connu ici, la licence a l’habitude de faire de nous des gestionnaires. 

Et puis, au hasard de vos déambulations, vous aurez des événements publics, non indiqués sur la carte. Tout d’un coup, un point va apparaître au-dessus d’une personne et une action vous sera demandée, comme plaquer un voleur par exemple. Cela donne un petit côté inattendu et c’est tant mieux. 

Comme vous pouvez le voir, il y a des tonnes de choses à faire et je peux vous dire, en bon habitué de la série, que ces nouvelles missions renouvellent vraiment le gameplay. Et puis c’est d’autant plus appréciable que la ville est totalement ouverte, dès le début. A vous les grands espaces ! 

Notre vidéo maison : 

 

Une maniabilité revue à la hausse

Mais les missions ne sont pas tout dans un jeu comme celui-ci. Encore faut-il que la maniabilité soit au rendez-vous. Et là, on a encore une très bonne surprise. Votre perso n’a jamais été aussi maniable, il a perdu en rigidité, il est moins pataud que par le passé. 

Ainsi, la course libre a bien évolué. On a gagné en fluidité. Il y a notamment un nouveau combo qui permet de glisser sous une table ou de passer par dessus un muret sans trop ralentir sa course. Il y a encore une certaine lourdeur comme d’habitude dans la série mais on s’en accommode très vite. Mais ce qui rend ces courses vraiment passionnantes, c’est la nouvelle possibilité de pénétrer dans les immeubles. Les villes ne sont plus uniquement des façades. On peut couper par un appartement, pénétrer par une fenêtre pour resurgir de l’autre côté… Bref, du tout bon. C’est une bonne nouvelle, surtout que vous fuirez souvent devant l’adversité. Car oui, le titre fait moins de cadeaux que par le passé.  

Assassin's Creed® Unity_20141123130025

 

Plus dur …

Ubisoft l’avait annoncé, c’est bien plus dur. En fait le titre lorgne plus du côté de l’infiltration que du combat pur et dur. 

Vous allez donc devoir vous la jouer velours en toutes circonstances. Les adversaires sont bien plus attentifs qu’auparavant et ils ont tendance à ne pas laisser tomber leurs investigations. Vous devrez vraiment vous planquer de manière intelligente. Sachez aussi que c’est bien plus difficile que dans l’opus précédent. Ici, vous ne bénéficiez pas de multiples buissons (pas de fonctionnalité permettant de siffler pour occire l’adversaire non plus), au contraire les cachettes sont plutôt éparses. Pour pallier à cela, le perso peut s’accroupir légèrement pour entrer en mode infiltration. C’est une mécanique connue, elle est le témoin de la volonté des développeurs de remettre ces séquences au centre du jeu. 

Assassin's Creed® Unity_20141123130007

 

Evitez aussi de vous jeter au coeur d’une troupe d’ennemis. Les combats sont bien plus compliqués, plus réalistes. Les ennemis vous attaquent au corps à corps pendant que les artilleurs vous alignent de loin. Souvent fatal. Vous disposez d’un mouvement d’esquive et d’une botte pour détourner les attaques de vos ennemis. Ceux-ci sont désormais surmontés d’une barre de vie mais aussi d’une jauge d’attaque. Utilisez-la pour contrer avec le bon timing pour les déséquilibrer. Certains pourraient dire que ces combats sont un rien moins variés qu’avant mais leur difficulté les rend bien plus intéressants. 

Manette en main, tout cela se traduit par un challenge ardu et un sentiment constant d’insécurité. Les joueurs expérimentés n’y verront que des avantages mais les petits nouveaux pourraient connaître quelques heures douloureuses de formation. Cela dit, le jeu en vaut la chandelle. 

Assassin's Creed® Unity_20141123125916

 

Et puis plein d’autres choses

La gestuelle des PNJ a été améliorée aussi. Par le passé, parfois, on pouvait s’insérer dans un groupe pour se camoufler, et cela manquait un peu de réalisme. Là, quand on approche d’une troupe, on vous regarde, on vous craint même et surtout, une partie des personnes s’en va.  

Il y a des progrès aussi sur les missions de meurtres, avec le système d’opportunités. On peut trouver plein de manières différentes d’accéder au meurtre. Sympa cette possibilité de choisir sa méthode d’investigation. On peut aussi vous parler des clubs d’assassins. Ce sont des guildes de joueurs, c’est nouveau dans Assassin’s Creed. Il y a même des compétitions entre clubs, pas mal. 

On ne va pas tout vous détailler, le plaisir de jeu n’est pas dans les détails, mais sachez que c’est très complet : améliorations diverses et variées, encyclopédie historique, nouvelles armes, nouveaux habits, … 

Assassin's Creed® Unity_20141123125834

 

Une ambiance terrible

Ce que j’aime, personnellement, dans la série, c’est l’ambiance historique. Cette possibilité de pouvoir voyager dans le temps, de s’immerger dans une ville grouillante de vie. Là j’ai été servi. Cela n’a jamais été aussi soigné. Paris nous présente ses ruelles crasseuses peuplées de sans-culottes agités. Chaque coin de rue, chaque bâtiment nous plonge dans cette époque tourmentée. On peut presque sentir l’oppressante puanteur, témoin d’une époque où les maladies étaient les vraies reines des rues. 

Tout cela est servi par des graphismes totalement dignes de cette nouvelle génération. Les animations sont fluides, les étoffes volent au vent et les textures, notamment sur les façades, sont très détaillées. Mais le plus bluffant, c’est bien le nombre de PNJ. Il y a une densité folle et cette populace semble vraiment être douée de vie. Les éclairages ne sont pas en reste, Ubisoft a mis le paquet sur ce point et le résultat est assez impressionnant. 

Assassin's Creed® Unity_20141123125746

 

Le bilan est donc très positif. On nous a promis un voyage dans la révolution française et la promesse a été tenue. Le jeu se parcoure avec un plaisir rare. Cette ambiance est épaulée par des modifications de gameplay que l’on attendait depuis longtemps. 

Du côté des défauts, on peut signaler des baisses de frame-rate un peu pénibles, les équipes ont sûrement eu du mal à maîtriser totalement ces nouvelles consoles. Mais le plus gênant, c’est la disparition du mode multi compétitif. Nous, on adorait ! Bon certes, il a été supplanté par les missions coop mais quand même il nous manque. 

 

Testé sur une version PS4





C'est indéniablement l'épisode du renouveau. On retrouve certes le gameplay de la licence, mais il s'est recentré sur ses fondamentaux. L'infiltration est plus ardue, plus compliquée, plus intéressante. Les combats ont aussi pris du galon, vous réfléchirez à deux fois avant de vous lancer dans la mêlée. Mais une fois de plus, ce qui fait le plaisir de jouer, c'est l'immersion. Paris est éblouissante de réalisme, la ferveur populaire peut se toucher du doigt. La série a passé un cap. Les habitués seront aux anges. Le titre aurait mérité un 10/10 si le multi compétitif n'avait pas été supprimé, dommage.

ON A AIMÉ !

- Des graphismes époustouflants, notamment les éclairages
- L'infiltration est plus réaliste, plus difficile
- Les combats sont plus évolués
- L'arrivée du mode coop
- Paris magnifiquement modélisée
- Un terrain de jeu gigantesque
- Les nouveaux types de missions
- La liberté dans l'exécution d'une mission
- La course libre bien plus agréable
- La possibilité de rentrer dans les bâtiments
ON A MOINS AIMÉ...

- Le frame-rate pas constant
- La disparition du mode multi compétitif

L'AVIS DU REDACTEUR :
Appréciation sur 10
9
Sélection Best Of MaXoE
L'AVIS DES LECTEURS :
Votez et Commentez !
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5




Assassin's Creed Unity

Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montréal
Genre : Action/Infiltration
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 13/11/2014












*




- N'oubliez pas de saisir les caractères du code 'Captcha' avant d'envoyer votre commentaire.
- Cliquez ici si vous voulez un avatar qui s'affiche à chaque fois que vous enverrez un commentaire.
- Faites en sorte que votre commentaire soit constructif et en relation avec le sujet évoqué.

- La modération a priori s'applique lorsque vous envoyez un commentaire pour la première fois, il n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un modérateur. Soyez donc patient, votre commentaire ne s'affichera pas immédiatement, il est par conséquent inutile de le renvoyer aussitôt, il sera publié dans les plus bref délais. Malgré tout, les modérateurs se réservent le droit d'effacer tout commentaire qui ne serait pas en accord avec notre Charte.

Bonne discussion sur MaXoE !










MaXoE

Média culturel multi-thématique :

Jeux vidéo et jeux de société, cinéma, séries télé, musique, théâtre, presse, littérature, bande-dessinée, comics, manga, Japon et Asie, hi-tech, multimédia, téléphonie, informatique, art, design, photographie, graffiti, geek, mode, expositions, sciences, espace, robotique, société, environnement, santé, sports, associations, gastronomie, histoire, animaux...

Indépendant et sans publicité.
En ligne depuis 1995.
A PROPOS

Présentation
Ligne éditoriale
Nos sites
Nos Rendez-Vous
Actualité
Partenariats
Charte
Rejoindre MaXoE
Tous les Flux RSS
Informations légales
Contact
SITES MAXOE

MaXoEHome / Accueil
GamesGAMES JEUX VIDÉO
RamaRAMA CINÉ / MUSIQUE
BullesBULLES BD / COMICS
KissaKISSA JAPON / ANIME
TechTECH HI-TECH / WEB
ZoomZOOM SOCIÉTÉ / ONG
StyleSTYLE DESIGN / TOYS
TVTV EMISSIONS
SUIVEZ-VOUS !

Twitter

Facebook

Youtube

Soundcloud

Twitch

Flux RSS


©1995-2014 MaXoE. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable. Les marques citées sur MaXoE appartiennent à leur propriétaire respectif.