MaXoE > GAMES > Tests > PC > Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 : tirer le diable par les queues
PC / PS4 / Xbox One
Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 : tirer le diable par les queues

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Je vous dois une confidence, qui va me valoir de me faire torpiller par tous les cosplayers du coin et autres fans assidus de mangas : les seinen me saoulent. Comme tout le monde, j'ai eu ma période DBZ et consorts, j'ai suivi avec plaisir quelques arcs narratifs, mais tout cela m'agace. 682 épisodes, avec la même histoire, en tous cas la même structure narrative, répétée à l'envi, je finis par décrocher, immanquablement. Naruto n'a pas fait exception à la règle : quand bien même le manga est dynamique, amusant, son côté répétitif et son histoire lénifiante m'usent à petit feu. Et c'est exactement la raison pour laquelle j'aime bien cette série de jeux.
1-2-1426548050

Vous ne l’avez pas vue venir celle-là, hein ? Je détaille : ce que j’apprécie dans cette série, c’est que j’y retrouve le dynamisme des affrontements des animés, les personnages charismatiques, et l’histoire dans ses grandes lignes. Ce qui me permet d’accéder à un résumé dans lequel, cerise sur le gâteau, je suis actif. Autant dire que si en plus j’étais un fan inconditionnel de la licence, je serai au nirvana ludique. Et je me prends souvent à espérer que Saint Seiya ou Dragon Ball bénéficient un jour de ce traitement, mais je m’égare.

Revenons-en au coeur de notre jeu : il s’agit donc d’un jeu de baston opposant des équipes pouvant aller jusqu’à du 3v3. Le tout, évidemment, est gorgé d’effets visuels bluffants, lesquels ont pris un méchant coup de turbo sur les consoles next gen. Le jeu est d’ailleurs sublime, ressemblant parfois à s’y méprendre à un anime, tout simplement.

1428915695-4849-artwork

Si la prise en main est assez simple, très loin des ténors du genre, elle permet du même coup des combats au débotté même contre des adversaires peu rompus à ce genre de jeux, qui pourront alors enchaîner des combos dévastateurs et des attaques qui remplissent l’écran. Rassurez-vous cependant, le jeu conserve une petite prime à l’expérience. Et votre console va vous en mettre plein la vue : destruction de décors, transformations, techniques spéciales ébouriffantes, tout y est !

En solo, le mode Histoire offre une aventure complétement dingue, calquée sur l’animé, jusqu’à reprendre occasionnellement les chorégraphies. C’est tout de même agréable de jouer et d’affronter des personnages qui ressemblent à s’y méprendre aux originaux, ce qui du même coup oblige plus ou moins à rejouer les combats « comme dans l’anime ».

11145564_10153269300850629_8745751566305926115_o

Pour éviter de spoiler, nous ne parlerons pas du scénario, nous dirons simplement qu’il s’agit du tout dernier arc de la série, lequel suit les destins croisés des deux héros de la saga, en s’offrant à l’occasion quelques « what if? » bien sympathiques et quelques combats que l’on qualifiera au propre comme au figuré de titanesques, même si cela oblige parfois à l’emploi de quelques QTE…

Le jeu propose d’ailleurs un roster en conséquence, avec plus de cent personnages en comptant leurs variations, mais celles-ci ne sont pas que cosmétiques, puisque les tenues certes, mais aussi les arsenaux changent selon la version du personnage choisie. Et petite nouveauté, le 3v3 en est vraiment un, puisque l’on peut switcher à tout moment vers l’un des deux persos de soutien pour l’utiliser en combat, ce qui permet quelques choix stratégiques ou quelques enchainements pas piqués des vers.

Naruto4

Je parlais plus haut de la prime à l’expérience, et elle va essentiellement se traduire, en jeu, par le sens du timing, évidemment mais aussi par la gestion de la jauge de chakra, qui conditionne vos attaques mais aussi votre défense. Tout cela va donc aboutir à un jeu assez subtil de pièges, d’appâts, de contres, pour ne pas défendre jusqu’à l’épuisement mais plutôt créer une situation favorable. Dans ce registre, les soutiens sont précieux, et bien les choisir fera parfois la différence entre victoire et défaite, ou au moins entre une partie menée de bout en bout et gratifiée d’un S et une victoire quelconque. Et quand on sait que la note obtenue conditionne certains boni…

08096536-photo-naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-4-japan-expo
Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce Naruto est donc l'épisode ultime, dans tous les sens du terme, de la saga. Difficile de le noter pour ceux qui ont déjà le 3 : la grandiloquence du traitement et le 3v3 peuvent justifier l'achat, ainsi qu'un mode histoire prenant qui se superpose au mode Aventure que l'on peut donc désormais éviter (et ce n'est pas nécessairement un mal, car même s'il est assez complet il est aussi toujours un peu fastidieux...). Aussi, fans de Naruto, amateurs bienveillants, ou recherchant un jeu de baston qui vous donnera du plaisir sans être obligé de hanter le web à la recherche des frames d'une attaque, vous avez trouvé de quoi occuper vos soirées solo et multis de mandales dans la bouche !
ON A AIMÉ !
- Graphiquement incroyable
- Tonique au possible
- Accessible
- Une déferlante à l'écran qui ne s'arrête jamais
- Le roster
- Le mode histoire
- Un 3v3 un peu plus technique qu'avant
ON A MOINS AIMÉ...
- Peut-être un peu trop simple
- Le mode Aventure, toujours un peu pesant
- Quelques explications d'attaques mal traduites
Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 : tirer le diable par les queues
Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4
Editeur : Namco Bandai
Développeur : Cyber Connect
Genre : Baston
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-2
Sortie France : 05/02/2016